• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

virgile

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 5 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • virgile 22 novembre 2007 12:11

    A Ronny c’est du second degré ou quoi cet article ? Il y a une « ligne dure » des opposants à la grève mais pas une ligne dure des partisans de la grève !? Et pendant les manifs les casseurs c’est les CRS alors ? Les dégradations n’ont pas été évoquées/proposées pendant les AG des syndicats ? Quelle surprise, c’est vrai que c’est logique : « eh les gars, on va faire un truc illégal et dangereux, ceux qui sont pour levez la main ». Et n’interroger que des syndicalistes/grévistes pour leur demander leur avis, c’est objectif ? Vous connaissez le principe du rasoir d’Occam ? De plusieurs explications, choisissez la plus simple. Et la plus simple, c’est que les grévistes déçus de voir le trafic reprendre progressivement cherchent à retarder cette reprise. Maintenant,la plus simple ne veut pas dire forcément la bonne, mais arrêtez de faire croire que l’explication la plus tordue est la vraie. Un tel niveau de subjectivité, c’est plus de l’information, c’est de la propagande.



  • virgile 22 novembre 2007 11:09

    @ Morice Evidemment que tout le monde n’est pas pourri. Mais les gens foncièrement honnêtes et intègres sont une ultra minorité. Et tous les gens honnetes ne sont pas au pouvoir, et tous les français « normaux » ne se comporteraient pas mieux en ayant agrent et pouvoir. Ces choses là corrompent, c’est humain ne nous voilons pas la face. rien a voir avec un clivage gauche droite. Et après tout, c’est vous qui commencez en voyant le mal partout : vous etes puissants, vous etes Sarkozistes. Vous ne l’êtes pas, alors soutenez les grévistes. Qui est caricatural ? Qui fonctionne par corporatisme ? Vous parlez du Tiers Monde ? Les états et compagnies occidentaux s’y sont honteusement enrichis, c’est absolument indéniable. Mais comment expliquez vous la fortune des puissants de ces mêmes pays ? Ce sont des sarkozistes maquillés au cirage ? Ce que je veux juste dire, c’est qu’en appeler aux grands principes que vous évoquez ne sert à rien. C’est pessimiste ? cynique ? Peut etre, et j’en suis désolé, mais c’est comme ca. Je ne tire pas sur les grévistes, mais pas non plus sur leurs ennemis. Ce qui nous tuera tous, c’est de privilégier les pseudos grand principes et l’égoisme. Le communisme soviétique était bardé de bonnes intentions. il a fallu 20 ans pour en arriver à Staline. Alors, tous les pourris sont à droite ? Si je puis me permettre, vous considérez les riches comme une race à part, à abattre, mais tout le monde veut leur place. On s’en sortira jamais comme ca. Et les grévistes ne réussiront à rien comme ca. Leur grève a déjà fait perdre à l’économie française en emplois, et donc en salaires, et donc en consommation et impots, de quoi produire la croissance qui peut permettre de contribuer au financement des retraites. Maintenant, si l’objectif, c’est de maintenir la retraite à 60ans, et de mourir pauvre à 90, continuez vous etes bien partis. Perso, je préfère courir le risque, assumer, bosser jusque 65, cotiser 40, 42 même 45 ans, mais rester vivant, pas une vache qui court d’elle même à l’abattoir en pleurant « c’est pas juste, je suis pas d’accord ».



  • virgile 22 novembre 2007 10:40

    Bonjour, merci de ce retour.Mais oui, l’homme est un loup pour l’homme. Loin de moi l’idée de dire pour autant qu’il faut ne penser qu’à sa gu... . Je veux simplement faire comprendre (enfin je me fais pas d’illusion, mais je veux au moins montrer un autre point de vue) à un faux idéaliste/vrai égoiste comme Morice qu’il est inopérant de critiquer les puissants. C’est un fait avéré de la nature que les mieux adaptés aux changements de l’environnement sont ceux qui survivent. Le parallèle avec l’histoire est pertinent mais on ne peut le réduire au seul 19ème. Depuis l’Antiquité, toutes les révolutions égalitaires se traduisent immanquablement, et dans un cycle très court, par le retour au pouvoir des puissants (souvent les mêmes qu’avant) et la réapparition des déséquilibres. La morale de l’histoire pour ne pas s’éloigner du contexte présent, c’est que combattre les changements proposés, c’est se préparer à disparaitre. Il faut s’y adapter. Ces changements n’ont pas de morale, ils ne sont pas justes ou injustes, de gauche ou de droite. Ce que qqu’un comme Morice, ou la plupart des auteurs très partisans d’Agoravox, ne comprennent pas, c’est qu’il ne s’agit pas d’une guerre des gentils français contre les méchants Sarkozistes. Il y a derrières des milliards de gens qui évoluent et qui s’adaptent, et qui sont en train de sortir de la fange où ils étaient depuis des siècles. Et eux ils ne se soucieront pas de savoir si les gentils français cotisent 37.5 ou 40. Alors, loin de moi l’idée de proner le conflit contre quiconque, ici ou dehors, mais il faut juste comprendre que personne ne nous attend. La France doit s’adapter ou disparaitre, comme n’importe quel organisme confronté sur le long terme aux changements de son environnement. L’histoire et l’économie ne sont pas pro ou anti-sarkozy. Ce genre de considérations c’est du temps et de l’énergie perdus



  • virgile 22 novembre 2007 10:01

    Il faudrait surtout vous départir de votre phraséologie de grand sage omniscient. Bien sûr qu’il y a des privilégiés,des riches, des puissants, des tricheurs. Mais vous croyez quoi ? Qu’ils sont nés comme ca, et que tous les « autres », les braves victimes que vous défendez, sont nés et resteront résolument honnêtes. Tout ca c’est une question d’opportunité. Donnez du pouvoir ou de l’argent à quiconque, et il en fera rarement un usage glorieux. Et les syndicats et grévistes participent exactement du même schéma : ils ont le pouvoir de nuire, ils en abusent. Essyez juste de comprendre que c’est pas en foutant le feu au Titanic que vous sauverez ceux qui sont encore dessus. Les riches sarkozystes sont déjà sur les embarcations de sauvetage depuis belle lurette. Puisque vous parlez de rongeurs, il s’agit juste de pointer le fait que pleurnicher sur le pouvoir du lobby sarko est aussi efficace que le rat que vous êtes (puisque je suis un lemming) essayant de bouffer un mur d’acier. Mais cependant, oui, je préfère que la France se plante en essayant quelque chose de nouveau plutot qu’en pleurnichant sur son sort. Vous voulez parler de favoritisme ? Alors comparez les 60 millions de Français aux 6 milliards d’humains moins bien lotis. Vous voulez plus d’égalité et moins de « lobby », moins de « complot », alors que les grévistes commencent par se soucier d’Afrique, d’Amérique du Sud ou de Moyen Orient. Et ensuite vous pourrez venir parler en toute bonne conscience de qui a du pouvoir et de la richesse, de qui est nanti et de qui ne l’est pas. Vos discours pédants, c’est de l’égoisme à deux francs. Nicolas Beytout, Mermet ou Bolloré, tout le monde s’en foutra au quotidien quant l’économie et la société françaises auront été ravalés au rang d’un pays du tiers monde.



  • virgile 22 novembre 2007 09:29

    C’est amusant de retrouver les petites théories du complot à chaque fois qu’il y a un conflit social. Ca permet de tout expliquer sans rien prouver. Untel n’est pas d’accord avec les grévistes, c’est un pantin à la solde de Sarkozy. Untel soumet des avis ou des données chiffrées contraires aux arguments des syndicats, il est financé, soudoyé ou soumis aux « patrons », au « CAC 40 ». Drôle le passage sur OpinionWay : il est normal qu’une société de ce type travaille pour une partie du diabolique CAC, ce sont des clients comme les autres. Les syndicalistes sont payés par ce même CAC 40 lorsqu’ils y sont salariés. Les taxe-t-on pour autant d’etre à la solde du « grand capital » ? Attention avec ces arguments fascisants de grand complot : vous créez les bases du corporatisme que vous réprimandez. En critiquant la moindre personne qui passe à la télé pour défendre une opinion autre que la votre, vous sortez bien pire que vos adversaires acquis au gouvernement. Car eux, qu’ils soient de bonne foi ou pas (ca n’est même plus le sujet de vos discours d’ailleurs), ils ne remettent pas en cause la nature de vos motivations ou de vos actions. Ils ne travaillent pas en jetant le discrédit sur les personnes ou les réseaux qui oeuvrent du côté que vous défendez. Lorsque l’Humanité a sorti un sondage, il y a deux semaines, annoncant que 2/3 des français soutenaient la grève, avez vous remis en cause sa fiabilité ? J’imagine bien que non ! Mais le « lobby sarkoziste » non plus. Actuellement sur Paris, au moins 2/3 des Velib sont inutilisables : est-ce un complot des grévistes pour désorganiser le transport des pôvres salariés, forcément de droite puisqu’ils vont travailler à la solde du CAC 40 ? Arrêtez un peu avec vos histoires de complot et de connivences à deux balles. Au bout du compte, il vaut mieux un Sarkozy qui avance, et se plantera peut-être, et on paiera TOUS les pots cassés, plutôt que des réacs fascisants qui se cachent derrière de pseudo-théories de complots et une pancarte de défenseur des opprimés pour proner l’immobilisme, et surtout l’égoisme. Arrêtez de pointer du doigt 1000 ou même 100 000 privilégiés. Ils sortiront toujours gagnants. Souciez vous plutot de 59 millions de français qui ne sont ni privilégiés ni bénéficiaires des régimes spéciaux.







Palmarès