• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Vitrolaid

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 13 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Vitrolaid 2 octobre 2008 20:27

    Merci pour les explications Le Furtif.

    Faudra m’expliquer pour le Damien machintruc la (je me souviens plus du pseudo)... j’ai essayé de lire sa prose mais c’est trop décousu pour mon petit cerveau.

    Haaaaa... Morice... A peine arrivée, je tombe sur des commentaires de Lerma, Lyon, Morice et quelques autres. A les lire, je me suis demandé s’il y avait une modération sur AV, et je n’ai toujours pas la réponse.

    J’ai bien quelques commentaires qui ont disparu et réapparu, d’ou ma tentative d’explication par un problème technique (a ce sujet, il me semble bien qu’une de mes dernières apostrophes vis à vis de Lyon ait été supprimée mais celle-ci faisant état de sa cuistrerie ainsi que de sa goujaterie, je ne peux pas en tenir rigueur à la modération d’AV).

    Pour avoir modéré un forum pendant quelques mois, je peux affirmer que cette activité n’est pas facile (et que la sous-traiter n’est pas une bonne idée). Trop, vous êtes un censeur (ce qu’est réellement un modérateur en fait, mais peu l’admettrons), pas assez et vous êtes laxiste (et le forum vire à la foire d’empoigne et au concours de point godwin).

    Si ce sujet doit être traité, qu’il le soit en public, que des choix soient fait, les règles rédigées et affichées à la vu de tous. Une fois ceci fait, les décisions devront être motivées quand celles-ci amènent des sanctions lourdes (bannissement temporaire ou définitf). Il est aussi important de NE PAS SUPPRIMER les posts (cela froisse les intervenants) mais de les éditer pour y faire apparaitre la raison de la suppression du propos (injures, illégalité, etc.). Il y a généralement deux façons de procéder, les modérateurs sont anonymes ou ils s’identifient dans le post édité.

    Bon, c’est hors sujet, j’arrête la.

    Je trouve dommage de se priver d’un débat sur un problème TRES ACTUEL, puisqu’il est présent pour la majorité des sites intéractifs (entre autre ceux d’informations).

    Je viens de percuter sur qui est Denis Robert ! (quand je vous disais que mon cerveau est petit ^^) Me semblait bien aussi que son nom ne m’était pas inconnu.

    Mon avis.





  • Vitrolaid 2 octobre 2008 14:22

    @Le Furtif

    "Vitrolaid ...comme vous posez les vraies question et semblez prendre au premier degré ce qui n’est qu’un sarcsame "

    Veuillez m’excuser mais je n’ai pas su voir le sarcasme, pourriez vous me citer celui-ci, svp ? Par avance, merci ? (pas d’agressivité de ma part, je n’ai effectivement pas perçu de sarcasme mais bien une prise de position morale).

    "Je vous conduis àla vraie réponse d’un conflit qui dure entre des rédacteurs de ce site et la rédaction en soutien d’ un censeur bien en cour depuis des mois ...."

    Même réflexion que ci-dessus. Le conflit porte sur la modération, si je ne m’égare pas ?

    J’espère comprendre que le sarcasme est due au fait qu’un adulte referme un site pour cause de photos choquantes, mais peut être éteint-il son poste de télévision au moment du journal de la santé sur la 5 ou des Z’amours sur France2 (souvenez vous de la pipe au miel)...

    "L’obstination de la rédaction est la seule cause de ce qui peut paraitre comme une obstination mais n’est qu’un combat pour un principe "

    La, j’ai décroché. Vous êtes tellement dans le sous entendu que je ne saisi rien à votre prose (vous m’en voyez navré mais j’écris franchement ce que je ressens).

    "Se battre pour un principe sous Denis Robert ça nous semblait approprié....
    "

    Je ne connais Mr Robert qu’à travers cet article et je ne saurai lui tenir grief de parler avec le vocabulaire du peuple, même si cela ne grandi ni l’auteur, ni le lecteur.

    								
    				
    					"Il faut donc accepter que plusieurs de mes commentaires, et une bonne dizaine avec eux , ne transgressant en rien la charte d’Agora vox soient purement et simplement éradiqué par le fait du prince...."

    Je ne connais pas bien la maison, je vais donc donner mon avis de béotien.

    Il m’apparait, à moi aussi, que la modération est faite en dépit du bon sens. Ce qui me fait donc plus penser à un problème de base de données mal gérées qu’à une volonté de nuire aux intervenants. Bien sur, je préfèrerai que cette explication soit la bonne, je n’aimerai pas apprendre que des journalistes censurent des opinions contraires. Si cela devait être le cas, je viendrai plus sur ce site.



  • Vitrolaid 2 octobre 2008 12:00

    Je me permet d’insister, un journal d’opinion ou d’information, qui ne spécifie pas dans sa communication qu’il est réservé aux enfants, est de fait, pour les adultes.

    Vous êtes responsables de lire AV avec votre fils sur vos genoux. Quand il vient, aller donc sur la page web d’Okapi, Scienc et Vie Junior ou de tout autre titre de la presse pour enfant.

    Mon avis.



  • Vitrolaid 2 octobre 2008 11:55

    "Croyez-vous vraiment nécessaire qu’un enfant de quatre ans connaisse le mot "pute" ? "

    Pourquoi, vous croyez vraiment qu’il va attendre vos explications pour apprendre le mot et sa signification ? Essayez donc de vous rappeler ou vous avez appris vos premières insultes.

    De qui vaut il mieux que les explications viennent, d’un étranger ou de ses tuteurs ?

    Si l’âge de votre enfant est une gêne lorsque vous lisez AV, que fait votre enfant devant une publication pour adultes dans laquelle, les informations portent sur des famines, des crimes, des comportements abérrants d’adultes, d’affaires de moeurs, etc. La prostitution vous semble être le pire des maux de nos civilisations ? Les massacres au Rwanda ou au Darfour ne vous interpellent pas plus ? D’après vous qu’est ce qui va le traumatiser le plus, le mot pute ou une photo d’un charnier dans l’ex-yougoslavie ?

    "Est-ce de la pudibonderie ?"

    Venant d’un adulte, oui.

    Le terme de pute est vulgaire et grossier, d’ou ma reflexion sur le terme de prostituée, moins connoté comme une insulte mais décrivant un métier (ces dames payent des impôts sur leurs prestations).

    Mon avis.



  • Vitrolaid 2 octobre 2008 10:27

    Plusieurs reflexions :

    1- Dans cet article, le terme de prostituée aurait eu autant de force en étant moins décrié par les pudibonds

    2- Comparez les banques d’affaires à des mafieux dans leurs agissements est acceptable, comparez les banques de dépot à des prostituées en ce qui concerne leur communication vis à vis des clients est acceptable aussi, mais il me semble qu’il y a confusion entre ces deux types d’établissement dans l’article (Il aurait d’ailleurs été interessant de faire une analyse précise des relations entre ces deux types de modèle). J’ai eu l’impression d’avoir à faire à des prostituées mafieuses, amalgame peu pertinent.

    3- Vouloir que ses enfants ignorent les réalités du monde, comme la prostitution, c’est irresponsable. Leur cachez vous l’existence des pédophiles au risque que leur ignorance leur coute chere ?

    Mon avis.







Palmarès