• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Walid Haïdar

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 807 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Walid Haïdar 12 juin 2013 18:03

    Au cas où vous seriez pas au courant, il reste encore d’authentiques anarchistes, ils ne sont pas tous morts, loin de là.


    Mais c’est la petite musique de l’extrême droite depuis toujours d’essayer de faire croire aux débiles mentaux que les vrais gens qui se préoccupent du peuple, de la liberté et de la solidarité, ce sont eux, tandis que les « vrais » communistes et les « vrais » anarchistes sont morts et enterrés, ou qu’ils veulent en vérité boire leur sang, ou leur faire manger de la viande Hallal, ou guillotiner les curés (au choix, selon la mode).

    C’est vieux comme le monde des fachos, vous n’inventez rien, mais vous devez le savoir.

    Malheureusement pour vous ce n’est que de la propagande, il existe encore d’authentiques anarchistes, et d’authentiques partageux. Simplement c’est pas sur les sites internet de neuneux phagocités par les fafs, fafs qui s’ignorent ou qui ignorent leur ignorance, que vous aurez le plus de chances de les lire.


  • Walid Haïdar 12 juin 2013 17:53

    @Machiavel : « il n’y a pas de victime dans cette affaire »


    Je voulais juste t’informer que dans le monde moderne (je sais, t’es réac, mais que veux-tu, il y a un monde moderne), une bagarre, c’est pas fait pour tuer des gens. Donc même à supposer que Méric ait frappé le premier, ce qui n’est pas du tout établi, même à supposer cela, il y aurait bien une victime, qui s’appelle Clément Méric, le gars qui est mort, et un bourreau, le gars qui l’a tué, et qui était manifestement néo-nazi (bien entendu, on peut aussi considérer que se ballader avec plein de tatouages propres aux néo-nazis, en appartenant à un groupe d’extrême droite, en partageant à peu près toutes les valeurs du nazisme, laisse un doute sur la pertinence du terme néo-nazi. On peut en effet avoir ce soit disant doute, surtout quand on est soit-même d’extrême droite). On attendra encore longtemps le jour où, quand un petit blanc raciste viendra foutre une baffe à des bougnoules qui passent par là, et qu’il se fera tuer à mains nues en réponse, on vous entendra nous expliquer qu’il n’y a aucune victime dans l’affaire parce que le petit blanc devait se douter de la connerie de provoquer des bougnoules. Bande d’escrocs va.

    Maintenant tu affirmes que c’est Méric qui a frappé l’autre en premier ? Si oui, tu mens, car tu n’en sais rien. Pour l’instant ce qui semble établi c’est que c’est le groupe de Méric qui a commencé à charrier le groupe de nazillons. Si pour toi on est pas une victime parce qu’on s’est fait tuer mais qu’on avait commencé par charrier son agresseur, alors tu devrais te reposer parce que tu ne peux pas sincèrement penser une imbécilité pareille. De toutes façons, quel que soit le cas de figure il y a une victime d’extrême gauche et un bourreau d’extrême droite.

    Ensuite, élément fondamental aussi : la victime s’est faite enfoncer complètement l’arrête du nez dans le crâne. Si je fais 90kg et que je frappe violemment un homme de 60kg avec le poing (américain ?) en pleine face, au moins deux fois (le nombre de patates avouées par l’agresseur), c’est comme si je faisais 70kg et que je frappais violemment un gamin de 45 kg avec le poing en pleine face, deux fois. Tu penses que c’est pour faire quoi ? T’as pas l’impression que quand on est une baraque et qu’on frappe de toutes ses forces avec le poing en plein milieu de la face d’un freluquet, c’est pour mettre sa santé en sérieux péril ? T’es au courant qu’en boxe, même avec un gant et à gabarit égal, si tu manges une droite bien placée tu peux y rester ? Est-ce que vous êtes réellement débiles mentaux ou est-ce que vous êtes ignorant ou est-ce que vous êtes incapables d’admettre simplement que des espèces que crétins de nazillons de merde ont fracassé la tête d’une victime qui a eu le tord de les charrier ? Il vous faut vraiment tortiller parce que ça vous arrache la gueule de critiquer l’acte d’un mec de votre bord ? (oui parce que vous êtes pas au courant, on a bien compris, mais vous êtes d’extrême droite quand même, c’est à dire que vous êtes réactionnaires, que vous haïssez les valeurs de la république, que vous pensez que les étrangers représentent une menace pour la France, et que vous ne voulez surtout pas remettre en question le capitalisme (info dernière minute : battre monnaie et élever des barrières douanières, ce n’est pas ça, remettre en question le capitalisme, les états-unis le font, bande de zouaves).

    Et j’anticipe la réplique facile, pour moi les anti fa (et je ne parle même pas là des infiltrés à mort que sont les indymédias et autres abominations impérialistes) suivent une ligne aussi stupide que possible pour un groupe dont la sensibilité est à gauche. De notre côté les seules armes valables sont les idées et la lutte sociale et politique, le reste n’est bon qu’à alimenter nos ennemis, ce n’est pas notre terrain. Quoi qu’il en soit, à cet instant, la solidarité est de mise face aux fachos (oui oui je sais les fachos ça n’existe pas, mais je ne comprendrai jamais pourquoi les militants et sympathisants d’extrême droite ont tant de réticence à afficher leur approbation quasi complète des doctrines fascistes ? parce que vous pensez qu’en fait vos bourreurs de crânes sont démocrates ? ou juste parce que vous êtes des farceurs ?)


  • Walid Haïdar 14 mai 2013 18:39

    @ Upoz : vous avez bien le droit de spéculer, mais il faut juste distinguer la spéculation de la connaissance.



  • Walid Haïdar 14 mai 2013 18:35

    @ Castel : peut-être que ça ne se voit pas, mais je fais un effort pour dire des choses précises et cohérentes, alors ne me faites pas dire ce que je ne dis pas, et ne me faites pas de procès d’intentions, s’il vous plaît (mais peut-être que j’interprète mal vos messages moi aussi ?).


    « Est-ce que rêver est non scientifique »

    Parfaitement, rêver n’est pas scientifique, si tant est que cette phrase ait un sens bien consistant. Mais là n’est as la question. Vous parlez comme si je n’avais pas écrit la phrase suivante dans un message précédent : « on peut très bien imaginer qu’il y a un ensemble non vide des phénomènes réels non reproductibles, et le domaine de la science qui l’étudierait et qu’on appellerait science du non reproductible », donc ne surinterprétez pas mes propos s’il vous plaît. Mais en l’occurrence, votre exemple peut vous être retourné : êtes-vous certain qu’on ne pourra pas un jour reproduire des rêves sur commande ?

    « tout n’est qu’interprétations »

    Cela cher ami, les scientifiques le savent mieux que vous. Seulement il y a ce qui est objectivable, et ce qui l’est moins. Il y a ce qui est universellement admis, et ce qui l’est moins. On ne sait rien avec certitudes, mais il y a des choses qui permettent de convaincre, comme la prédictivité d’une théorie. Et il y a des choses qui sèment le doute, comme la non reproductibilité. Ceci dit, encore une fois, les protocoles de test du non reproductible restent à inventer, il ne faut pas désespérer de ’ingéniosité du cerveau humain. Pour l’instant il n’y a pas de science du non reproductible, mais tout un tas de gens qui s’intéressent à des phénomènes étranges et qui tournent pas mal en rond faute de cadre rigoureux.

    Si vous voulez, je peux vous dire un truc qui vous fera plaisir : oui, les scientifiques ne sont pas forcément des gens ouverts d’esprit. Oui, en sciences il y a des chapelles et des conservatismes.

    Enfin sur la science et le capitalisme : le capitalisme est le modèle dominant, et il oriente la recherche scientifique en conséquence dans une certaine mesure. Lorsque l’église régnait en Europe, la science était contrainte aussi dans une certaine mesure, et c’était même pire. A chaque fois les institutions sont conditionnées par le système dans lequel elles sont immergées, c’est une trivialité. Mais la science ne s’arrêtera pas avec le capitalisme, de même qu’elle n’a pas commencé avec. Donc à mon avis, évitez d’accorder trop de poids au genre de généralités idéologiques prétendant que science et capitalisme sont intimement liées (souvent par l’esprit d’un grand méchant loup imaginaire qui nous manipule pour nous faire croire que la terre tourne autour du soleil).


  • Walid Haïdar 14 mai 2013 18:14

    Ah non, Castel, on a pas rien à foutre. L’absence de résultats publiés veut dire que la science telle qu’elle est aujourd’hui, et depuis toujours, est incapable de valider ce phénomène, par conséquent, il n’est pas scientifiquement établi qu’il existe ce que vous prétendez. Ce n’est pas sans importance, car si un jour la science le validait, vous pensez bien que ça autait un impact majeur, donc c’est important.


    De plus, quand vous dites « n’êtes-vous pas assez intelligent pour savoir ce qui est vrai et ce qui est faux », vous divaguez. Il y a des gens très intelligents qui pensent des choses contradictoires sur une infinité de sujets. Si vous voulez qu’on se fie à notre bon sens où à notre intuition, tout le monde n’a pas les mêmes, et la nature trompe très souvent les intuitions, donc je vous invite quant à moi, à la prudence.

    Je vous répond ici à propos de Jung et de la synchronicité. D’abord, moi je parlais de voyance, pas de synchronicité, même si vous avez l’air de penser que cela relève de la même théorie (et c’est votre droit). La synchronicité est une (vague) théorie. A-t-elle été démontrée scientifiquement ? Non. Y-a-t-il d’autres théories sur ces phénomènes ? Oui. Forment-ils un tout cohérent ? Non. Ces théories ont-elles un cadre scientifique rigoureux ? Non. Ces théories sont-elles orientées par des a priori conditionnant l’imaginaire des concepteurs ? Oui.
    Puisque vous me parlez de Wikipédia, je vous le cite : « Pour Michel Cazenave, l’un des principaux éditeurs des travaux de Jung en France, la synchronicité est un concept épistémologique« limite », celui où « Jung est, de prime abord, le plus facilement suspect de mysticisme, quand on ne parle pas franchement de magie. ». D’autre part Isé Tardan Masquelier, dirigeante de la Fédération française de yoga et auteur de Jung et la question du sacré1, reproche au psychiatre suisse son imprécision en ayant volontairement quitté avec ce concept le terrain du pragmatisme et de la psychologie clinique ; Jung, en effet, « n’a pas assez formalisé sa théorie, la laissant à l’état d’hypothèse flottante », explique-t-elle. »

    Mais n’allez pas croire que je rejette en bloc toutes ces choses. Pour moi, il y a quelque chose derrière, mais quoi ? Peut-être quelque chose de très éloigné que ce que prétendent la plupart des gens qui s’y intéressent. J’étais déjà ouvert sur ces questions avant d’être témoin direct d’un voyante amateur très impressionnante. Mais je suis prudent, je ne sais pas de quoi il s’agit, et je ne suis pas du tout convaincu par les théories que j’ai pu survoler, à ma connaissance, et y compris Jung, il n’y a rien de bien consistant à se mettre sous la dent, mais pourquoi pas un de ces quatres, peut-être qu’on manque encore un peu d’imagination pour arriver à saisir le phénomène comme il se doit.
Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès