• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Vincent_92 5 mars 2008 10:06

    D’accord avec vous sur le suspense, et effectivement dans le cadre du classique 65% - 35% en faveur de la fdroite à Boulogne-Billancourt., les chances de victoire de la gauche sont assez minces. Mais toutefois, trois observations à formuler :

    * rien ne dit que ce ratio sera maintenu dans le climat délétère ambiant du sarkozysme déja déclinant.

    * dans le cadre d’une triangulaire opposant la liste de gauche et les deux listes de droite au coude à coude au deuxième tour, la gauche, avec 35 %, serait susceptible de l’emporter sur deux listes atteignant 32 et 33 %. Ce qui, avouons-le, créerait une belle surprise !

    * au delà de ces considérations, lisez le programme de la liste "Une ville à vivre, une ville d’avenir" et vous y trouverez des propositions solides, argumentées, financées, portées par des valeurs sociales et humanistes, loin de toute idéologie partisane.

    Pour en savoir plus et pour en débattre, nous vous invitons à assister à la réunion publique qui se tiendra Jeudi 6 mars à 20h30 à l’Ecole élémentaire, 26 rue Fessart.


  • Vincent_92 4 mars 2008 13:38

    Oui effectivement, comme vous le soulignez fort justement, quel palmarès pour les sortants !

    Un quart de siècle de mandats (conseil municipal, conseil général, assemblée nationale) pour l’un, treize années pour l’autre, et au bout du chemin : la grande ville la moins sportive de France, pas de zone piétonne, des trottoirs sales, une piscine bondée et de moins en moins accessible, pas de piste cyclable, une dette record, toujours pas de projet emblématique pour l’Ile Seguin, des projets improvisés (enfouissement d’une avenue par ici, équipements bling-bling télécommandés par là) qui ne feront que creuser la dette de la ville.

    En face, la liste d’union de la Gauche « une ville à vivre, une ville d’avenir » : un programme précis, novateur, sérieux, chiffré, financé, porté par des citoyens engagés et compétents (hauts fonctionnaires, enseignants, employés, ouvriers, urbanistes, juristes, ingénieurs et cadres du privé, chefs d’entreprise, journalistes etc.), une nouvelle équipe avec de nouvelles méthodes.

    Une chance unique pour la ville.

     

     







Palmarès