• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

We got the funk

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • We got the funk 9 avril 2008 20:34

    Sans vouloir être désagréable, souhaiter des "leçons" à des "gogos" est la dernière façon de rendre l’art et les artistes accessibles. Soyez toujours explicatif (je ne dis pas pédagogue, le mot instaure une hiérarchie d’emblée), sur vos goûts, vos opinions. L’invective ne vaut rien devant une explication posée (et je n’ai pas forcément dit raisonnée). Après, je ne connais pas vos antécédents avec l’auteur, mais dans un cadre comme celu-ci, n’avons-nous pas tellement de choses à dire avant l’insulte, si bien tournée soit-elle ?

     


  • We got the funk 9 avril 2008 19:23

    @Pierre, et à plein d’autres : D’aucun parle des commentaires sous les articles comme d’un forum. Mais il n’en est rien, pour la plupart, la consigne est "descendons ou encensons l’article et/ou l’auteur". C’est dommage, triste, et regrettable et d’un intérêt génialement nul. La critique passe par la vue que l’on développe du sujet. Pas par l’accointance, négative ou positive qui s’est liée entre lecteurs et auteurs, à force. Je ne donne pas de leçon, jamais, mais c’est relou, remarquez. Poil au nez.


  • We got the funk 9 avril 2008 18:54

    Ca pose quand même quelques menues questions, cette historiette.

    Tout d’abord, l’éternelle, la grosse, qui bave et déclenche la folie : qu’est ce que l’art ? Ben, en l’occurence, si cette oeuvre se retrouve dans un musée, c’est de l’art. Vous me rétorquerez : "ouais, mais tout le monde peut faire ça !". Et vous n’aurez pas tout à fait raison. On disait déjà ça de Picasso (puisque c’est évoqué dans les commentaires), lui qui à 15 ans triomphait à l’académie de San Fernando pour sa peinture d’une technique hors du commun. Et pourtant, nombreux sont les gens peu sensibles à l’art pictural (et je ne leur en tiens pas rigueur, c’est une question de chemin personnel, comme d’autre sont insensibles aux meilleurs morceaux de rock, ou à des films de Luc Besson (huhu)) qui m’ont sorti ces propos à propos du maître espagnol. Et bien pourtant, pour arriver à représenter le monde comme ça, cet dimension alternative entre le 2d et le 3d, il faut certes la force de l’innocence enfantine (pas au sens de naïveté, hein) mais la puissance de la connaissance pour le montrer aux adultes. Mettre à plat la perspective pour en faire ressortir d’autres contours, ça n’est pas donné à tout le monde.

    Mais où est le lien avec le sujet de l’article ? Et bien, peut-être que ce peintre est un maître de technique (je n’en sais rien), et qu’il peut vous faire de beaux paysages, et des tableaux plein de symboles, sur commande. Et tout le monde l’adulerait. Parce qu’il fait ce qu’on demande. Mais, je ne crois pas que l’art se passe dans ce sens. Non, c’est un mec qui a proposé un truc qu’il a créé, et des gens ont aimé. Ce truc les a fait "cheminé intellectuellement".

    Et si cette petite fille avait gribouillé cette oeuvre ? Du moment que des gens (dont je ferais sûrement partie) y trouvent de la nourriture pour leur esprit, c’est aussi une oeuvre d’art. Une oeuvre d’art n’existe que parce que des gens la voit comme ça. Comme son nom l’indique.







Palmarès



Agoravox.tv