• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

vernon

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 5 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • vernon 10 mars 2009 17:50

    réponse à la seconde réponse.
    Vous ne faites pas que dans la guerre civile, pas que dans l’anti sémitisme, vous êtes en plus un Philistin en essayant de faire passer une atteinte à l’activité d’une personne pour de la liberté de manifester contre une opinion ! Et comme tous les sectaires et fanatiques, incapables de se défendre quand on les prend là où il faut (cad dans leurs petits arrangements avec les faits), vous sortez l’innénarable argument de celui qui est pris de cours et ne sait plus comment s’en sortir, selon lequel votre contradicteur dit n’importe quoi !"
    Vous, vous ne dîtes pas n’importe quoi, malheureusement, vous, vous êtes visbilement incapable de vous défendre contre des arguments qui démontrent que vous soutenez, sans guère de réserves, l’importation du conflit en France (au même titre que de nombreux pro plestatiniens et pro isräeliens), que vous pratiquez un anti sémitisme mal déguisé en reprennant très exactement les méthodes ancestrales consistant à vous en prendre (non à une cause sui généri) mais bien à une personne isolée que vous calomniez selon les habituelles techniques anti sémites (en propageant la rumeur de la rumeur, en feignant d’oublier qu’elle est votre concitoyen, ce qui vous permet de la qualifier hypocritement, par insinuations, en usant d’une technique en cascade qui le dégrade habilement, de français juif, à juif pro israélien, puis à quasi israëlien pro tsahal et donc implicitement, à tueur d’enfants ) et ceci afin de justifier une tentative de lui nuire personnellement dans son activité professionnelle. 


  • vernon 10 mars 2009 14:52

    réponse à la réponse

    je persiste et signe. Vous êtes un fourier de guerre civile et un anti sémite mal déguisé.

     Que vous justifiez votre position contre le CRIF en affirmant que le CRIF soit le premier à faire de l’importation du conflit ou pas, relève d’un propos de cours de récréation ! Il y a en France, aujourd’hui, deux communautés dont les majorités ont basculé dans des systèmes d’allégeance inacceptables et menacent la paix civile ; vous, vous metttez de l’huile sur le feu !
     MAIS SURTOUT et bien plus gravement, vous réactivez l’anti sémitisme en France en justifiant les actes anti sémites contre ARTHUR, selon le très vieux schéma consistant à vous en prendre ad hominen à une personne sur la base de calomnies ( des rumeurs dont le but est seulement de nuire et d’ostraciser - il suffit de vous relire et de vous comparer aux témoignages des accusateurs anti juifs devant l’inquisition du XVI au XVIII é, c’est spectaculairement le même genre de propos expéditifs sans jamais de preuves que le, on m’a dit et surtout le suprême -un membre de leur communauté m’a dit ou sa mère m’a dit ....) ), c’est ainsi que l’anti sémitisme a toujours pratiqué (dans les absurdes accusations de meurtres rituelles d’enfants par exemple). Arthur a ses opinions et tant que cela reste des opinions dans le cadre de la loi, il n’y a aucun interdit à jeter ou action militante à mener contre lui (dans le cas contraire ce serait de toute façon la justice que vous devriez saisir, ce que évidemment vous ne faites pas, ce qui est révélateur de votre projet et de votre action). Ce rejet de tout ostracisme ou boycott vaut en votre faveur - vous exprimez une hostilité partisane envers Israël, c’est votre opinion ; cela ne donne à personne le droit de vous atteindre dans votre intégrité physique ou votre activité professionnelle. Votre attitude à l’encontre de Arthur, parce qu’il se déclare juif (en essayant de faire oublier qu’il est français selon la loi de ce pays que vous semblez beaucoup ignorer dans vos propos !), vise à justifier une action d’interdit anti sémite contre une personne dont le seul lien réel avec votre cible est sa religion, et ceci afin de créer un mouvement qui atteint à travers cette personne (quelle lâcheté !) une association, le CRIF, puis une communauté (presque) tout entière - l’anti sémitisme est précisémment dans l’agression ad-hominen contre un co-citoyen en essayant de le faire passer par une série d’insinuations malveillantes en tueur d’enfants parce qu’il est juif !


  • vernon 10 mars 2009 13:02

    je persiste et signe. Vous êtes un fourier de guerre civile et un anti sémite mal déguisé. 
    D’abord vous en vous en prenez de manière unilatérale à un camp. Que le CRIF soit le premier à faire de l’import ou pas, cela relève d’un propos de cours de récréation ! Il y a en France deux communautés dont les majorités ont basculé dans des systèmes d’allégeance inacceptables et menacent la paix civile, vous vous êtes partie prenante et vous metttez de l’huile sur le feu, c’est intolérable.
     Ensuite vous réactivez l’anti sémitisme en France selon le très vieux schéma consistant à vous en prendre ad hominen à une personne sur la base de calomnies ( des rumeurs dont le but est seulement de nuire et d’ostraciser - il suffit de vous relire et de vous comparer aux témoignages des accusateurs anti juifs devant l’inquisition du XVI au XVIII é, c’est spectaculairement le même genre de propos sans jamais de preuves que, le on m’a dit et surtout le suprême -un membre de leur communauté m’a dit) ), c’est ainsi que l’anti sémitisme a toujours fonctionné (les accusations de meurtres rituelles d’enfants par exemple). Arthur a ses opinions et tant que cela reste des opinions dans le cadre de la loi, il n’y a aucun interdit ou action militante à mener contre lui (dans le cas contraire ce serait de toute façon la justice que vous devriez saisir, ce que évidemment vous ne faites pas, ce qui est révélateur de votre sinistre projet et personne). Ce même rejet de l’ostracisme vaut pour vous - vous exprimez une hostilité partisane envers Isrël que vous essayez de délégitimer, c’est votre droit ; cela ne donne à personne le droit de vous boycoter dans votre activité. Votre attitude à l’encontre de Arthur parce qu’il se déclare juif (en essayant de faire oublier qu’il est français selon la loi de ce pays que vous semblez beaucoup ignorer dans votre propos !), tente de transformer votre opinion en action d’interdit contre une personne dont le seul lien réel avec votre cible est sa religion et ceci afin de créer un mouvement qui cible à travers une personne (quelle lâcheté !) et le CRIF, une communauté tout entière - l’anti sémitisme est précisémment dans l’agression ad-hominen contre un juiif en essayant de le faire passer par une série d’insinuations malveillantes en un tueur d’enfants !


  • vernon 9 mars 2009 23:41

    Le personnage qui justifie les attaques contre Arthur n’est pas qu’un antisémite mal déguisé c’est surtout un dangereux belliciste qui veut engager son pays dans une guerre civile.
    Toute opinion concernant un conflit étranger reste une opinion dans les limites de la loi, aussi n’est ce pas à des manifestants quelconque de s’en prendre à Arthur mais à la justice seulement si elle a qq chose à lui reprocher. D’ailleurs que ne dirait notre plumitif si on s’en était pris à ses amis à sa manière ? C’est donc bien un personnage qui tombe sous le coup de la loi apologie à une action interdite par la loi, c’est ensuite au minimum un anti français puisqu’il s’en prend à un autre français au nom d’une cause étrangère en faveur d’un camp belliciste contre un autre camp belliciste - et donc, soit il exprime une préférence nationale pro-palestinienne et on se demande si il ne s’est pas trompé d’allégeance et de pays, dans ce cas c’est un partisan de l’import de la guerre israëlo-palestinienne en France et donc un facteur de guerre civile ou, soit il tente de dissimuler bien mal son anti sémitisme en justifiant une action seulement anti sémite, car le seul lien entre Arthur (français) et Israël est son judaïsme (je n’ai jamais lu ni vu qq part ce dont notre peu ragoûtant personnage accuse Arthur pour se justifier, il n’en fournit aucune preuve réelle, si ce n’est un autre discours accusateur, technique utilisée par les staliniens et les hitlériens avec constance - d’ailleurs je constate qu’il ne s’offusque absolument nullement des aides financières apportées aux palestiniens - j’ai participé dans ma jeunesse à des collectes en faveur de l’OLP- qui alors pratiquait des attentats, (et j’ai eu tort, je l’avoue !) il y a aujourd’hui des collectes en faveur de la cause palestinienne et du Hamas partout en France comme en faveur d’Israël ! ) 
    Enfin, j’estime nécessaire que l’état utlise enfin les lois qui visent à interdire des groupes qui de part et d’autres en soutenant des causes enemies finissent par menacer la paix civile d’un pays étranger à cette guerre. Attend t-il des morts ? La seule attitude humaine correcte étant de soutenir les efforts de paix véritables de part et d’autre d’une guerre qui n’est pas la nôtre entre gens qui ont décidé de s’affronter ! Ceux qui veulent faire cette guerre ont tout le Moyen Orient pour çà ! Mais peut-être faut-il du courage pour affronter les soldats israëliens tandis que la lächeté suffit pour s’en prendre à Arthur ! 


  • vernon 9 mars 2009 20:08

    Ce discours est comme tous ceux du genre, lassant... D’abord parce qu’ il n’utilise une affaire (et cela pourrait être n’importe laquelle) pour illustrer une défense de principes sans jamais tenir compte du fait que des principes sans confrontation avec le réel ne sont que des discours creux ! Il n’y a pas d’affaires dans laquelle il n’ya pas d’erreurs policières ou judiciaires, cela n’existe pas, même si ici elles sont nombreuses. Ce discours veut d’abord absoudre Colonna, non d’après les faits mais d’après de grands principes !
    Ensuite il ne connaît pas bien le dossier, par exemple, on s’en prend au commissaire Marion et à sa focalisation absurde sur une piste agricole qui a mis en prison des dizaines de personnes pour rien MAIS ce n’est PAS LUI qui est à l’origine de la mise en cause et de l’arrestation du COMMANDO qui a tué ERIGNAC, ce qui constitua une piste totalement différente.
    Ce discours reprend enfin les seuls arguments médiatiques de la défense. Il n’a qu’une fin, tenter de faire oublier les aveux circonstanciés, répétés et détaillés des membres du commando et de leurs femmes mettant en cause Colonna au point que si il n’est pas dans l’affaire alors on se demande bien pourquoi eux le serait ! De faire oublier qu’ils répétèrent ces aveux devant le juge d(instruction puis lors de leur procès cad devant la presse, une foule importante et des jurés ! Ils ne rétractèrent que deux ans plus tard quand Colonna protesta de son innocence ! C’est sur ces aveux que se joue ce procès et tout ce discours poudre aux yeux essaie de le faire oublier ! Enfin dernier mot, les opinions dez Monsieur Sarkozy ou Lampion, du journaliste X ou Y n’engagent que eux ! Dans ce cas, il y a autant de personnes éminentes ou non pour condamner ou acquiter ( Bedos par exemple), on se demande bien ce qu’lls savent pour être si péremptoire ? Etaient-ils là, sur les lieux du crîme ? La sagesse est donc de laisser la justice faire son travail en espérant qu’elle réussira à démêler le vrai du faux !







Palmarès