• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

vinc

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • vinc 25 juillet 2007 23:32

    Non, le livre ne s’essouffle pas, contrairement à ce que vous dites. Le marché est extraordinairement stable.

    Bien sûr, la production augmente (près de 60000 nouveautés pour l’année 2006, en livres francophones) et les ventes de livres, en librairie, grandes surfaces spécialisées, et même hypermarchés, sont en baisse. D’autres canaux en profitent.

    Beaucoup de livres paraissent, certes, la demande est forte. Et si l’on prend la peine de chercher on trouve beaucoup de choses de grande qualité, publiées par de petits éditeurs dont l’identité est bien marquée, mais aussi par les plus grandes maisons, dont la richesse et la multiplicité des collections est masquée par les coups médiatiques.

    C’est évident, il y a un phénomène de « best-sellarisation » en librairie. Les libraires mettent en avant les livres dont on parle le plus (Harry Potter, Da Vinci Code, Marc Lévy... que sais-je ?), c’est simple, cela fait du cash, et ça permet de financer les livres de fond. Ca crée aussi de la trésorerie chez l’éditeur pour les lancements les plus discrets. C’est un équilibre à trouver.

    Par ailleurs, je ne suis pas sûr qu’internet ne permette pas de contrer ce phénomène, puisque l’outil permet à chacun de trouver le livre qu’il lui faut, peu importe son goût. Il me semble plutôt qu’internet et le e-commerce vont réguler cette tendance du marché et faire que les livres, si méconnus soient-ils, se vendent plus et beaucoup plus longtemps !







Palmarès