• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

vigie

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 135 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • vigie 25 novembre 2012 16:14

    Il est vrai qu’a notre époque nous vivons une vraie dictature de la pensée un terrorisme intellectuel larvé de la pensée dominante conforme qui tente de nous imposer ses concepts matinée de bonne intention faisant usage de touts les ressors apparents de bons sentiments pour tenter de rallier a leur idée une frange de la population en recherche d’identité ou tout simplement mal informé se laissant embarquer sur le bateau des émotions, relayé par une presse servile acheté a coup de subventions. être un esprit indépendant, chacun de nous doit faire un effort pour  s’informer, faire des recoupements, réfléchir par soi-même avant de se laisser leurrer systématiquement par une opinion majoritaire qui voudrait formater nos esprits ,ils comptent sur l’effet de groupe ou il est plus difficile dans une conversation de salon ,ou un groupe de pression de faire valoir un discourt discordant, ou un avis radicalement différent, car on sait bien que l’on va être jeté au banc, hué, discrédité, et il est bien plus facile dans ce cas de figure de faire profil bas afin d’éviter de se retrouver en position d’infériorité flagrante. Néanmoins même si l’on ne peut en toutes circonstances défendre sa vision des choses, il me paraît dangereux de constater ces dérives de la pensée « structurante » qui utilisent toutes les ficelles pour vous discréditer et tenter de bâillonner toutes opinions discordantes, en vous traitant de complotiste, de partisan de la théorie du complot, ou tout autre argument, il faut absolument, calomnier, déstabiliser tout jugement divergeant serrez les rangs on ne veut voir qu’une tête.

     

    C’est un problème grave pour la démocratie qui est en crise profonde. La manipulation mentale, le terrorisme d’état, la géopolitique de confort sont les signes d’un monde en crise ou chacun de nous doit trouver son chemin.



  • vigie 13 septembre 2012 17:45

     

     

     

    Enfin une bonne nouvelle marre de ces projets pharaonique sans financement prévu, ceux qui ont été finalisées l’ont été avec des dépassements de budget public. le précédent gouvernement avait prévu nombres de projet non budgétés, ce qui en cas de défaite est un sacré cadeau, et en cas de victoire une bonne partie eut été abandonné faute de moyens.

    Le coût hasardeux des grands projets culturels

    Preuve en est que les grands travaux sont toujours hasardeux pour les finances publiques, les quatre projets culturels, maintenus par la ministre et dont les travaux seront achevés d’ici un ou deux ans, ont tous dépassé les enveloppes de dépenses initiales. L’Assemblée nationale s’en était déjà inquiétée il y a un an dans son rapport sur le budget. La Philharmonie (dont le coût total était estimé à 336,5 millions d’euros financé par l’Etat, la Ville de Paris et la Région Ile de France), le Musée Picasso (45 millions d’euros) de Paris, le Mucem de Marseille 220 millions d’euros) , et le transfert des Archives nationales à Pierrefitte (275 millions d’euros), devaient faire en 2012 l’objet de « dépassements notables », comme le soulignait déjà en octobre 2011, le rapport de l’Assemblée nationale sur le budget de la culture.

    Il y a un an, d’autres dépenses publiques inquiétaient également les députés de l’ancienne majorité. Qu’il s’agisse de l’extension du Palais de Tokyo (20 millions d’euros), de la rénovation du Théatre de Chaillot (18 millions d’euros), du réaménagement de l’Opéra comique (18 millions) ou de la restructuration du quadrilatère Richelieu (150 millions d’euros). Le rapporteur du budget Gilles Carrez avait donc fustigé le dépassement de dépenses estimé à 60 millions d’euros.

     

     

    On ne compte plus les aides et taxes : Fonds de soutien pour le cinéma français, taxe sur les livres,(5,5%) taxe sur les support culturels cd dvd, etc. Adopi j’en passe et des meilleures.

    Rappelons que le budget pour la culture, selon la loi des Finances 2012, équivaut à :

    _751 690 529 Euros pour la Diplomatie Culturelle et d’influence.

    _2 598 027 879 Euros pour la Culture (dont 1 057 513 781 Euros pour la Transmission des savoirs et la Démocratisation de la Culture).

    _1 248 263 591 Euros pour le programme « Médias, livre et industries culturelles. »

     

    Bon je suis pas contre la culture, mais, force et de constater qu’en période de crise entre la relance de l’industrie (emploi ) des arbitrages prioritaires devront être fait, chacun n’ayant évidemment pas en tête les mêmes intérêts. vous nous dites la filière musicale dans toute sa composante est sous le choc

    sans blague !, excusez moi de ne pouvoir pleurer pour eux, je n’ai plus assez de larmes .

    Ne vous inquiétez pas trop nos politiques nous trouverons d’autres taxe pour ça ils sont très forts pour ça. D’ailleurs Le Sénateur Philippe Marini a des idées lui.

     




  • vigie 9 septembre 2012 13:04

    Excellent, excellent jonas vous avez résumer la situation on ne peut mieux n’en déplaise a chimère et omar 33.de toute façon c’est toujours de la faute des méchants occidentaux, mais aucune autocritique pendant que le complexe militaro-industriel et assis sur un tas d’or verrouillant tous les leviers d’appareils, les pleureuses préfèrent exploiter les vieilles lunes en lorgnant vers la France éternelle responsable c’est un moyen détourner pour ne rien faire et se trouver un bouc émissaire facile. Continuer a adouber bouteflika et sa clique c’est plus confortable comme posture, et puis en continuant a critiquer la France on se donne des petits airs de révolutionnaire en pantoufle.

    N’écoutant que son courage qui ne lui disait rien, il se garda d’intervenir.

    Ernest Renand.



  • vigie 6 septembre 2012 12:51

    Pas mieux …on s’en tape le coquillard des problèmes d’égaux, on s’en badigeonne le nombril avec le pinceau de l’indifférence. pour ce que ça rapporte au pays, c’est pas ces soi-disant visionnaire qui vont sortir le pays de l’ornière. ces faux prophètes imbus de leur personnes et de leur statut social. Harlem Désir, copé, fillon, morano et consors, ça occupe le terrain médiatique, mais les problèmes demeurent. Voilà le résultat de 50 ans d’alternances le vide sidéral...



  • vigie 2 septembre 2012 14:07

    Pitoyable cette classe politique ça ressemble au bal des faux derche, quelle bande de suce boule, je désespère de cette « élite qui nous gouverne » le culte de la personnalité n’est pas mort loin sans faut, cette grande messe de la médiocrité n’a qu’une utilité servir les courtisans ou cas ou le « petit » reviendrais sur le devant de la scène politique la logique si logique il y a en politique voudrais qu’il y ait un retour sur investissement. servir la France ne les intéresse que très peux, par contre se servir…

     Allez Nadine et consorts encore un effort dans le ridicule vous pouvez faire beaucoup mieux.

     

    Etre conforme ça forme des cons.
    [Patrick Vernier]

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès