• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

werbrowsky

werbrowsky

Journaliste professionnel, spécialisé dans l'écologie, le développement durable et le patrimoine. Je travaille pour deux magazines et ne souhaite pas mélanger ces billets à teneur politique avec mes activités quotidiennes.
Bonne lecture à tous.

Tableau de bord

  • Premier article le 23/11/2006
  • Modérateur depuis le 22/12/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 22 80 1088
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • werbrowsky werbrowsky 26 mars 2015 07:06

    @Pascal L
    Bonjour, Je suis bien conscient que ce type de scrutin, comme toutes les élections locales, pose des problèmes de comparaison au niveau national. Toutefois, il faut pouvoir mesurer les scrutins séparément, municipales contre municipales, cantonales contre cantonales et législatives contre législatives... Si le Front National a autant progressé par rapport aux élections cantonales précédentes, c’est aussi parce que le Front National était présent dans beaucoup plus de circonscriptions. Il faudrait pouvoir analyser canton par canton et scrutin par scrutin. Je ne pense pas que ce soit pertinent pour ce premier tour.
    Merci pour votre intérêt.


  • werbrowsky werbrowsky 28 mars 2010 20:10

    Merci beaucoup pour ce commentaire qui me va droit au coeur.

    Effectivement, il faut que nous cherchions de nouvelles voies, et surtout sortir des idéologies capitaliste et socialiste, qui nous ont toutes deux menés dans une impasse. J’espère que JFK soutiendra cette ligne dans la curée actuelle contre la troisième voie.


  • werbrowsky werbrowsky 28 mars 2010 20:07

    Je suis assez d’accord sur le fond avec vous, mais nous sommes malheureusement pris dans un tourbillon qui nécessite de prendre un peu de recul si l’on veut préparer d’autres solutions.


  • werbrowsky werbrowsky 28 mars 2010 20:04

    Excusez-moi, mais il ne faut pas confondre sociale-démocratie, façon parti socialiste, et centrisme. Le PRG est le dernier représentant effectif de la famille centriste « de gauche ». Ils ont donc été réduits eux aussi à la portion la plus faible de l’électorat, à cause du système de scrutin majoritaire.

    Le bipartisme entraîne une division artificielle de la société française, comme s’il n’y avait que les travailleurs et le peuple d’un côté, et les dirigeants et les élites d’autre part. Le centrisme devrait être la synthèse entre sociale-démocratie à la Strauss-Kahn et démocratie-chrétienne à la Merkel. Tant que le système politique et électoral ne reposera que sur ce principe de balancier et d’alternance, il n’y aura pas de solution réelle aux problèmes de notre société. Seuls les grands gouvernements d’union nationale ont pu mener à bien les réformes indispensables, sur le principe du consensus, et non pas de l’affrontement systématique. Les périodes d’alternance ont d’ailleurs été plébiscitées par les électeurs, quoi qu’en pensent les états majors politiques. Le problème de l’UDF était bien de réunir en son sein les deux tendances les plus extrêmes, de l’ultra-libéralisme d’un Madelin, à la démocratie humaniste d’un Bayrou.

    Europe écologie se situait bien dans une logique centriste, apolitique et non affiliée. On le voit bien d’ailleurs dans le graphique reproduit dans l’article. Les écologistes rassemblent plus de la moitié de la sympathie des électeurs. La rupture entre Europe Ecologie et les Verts ne manquera pas de mettre fin à cette illusion d’un jour.


  • werbrowsky werbrowsky 30 juillet 2008 07:36

    Merci pour ce long commentaire, même si je n’en partage aucune des vues !
    Le libéralisme de Thatcher et Reagan est complètement mort et le modèle des pays scandinaves me fait beaucoup rire. J’ignore comment fera la Norvège quand le pétrole se sera totalement épuisé ?
    Notre modèle est européen, contrairement à ce que tu sembles croire. Au moins l’Europe des 15.
    Il n’y a que l’Angleterre qui ait choisi la voix ultra-libérale et on verra à la fin de l’année comment vont s’en sortir les petits propriétaires surendettés après avoir spéculé sur l’immobilier, la Bourse et joué leur fortune à la roulette russe.
    Regarde un peu les solutions que les USA sont obligés d’appliquer pour sauver leur population dans la crise des subprimes.
    J’ai travaillé pendant deux ans pour un "Tycoon" de la Bourse. On m’en mettait plein la gueule sur ses virées à Monaco, le yacht, les filles sur les tables, la victoire du capitalisme triomphant. Pas de chance, il y a un an, il est tombé dans la tourmente des subprimes. Ses cinq banques offshore ont fait faillite, il a engouffré 500 millions de dollars, ruinant par la même occasion des milliers d’actionnaires américains, il a été mis en prison pour avoir pompé indument 20 millions en liquide dans les caisses de ses boîtes... Alors, ne m’en mets pas une couche sur le sublime modèle libéral. Ce système pue la mort et jamais la France n’entrera dans une telle société.
    Le système capitaliste s’écroule, à cause de la corruption et de la dégénérescence de ses leaders. Un modèle initialement conçu pour permettre le financement de l’industrie a fini par ne plus fonctionner que sur un modèle spéculatif, sans but économique réel. Les entreprises qui s’en sortent le mieux, finalement, sont celles qui privilégient le rendement réel des actions, et non pas le culte de la cote pour la cote, augmentant le PER artificiellement.
    Je ne suis pas d’extrême-gauche, mais quand je vois notre Président, petit nouveau riche, inculte et dilapidant notre économie au seul profit de ses copains, j’ai envie d’envoyer tout le système en l’air !
    Le PS risque fortement de se faire dépasser sur sa gauche par Besancenot et la contestation sociale, qui n’est plus relayée par les syndicats, devra forcément passer par la rue.
    Chers amis libéraux, vous feriez mieux de réfléchir un peu aux conséquences de vos actes avant de demander une libéralisation complète de notre économie. Par ailleurs, il me semble que toute la gauche a bien admis que nous étions dans une économie de marché, non ?







Palmarès