• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

wild-thing

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 4 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • wild-thing 29 janvier 2009 14:44

    bonjour,
    j’habite en guadeloupe depuis plus de 20 ans, et malheureusement nous sommes habitués à ce genre de grèves générales qui durent beaucoup trop longtemps. je suis étonnée que les médias français métropolitains en parlent si peu.
    beaucoup de points de revendications du collectif sont justifiés, mais d’autres sont de purs alibis. je m’explique : je n’entends pas de débats sur l’écologie mais plutôt sur la baisse des prix et des taxes et l’augmentation du smic et des salaires. je suis surprise que le collectif n’ait pas inscrit le tri et le traitement des déchets dans ses revendications (ou je suis mal renseignée)
    Par contre, je suis écoeurée par le racisme de la plupart des intervenants (je suis blanche et je fais donc partie des minorités ici). Les mouvements indépendantistes qui sont derrière tout ce mouvement sont anti-blancs. quand ils parlent de "guadeloupéens", de qui parle-t-on ici ? il faut savoir que la population guadeloupéenne est aussi constituée de blancs pays, de métropolitains, de libanais d’origine qui sont pour certains guadeloupéens depuis de nombreuses générations (et qui ne sont pas tous riches et esclavagistes) ... et comme en Corse ou en Nouvelle-Calédonie, l’idéologie indépendantiste flirte dangeureusement avec les préférences liées à la couleur de peau et de la "bonne origine" comme l’a fait en son temps le Front National.
     Les fermetures de magasin sont obtenues par la menace et la violence.
    il n’y a plus d’essence, donc plus de circulation. par contre, certains lolos (épiceries) ont l’autorisation tacite de rester ouverts pour permettre à la population de se ravitailler tant bien que mal, comment sont choisis ces commerces qui peuvent rester ouverts sans subir les foudres des "comités de salut public" ? mystère .....
    Les libertés les plus élémentaires (droit de circuler par exemple) sont bafouées. je ne sais pas comment font les dialysés (coupure de courant, infirmières bloquées chez elles), les grabataires, etc....
    Même le nom de ce collectif (lyannaj kont pwofitasyon = comité contre le profit) est le reflet de cette haine anti-blanc (et anti-français). le créole que je parle et comprends, est devenu totalement illisible, c’est pire que le langage SMS. tout ce qui pourrait ressembler à un mot français est systématiquement changé. par exemple, si vous vous appelez jean-Claude, vous êtes priés de signer JAN-KLOD. cela rend la lecture d’un article écrit de cette façon totalement insupportable, à moins de le faire à haute voix.
    dernier point : même si beaucoup d’antillais ont de nombreux problèmes et griefs justifiés, les gens ne veulent pas de l’indépendance de la guadeloupe, les dernières élections le montrent. Ils savent trop ce qui se passe en Dominique et surtout en Haïti. 
    d’ailleurs les revendications du collectif (composés pour la plupart d’indépendantistes donc) peuvent être résumées par : on vous déteste mais donnez nous plus d’argent, de subventions, etc .... et allégez nos impots, taxes, etc .... Pour des gens qui ne reconnaissent pas la chambre des députés et le parlement comme des émanations du peuple (et qui agissent comme des dictateurs), c’est un peu fort de café.



  • wild-thing 11 décembre 2008 15:17

    juste un mot pour rectifier ce commentaire :
    carla bruni est beaucoup plus friquée que son mari, ce n’est donc pas pour "rafler le pactole" qu’elle l’a épousé ...
    je pense qu’elle est plutôt extrèmement ambitieuse, qu’elle est un "don juan" au féminin et qu’elle rève surement de laisser son nom dans l’histoire et dans la postérité. 
    je ne dis pas cela pour la défendre .... c’est juste la vérité. en plus, cette image que l’on donne des femmes, de n’être systématiquement interessées que par l’argent, me gave un peu ....


  • wild-thing 18 février 2008 13:53

    le devoir de mémoire, qui est nécessaire mais qui n’a pas empéché les nettoyages ethniques en ex-yougoslavie, ni le génocide rwandais et autres massacres, doit laisser place à l’enseignement de l’histoire. sinon, on va voir apparaitre une « concurrence des victimes », ici, on prend en charge une victime de la shoah, donc là on voudra prendre en charge le nom d’une victime de l’esclavage, là le nom d’une victime de la colonisation. ras le bol de cette dictature de l’émotion et de la victimisation.


  • wild-thing 21 décembre 2007 14:46

    bravo et merci pour cet article. j’ai failli tomber de ma chaise quand j’ai vu BIGARD et BARBELIVIEN au Vatican dans les valises de Sarko. C’est la culture française qui s’exporte, ça fait nous faire gagner des points à l’international !!!! et chez TIME MAGAZINE. cette avanlanche de vulgarité et de pipole bling bling, depuis quelques mois, c’est à faire regretter l’époque un peu austère de De Gaulle et de Tante Yvonne .....







Palmarès