• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

voix-tu

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • voix-tu 20 janvier 2009 00:47

    Bonjour à tous,

    Ce mouvement ne peut aller entièrement de pair avec la médiocrité.
    Chaque decennie connait sa mode et pourquoi vouloir aller contre sans discernement ?
    Bien sûr, c’est assez déconcertant de voir les adeptes de ce genre nouveau, pour les nostalgiques des années 80 et avant. Certains jeunes garçons de viennent anorexiques fautes de ne pouvoir entrer dans un slim trop moulant avec de surcroît une crête de coq en guise de coupe de cheveu, on ne peut pourtant dire qu’ils sont tous drogués ou dépourvus de rythme, non !!! Ni moins gregaires que des blousons noirs, beatniks, punk ou autres adeptes du disco ou du smurf.
    Souvenons-nous de ces choucroutes à la Thierry Pastor qui faisait fureur, il y a deux ou trois decennies.
    C’est un mouvement qui bien sûr qui entre, il le faut bien, dans un créneau de consommation avec son merchandising obligé.
    Il faut bien sûr observer une tendance du jeune-homme actuel à la féminisation puisque la disparition des rites de passages se fait sentir : le service militaire par exemple permettait, qu’on le veuille ou non, à de futurs jeunes adultes de se cotoyer sans distinction d’origine, de niveau social de tisser des liens formidables dans l’effort, dans l’aversité ; ce qui serait impensable aujourd’hui.
    Pour suppléer à ce manque, naissent les comportements ordaliques qui sont heureusement minoritaires.
    c’est notre jeunesse, ce sont aussi nos enfants qu’il s’agit, souvent étranges alors à nous de les éclairer sur les divers possibles.
    J’allais oublier, la musique associée à ce genre n’est autre que de la teckno ( un pur tempo de marche à l’ancienne agrémenté de sons synthétiques et d’échantillons,accordeon en moins), la danse est beaucoup plus individuelle puisqu’elle permet à l’executant d’entrer une frime qui est aussi une parade de séduction , un esprit de monstration et de défi qui supplée souvent la bagarre gratuite.
    Dans cinq ans, un autre mouvement naîtra devant nos yeux ébahis...







Palmarès