• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

vieuxconCGT

vieuxconCGT

Je suis un Fiché d’Edvige car membre du Comité d’établissement d’une des sociétés d’un groupe de 31 000 salariés. (celui qui nous emm.. avec Cerise à la télé). J’assiste impuissant malgré tout au démantélement du code du travail, à la mainmise de la droite sur les médias.

Tableau de bord

  • Premier article le 13/08/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 99 18
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • vieuxconCGT vieuxconCGT 10 octobre 2008 20:45

    Vos posts sont bouffis de prétention et d’autosatisfaction. Ils ne laissent nul doute sur l’intense satisfaction que vous procure cette masturbation intellectuelle. Picasso lui même s’est gaussé des imbéciles qui criaient au genie au moindre de ses gribouillages. Il avait par exemple pris l’habitude de tout payer par chèques car ceux ci étaient rarement encaissés pour garder sa signature.
    Continuez donc à hurler avec la meute des pseudos intellectuels qui pensent que l’art figuratif n’a plus sa place et qui décrétent que l’art subventionné est le seul qui vaille.
     Cela vous donne à peu de frais et d’effortd l’impression de faire partie de l’élite culturelle et fait vivre des tas d’escrocs .
    Amateurs d’art conceptuel je vous conchie.
    Un tableau, une sculpture ne doivent pas nécessiter une heure d’explications et d’hypothèses improbables qui commencent par " l’artiste a voulu dire que..." pour commencer à vous atteindre ou il ne s’agit plus, comme son nom l’indique, d’art pictural.
    j’ai en mémoire une oeuvre intitulée "le déjeuner du chat" qui consistait en un cadavre de volatile collé sur un vieux paillasson qui faisait les délicesd’une bande de snobinards au musée d’art moderne des Sables d’Olonnes (en Vendée) et qui me faisait regretter d’avoir déserté la plage pour cause de pluie....
    Alors M VILLACH préferez en toute impunité goya, velasquez, et même dali et merde à picasso !



  • vieuxconCGT vieuxconCGT 3 octobre 2008 19:29

    A moins que la violence soit générée par le racisme ordinaire dont vous êtes ,si on s’en référe à l’ensemble de vos posts, un fervent pratiquant.
    Vous n’avez même pas l’excuse de la bétise ou de l’inculture.



  • vieuxconCGT vieuxconCGT 8 septembre 2008 16:15

    à l’auteur

    J’ai relevé les mêmes couleuvres mais ils semble que toutes les factions d’opposition soient entrées en léthargie : l’hydre du PS, le squelettique PC, le NPA, tous les responsables syndicaux sans exception, sont dramatiquement absents des sujets qui préoccupent les français et restent silencieux, comme anesthésiés. La rentrée sociale n’a pas lieu et le gouvernement est sur un boulevard "semé de pétales de roses" (ou de crottes de chiens tout dépend du point de vu)... Quand viendra la réaction que nous sommes au moins 47% à attendre ?



  • vieuxconCGT vieuxconCGT 15 août 2008 12:50

    Pour la finesse de l’analyse, ajoutons l’homophobie de la province des culs terreux, puisque selon Bruxmann la tolérance n’a cours que dans Paris. Il doit confondre France et Amérique profonde... Espèce d’Allègre !



  • vieuxconCGT vieuxconCGT 15 août 2008 11:48

    Son travail s’inscrit parait-il dans une quatrième dimension (’4 between 2 and 3). Tous ces discours pseudo-mathématiques, théories Einsteiniennes mal digérées, sont un peu fumeux : j’ai toujours été étonné par l’enthousiasme des diplômés des beaux-arts (et des critiques) pour les discours scientifiques un peu abscons (comme la lune)

    Si on cite l’artiste cela donne : « Je parle un peu (du Bureau des activités implicites) comme si c’était lui le cerveau et moi l’ouvrier. Ou l’employée. J’ai sans cesse des réglages à opérer sur lui, pour que son mécanisme fonctionne. Peut-être qu’un jour il y aura une panne centrale ou un accident et alors le BAI sera fini. »

    Ou encore « Je pense que mon œuvre n’est pas réalisée. Je produis des formes suffisamment inachevées pour croire qu’elles ne sont jamais finies. ».

    On est bien proche du « foutage de gueule absolu » ! Effectivement, son « oeuvre » ne paraît pas finie, est-elle d’ailleurs seulement commencée ? Il ne faut pas 20 ans de tâtonnements pour" monter" une installation.

    Avoir l’Etat comme public subventionneur et un public véritable d’amateurs ce n’est pas exactement la même chose et je m’étonne de la dithyrambie de certain sur le sujet car j’y vois pour ma part un vide absolu où rien ne me parle.

    Sans doute suis-je hermétique à l’abstraction dont on ne peut évidemment critiquer la technique puisque tout se situe dans le concept et l’interprétation qu’en fait le spectateur (une fois le concept expliqué) ce qui est bien pratique , convenons en, pour son auteur !

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre






Palmarès