• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

victorywater

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • victorywater 19 mars 2008 14:58

     

    Il va de soit qu’un seul homme ne peut remédier à la situation actuelle ni au système qui a permis ou encourager cette situation.
     
    Une élection est nécessairement un compromis et les français sont ils conscient qu’en élisant Nicolas Sarkozy ils ont, soit reniés leur vote Non a la constitution Européenne, soit été manipulés ou bien ont-ils retournés leurs vestes par le non respect d’un suffrage exprimé ?
     
    Pour moi Ron Paul est un compromis qui me convient en partie et je pense que les avantages de sa candidature sont un encouragement au dialogue concernant de nombreux points.
    N’y a-t-il pas une utopie pour un ultra libéral à prôner une démilitarisation ?
    Comment peut on empêcher un marché aussi lucratif que l’armement dans un système capitaliste libéral ?
    Aujourd’hui les bombes sont consommés comme produit jetable et doivent être renouvelés ainsi qu’améliorés pour et par leurs plus grand usage. Une énorme partie de l’industrie américaine travaille aujourd’hui à cette production et de nombreuses entreprises sous traitantes bénéficient de ce marché.
    Effectivement la question se pose de quelle façon la présence militaire américaine dans le monde se réduira. Ron Paul exprime cette volonté et il va de soit que cela ne peut être réalisé tout seul. Pour Barack Obama la question ne se pose pas car il veut simplement déplacer le marché de la guerre au Pakistan. A-t-il peur de quelque chose la bas ou exprime t’il une peur que nous devrions ressentir ?
     
    Etant obstétricien Ron Paul connaît parfaitement la naissance et il est logique qu’il soit sensible à cet aspect de la vie. Sa volonté que l’avortement soit légiféré aux niveaux des états avec la diversité de la volonté du peuple et non pas de manière fédérale avec une loi unique pour tous le pays permet justement d’éviter de tomber dans une dualité pro ou anti avortement. N’est ce pas une position qui permet au plus grand nombre de s’exprimer ?
     
    Permettre aux individus de s’exprimer me semble primordial lorsqu’ils subissent le joug des banquiers depuis Bretton Woods avec le résultat que nous observons aujourd’hui. De pouvoir croire que les banques centrales ne travaillent pas en concertation est méconnaître l’existence de la Banque des Règlements Internationaux situé à Bâle en Suisse. De nombreux outils de régulation économiques sont élaborés à partir de la Banque des Banques Centrales dans ce pays de banques. Vous y trouverez notamment le concept Bâle II élaboré de 1999 à 2004 permettant aux banques de modifier le ratio de fonds propres afin de développer l’activité de crédits en considérant comme négligeables les pertes attendues et inattendues.
    Le rapport trimestriel BRI de septembre 2004 montre bien le cynisme par lequel la situation actuelle a été provoquée par ces messieurs. (Extrait) :
     
    En outre, même lorsque les exigences minimales de fonds propres
    deviennent astreignantes, les banques seront beaucoup moins tentées de
    limiter leurs expositions envers les emprunteurs de qualité qu’avec Bâle I,
    puisque leur ratio de fonds propres ne s’en trouvera guère amélioré. Dans le
    cadre de Bâle II, la meilleure façon de réduire l’exigence globale de fonds
    propres consiste à agir rapidement pour restructurer, vendre ou annuler des
    expositions envers des emprunteurs déjà en difficulté, ce qui peut contribuer à
    préparer la reprise économique.
     
    L’intransigeance de Ron Paul vis-à-vis du rôle de la FED qui s’évertue aujourd’hui à détruire le dollar par du socialisme pour riches devrait être imité en Europe vis-à-vis de la BCE qui s’évertue à revaloriser les délocalisations et dégrader les conditions de travail.
    Tous les banquiers connaissent parfaitement les conséquences de l’application de taux directeurs et savent que le différentiel entre les 2 principales banques centrales aura pour résultats des centaines de milliers de chômeur supplémentaires en Europe.
    Quels droits internationaux ces banquiers ont-ils donc pour nous accorder un crédit avec des fonds dont ils ne disposent pas ?
     
    Qu’une voie s’élève avec un dialogue cohérent acceptant le désaccord et en risquant sa vie par l’atteinte a nos principaux dirigeants est plutôt une marque de courage dont nous devrions prendre exemple.
     
    victorywater.
     






Palmarès