• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Victor Rugueux

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 39 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Victor Rugueux 2 avril 2009 18:31

    " Ma prison n’a qu’un barreau et je tourne autour " aurait dit Fernando Arrabal comme ce fil hum…

    Toute société inégalitaire, comme la notre, doit s’appuyer sur l’arbitraire, la force et la négation des droits fondamentaux pour ce maintenir coûte que coûte  !

    Les reproches adressés aux forces de l’ordre au regard des inquiétantes dérives constatées ( en France et dans le monde ) n’en sont malheureusement que la manifestation.

    Dans une société qui réalise une équitable répartition de la richesse, la question du rôle de la police, ainsi que dans ces conditions d’éventuelles dérives policières, ne se poserait pas en ces termes puisque cette société contribuerait intrinsèquement à assurer la paix sociale par l’équité en amont.

    On peut même imaginer dés lors une société ainsi qu’une police très différente de celle que 6 milliards d’individus subissent à notre époque.

    Changeons d’époque, changeons de société ?

    Dans tout les cas identifions les racines du mal au lieu de nous embourber dans les détails alarmants, cela sera plus constructif et comme c’est alarmant il y a urgence !

    Merci à Amnesty de pointer " les travers dramatiques " de notre société intrinsèquement inégalitaire !


    Tout politicien qui prône " le sécuritaire " fait diversion pour maintenir l’inégalitaire ne tombons plus dans le piège identifions les causes, la cause de cet enfumage.


  • Victor Rugueux 13 mars 2009 00:19

    @ Papybaume,

     je viens d’entrevoir votre profil et je découvre avec stupeur votre parcours que je ne peux qu’appréhender avec respect et sans condescendance,
    je me sens un peu confus car nous ne sommes pas s’y différents que cet échange peux le laisser croire, bien que nous ayons certainement des divergences de point de vue, sur l’essentiel j’espère que nous sommes ou serons d’accord.

    Je regrette ma réaction abrasive de rugueux et vous présente mes regrets pour mes propos ainsi que tout mon respect pour votre parcours et j’espère que nous serons dépasser à l’occasion nos différents, car nous nous sommes mal jugés.

     Aux mineurs du Nord et de l’Est en passant par ceux de Gardanne, d’Alès et par la trompette Cévenole arrachée du fond de Maurice André…

    Respect à l’Ancien, qui a du en voir d’autres de présomptueux…

    Cordialement.


  • Victor Rugueux 12 mars 2009 19:22

    @canine personne n’aime être pris pour un imbécile vous saisissez la nuance alors quand on prend un peuple pour tel comme entre autre Monsieur Bayrou il faut s’attendre à de saines réactions au combien éclairantes comme cet article !

    Cordialement


  • Victor Rugueux 12 mars 2009 17:26

    @ l’auteur merci pour votre analyse ainsi que votre démarche citoyenne salutaire et constructive.

    Vous n’êtes par là pour plaire mais pour partager un point de vue au regard de faits très étayés. Une bonne mémoire ainsi qu’une attention soutenue nous permettrons un état des lieux bien douloureux mais qui nous évitera et c’est mon souhait de retomber dans les sempiternelles mêmes ornières générées par les illusionnistes de tout poils.



    Cordialement.


  • Victor Rugueux 12 mars 2009 00:52

    bein woui avec Bayrou et sa carrière politique comment voulez vous que cela vole haut, nous sommes abonnés à la médiocrité d’une classe politique, qui de plus verrouille son près carré.
    Alors nous avons le choix entre la peste ( le pouvoir en place ) et le choléra (sa pseudo alternative) et cela me désole quand il arrive encore à certain de s’extasier sur le moins pire…
    Passez devant les gars la vie ne se risquera pas à vous suivre !

    Sinon mardi il y avait aussi José Bové sur france 4 et là pour le coup la différence avec le Bayrou était éblouissante ( les lycéens qui interrogeaient Bové ne si sont pas trompés … la valeur n’attend pas le nombre des années et un discours honnête, sans langue de bois et pédagogique à porté ses fruits).








Palmarès