• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Vigilance

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 12 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Vigilance 29 juillet 2008 16:50

    "Personnellement, je ne me sens pas engagé par ses décisions."

    Mais qui a prétendu cela ?



  • Vigilance 29 juillet 2008 16:05

    Je suis habituellement contre la peine de mort, sauf pour Bernard Tapie.



  • Vigilance 29 juillet 2008 16:04

    Il est assez génial de voir la gauche aujourd’hui s’indigner du comportement de Bernard Tapie alors que cette crapule est issue de ses rangs et que c’est la religion miterrandiste qui a promu cette ordure.

    De qui la gauche se moque-t-elle ?



  • Vigilance 29 juillet 2008 15:05

    Les notes que vous évoquez n’égratignent en rien Jean Arthuis. Je crois que François Bayrou se complaît dans sa position de victime absolue du pouvoir supposé totalitaire du régime sarkozyen. L’ennui est que on ne batît pas un projet politique sur la seule incitation à la haine envers Nicolas Sarkozy, si détestable soit cet homme.



  • Vigilance 29 juillet 2008 15:01

    "L’immense atout du MoDem est d’avoir un leader incontesté."

    Effectivement il est tout à fait indispensable pour un parti de disposer d’un leader fort pour les conquêtes électorales et la formation d’une majorité parlementaire, mais ce qui pose problème ici est précisément que François Bayrou soit "incontesté au sein de son parti". Je suis pour ma part convaincu que beaucoup de gens issus de l’UDF et même de nouveaux adhérents MoDem n’apprécient guère l’attitude de leur leader. L’ennui est qu’on ne le entend pas car toute contestation est étouffée. Le centrisme bayrouien n’est pas une attitude d’ouverture mais un positionnement agressif à l’égard des autres formations politiques. Je parle d’un extrême-centrisme doctrinaire qui exclut toux ceux qui n’adhèrent pas de façon absolue au comportement du chef Bayrou. Souvenez-vous de l’UDF où Gilles de Robien se faisait lapider par François Bayrou dès qu’il émettait la moindre idée différente de lui.

    Je me trompe peut-être...







Palmarès