• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Vérité

Journaliste Politique de formation, revenue du monde des politiciens (pour avoir travaillé à leurs côté, autour d’eux et même dans une mairie) et déçue du manque d’action également sur le terrain (j’ai participé au rêve de la démocratie locale en France), je n’ai plus la télé depuis 8 ans et me porte bien... Je cherche la vérité en m’alimentant d’informations en dehors des sentiers battus, et je déplore la capacité d’avaler des sabres et des couleuvres de nos contemporains...

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Vérité 20 juillet 2006 00:05

    Rhino,

    n’importe quel néophyte en vous lisant trouverait voss arguments valables. C’est sûrement la raison pour laquelle pendant un certain temps j’ai moi-même été pro-palestinienne alors que juive.

    sauf que, oser encore une fois resortir de tels arguments montrent que lorsqu’on veut rester aveugle, la facilité est de mise.

    Israël est le peuple élu par D. : oui, mais cela ne lui confère aucun privilège, ni aucune supériorité, concrètement à ce que l’on veut faire dire à ce terme...

    Israël est un pays à part et c’est la raison pour laquelle il est tellement convoité : la terre d’Israël a été donnée par D. à Son peuple. Bien sûr, pour toute personne ne voulant pas reconnaître l’existence de D. c’est un peu difficile à admettre. Néanmoins, Avraham a aquis (c’est à dire qu’il a payé et a acquis un droit de propriété) pour le Tombeau des Patriarches par exemple et le Roi David a acquis Jérusalem également, entre autres. Le reste du pays a été conquis par des guerres, comme cela est le lot de l’Histoire...

    En créant l’Etat d’Israël, un peuple n’a recherché que son droit à retourner sur sa terre.

    Quant à parler de l’aide qu’on lui aurait donné à cette époque... je suis dans l’obligation de rappeler qu’Israël n’a reçu l’aide de personne pour se créer, à la rigueur, certains ont bien voulu reconnaître l’Etat une fois qu’il a été proclamé...

    Enfin, Israël n’a aucune « rage de vaincre » ou de projet « d’un grand Israël » à l’image malheureuse que vous voulez donner en comparant les dirigeants d’Israël à un horrible Hitler...

    Israël cherche uniquement à vivre, ou plutôt à survivre sur une planète qui lui est globalement hostile depuis 3000 ans...

    Israël ne fait que REAGIR AUX ATTAQUES DONT ELLE EST LA VICTIME... alors si ensuite on le lui reproche, nous voyons tous -quand on ne souhaite pas rester aveugle - que les reproches que l’on fait à Israël ne seraient jamais fait à tout autre pays qui se défend... mais surtout je pense que la plupart des êtres humains qui parlent d’un sujet qu’ils ne maîtrisent pas, ne veulent pas comprendre et n’ont toujours pas compris qu’il s’agit ici d’un combat très différent : il s’agit de se battre contre des TERRORISTES qui eux ne reculent devant rien et surtout pas devant l’utilisation des populations civiles pour leur servir de bouclier...

    Oser dire que Arafat, Khadafi ou Hussein pourraient être considérés comme des « bienfaiteurs de l’humanité » me semble irrévérencieux étant donné le nombre de morts qu’on leur doit et le fait qu’ils sont connus pour être des criminels notoires et des chefs du terrorisme... de qui se moque-t-on ?



  • Vérité 18 juillet 2006 20:26

    Je suis heureuse de voir le débat s’agiter... preuve que les cerveaux humains ne sont pas tous grillés par ce qu’on veut bien leur faire avaler comme « vérité »... il y a en ce moment une exposition à la BNF sur la photographie engagée et j’ai vu une interview du commissaire d’exposition qui expliquait que l’on avait besoin de ces photographes qui restent 10 ans sur le terrain pour comprendre ce qui s’est passé (Rwanda, Tchétchénie), alors que l’actualité ne fait que « zapper » d’une info à l’autre sans jamais y revenir dans la profondeur.. de même, dans le dernier numéro de l’émission arrêt sur images, une des journalistes présente expliquait qu’elle ne regardait plus la télévision depuis longtemps parce qu’elle estimait que celle-ci ne donnait aucun moyen de comprendre l’actualité... et je suis d’accord avec elle.. cela fait 7 ans maintenant que je n’ai plus la télé et que m’informe à ma façon, loin des sentiers battus... je me forge ma propre opinion...

    en tout cas un grand merci à GLIB, Erwan, Françoise et Gabriel Bendayan pour leurs interventions...

    encore une précision : si Israël ne « respecte » pas le tracé établi par l’ONU, il faut se rappeler que c’est du fait qu’elle a été attaquée (guerre de Kippour) et qu’elle a gagné ce combat : je ne connais AUCUN PAYS qui rende les territoires conquis lors de façon légitime...

    et merci de ne JAMAIS OUBLIE qu’Israël a TOUJOURS tendu la main pour la paix et qu’elle s’est TOUJOURS ramassé une giffle en retour ! aucun des pays ou populations arabes ne veut simplement de l’existence d’Israël, donc aucune paix n’est possible, ils ne visent que son extermination pure et simple... les faits sont là, l’Histoire est là et les déclarations de tous les dirigeants arabes ne font que confirmer cela... quand au double-langage, l’exemple d’Arafat est bien connu qui d’un côté prônait la paix devant les chaînes « occidentales » et appelait au meurtre sur les chaînes arabes...



  • Vérité 18 juillet 2006 16:36

    Je voudrais déjà attaqué l’auteur sur son entrée en matière, je cite : « Trop fort, cette attitude de »punisseur« . Nous savons qu’il est dit dans un certain livre ancien « Œil pour Œil, dent pour dent... ». »

    Il faudrait peut-être savoir de quoi l’on parle avant de s’en servir comme appui pour sa démonstration. Quand dans la Loi juive on trouve la citation « oeil pour oeil, dent pour dent », il s’agit d’un principe de règlement pour un préjudice causé : si quelqu’un blesse une personne à l’oeil et que par cela elle l’handicape et l’empêche de retravailler, elle devra dédommager pécunièrement (avec de l’argent) le blessé proportionnellement à la perte de son salaire... ce que par raccourci on nomme « oeil pour oeil », en fait « un oeil pour un oeil », est un rapport d’équivalence que l’on trouve dans la loi des hommes à travers le monde quand on évalue un préjudice... Il n’y a là aucune connotation « barbare » ou « guerrière » ou une volonté de « punir », juste faire la justice de façon équitable !

    Ensuite, il y a le fait de juger d’après une soi-disante « raison bien pensante »... je suis atristée de devoir encore expliquer que la lutte contre le terrorisme ne pourra jamais se satisfaire de « négociations », ni de tactique de combat « standard » entre justement 2 pays identifiés. Le Liban paye pour accepter d’héberger au grand jour le Hezbollah, groupe terroriste... de la même façon que l’Afghanistan a payé suite au 11 septembre... cela paraît « injuste », mais il faut aller chercher les terroristes là où ils se trouvent et eux n’ont rien à faire des innocents civils qui seront tués, vus qu’ils font exprès de se cacher au milieu d’eux afin qu’ils leur servent de bouclier protecteur... Allez adresser vos discours et vos accusations aux terroristes et non pas aux victimes... car au départ c’est Israël qui a été attaquée, ne l’oublions pas... cela est trop facile de transformer les victimes en bourreaux ! et la désinformation et la sappe médiatique y arrivent très bien, malheureusement. N’importe quel pays attaqué à le droit de se défendre... et si demain les « activistes » du FNLC ou de l’ETA en venait à lancer des roquettes sur Marseille ou Barcelone... je ne pense pas que l’armée française ou espagnole resterait les bras croisées en attendant que ça « passe » par voie diplomatique.







Palmarès