• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Winst

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 15 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Winst 4 septembre 2010 20:29

    Seriez bien aimables de trouver un autre mot que « républicain » pour désigner un rassemblement de fachos, merci.


  • Winst 11 mai 2009 13:39

    J’aime pas beaucoup cette mode du complot systématique et du contre-complot qui va avec, mais ça a au moins le mérite d’occuper plein de monde, sur le net et ailleurs.

    Concernant la question du point de vue : si la loi Hadopi est si urgente à adopter pour le gouvernement, c’est me semble-t-il essentiellement pour pouvoir fliquer les ordinateurs des gens le plus rapidement possible, et de mettre en place l’étape suivante.

    Les artistes et autres acteurs de l’industrie du disque et du cinéma auront été les principaux dindons de la farce dans cette histoire : on leur a permis de s’exprimer pathétiquement sur l’argent qu’ils sont sensé perdre (ou ne pas gagner, selon le point de vue) juste pour porter les débats sur des points secondaires masquant les objectifs réels de l’Hadopi.

    Le plus beau c’est qu’au passage certains d’entre-eux se sont définitivement grillés en étalant des arguments bancals, voire complètement faux, démontrant leur totale ignorance du sujet à grands coups d’idées reçues à deux balles et de raccourcis iniques (« 100.000 téléchargements c’est autant de disques pas vendus » , « posséder des MP3 compressés à 128 kb c’est pareil que d’aller à la fnac chouraver le cd » et ainsi de suite) qui leur ont été soufflés par des gens soit malveillants, soit aussi ignorants qu’eux.

    Du coup ils passent pour de sacrés abrutis et en plus ils traitent leurs fans de voleurs. Vu que leurs interventions resteront disponibles pendant des années sur Youtube on est pas près de les oublier, et on se souviendra que c’est en bonne partie parce que de pauvres patins dans leur genre se sont fait aussi facilement manipuler qu’on a réussi à faire passer des lois liberticides.

    Moi je dis y a pas de complot. Les objectifs de l’Hadopi sont pourtant clairs, transparents. Peu importe que la loi soit inapplicable sur le plan juridique, obsolète sur le plan technique ou qu’elle entre en contradiction avec le droit européen. Peu importe qu’elle ne rapporte rien de plus aux artistes, aux acteurs et aux réalisateurs. Peu importe qu’elle ne facilite pas la création ni rien.

    Le plus important est d’en profiter pour mettre en place un certain nombre d’outils destinés à mieux contrôler le net (une autorité « indépendante », la riposte graduée, le label Hadopi, les logiciels de filtrage etc etc) et les gens qui s’en servent, quels qu’ils soient et quelle que soit leur utilisation du web. Du coup tous ces débats sur le téléchargement, plus ils sont vifs et virulents, et plus le tronc de l’arbre qui cache la forêt prend de la largeur. Le faux complot s’est généré de lui-même.

    Non parce que franchement : qu’est-ce qu’on en a carrer que le fils à Dutronc ou qu’Elie Semoun soient persuadés de perdre du fric à cause d’internet, si par leur faute on doit rogner sur nos libertés ? Parce que dans 5 ans, Hadopi ou pas Hadopi, ils gagneront exactement la même chose qu’aujourd’hui (voire moins parce qu’après s’être ridiculisé ainsi, je vois pas qui peut encore avoir envie de mettre 20 euros dans le dvd du spectacle d’Elie Semoun, le gars qui pigne à la télé parce que ses fans sont pas rentables).

    Nous par contre, on sera probablement moins libres sur le papier mais on aura plein de nouveaux outils pour contourner la loi, encore et toujours. Les internautes se réveillent pas, ils se sont jamais endormi et il existe déjà toute une batterie de moyens pour naviguer et télécharger de manière totalement anonyme et décentralisée.

    Tous les forums, tous les posts et tous les commentaires de ces derniers mois, pratiquement c’est du trollage sans intérêt, une sorte de variation continuelle sur les mêmes thèmes sans réelle importance, « est-ce que c’est mal de télécharger », « est-ce que l’industrie du disque perd réellement de l’argent à cause de ça », « l’offre légale est-elle suffisante », « doit-on contrôler internet aux prix de nos libertés » etc etc alors que les deux seules vraies questions depuis le début sont : « à qui profite réellement l’Hadopi » et « comment est-ce qu’on va faire pour rendre cette loi complètement inutile ».

    Donc si révolution il y a, je pense que ce sera dans le fait de se poser les bonnes questions dès le départ, et d’ignorer toutes celles qui sont sans importance.


  • Winst 13 août 2008 15:27

    Mais il fallait prier que diantre ! Je suis sûr que pour l’occasion la vierge Marie aurait envoyé un tgv avec le petit Jésus coiffé d’une casquette de contrôleur.

    Bon c’est vrai que quand ça arrive à des pélerins qui vont à Lourdes ça fait sourire, mais comme c’est pas vraiment marrant je vais m’auto-moinsser tout seul comme un grand.

    Sinon à part ça les apparitions de la vierge ne sont considérées comme des faits historiques que par l’église catholique, il conviendrait donc, par souci de crédibilté et pour empêcher maints haussements de sourcils amusés, d’utiliser une forme conditionnelle quand on écrit "où la Vierge apparut à Bernadette Soubirou".


  • Winst 8 août 2008 13:12

    Un exemple au pied levé : les mauvais chiffres de la balance commerciale, allègrement commentés depuis deux jours.

    12h30, journal de France Culture : on explique aux gens que le calcul de la balance commerciale tient principalement compte des résultats de l’industrie française, qui est à la ramasse, et pas de ceux du secteur des sociétés de services, qui sont corretcs. Conclusion : l’annonce d’une balance commerciale fortement déficitaire est à relativiser.

    13h00, journal de France Info : on explique aux gens que si la balance commerciale est si mauvaise c’est parce que le pays va mal, qu’il exporte peu, qu’il est pas compétitif, que c’est la faute à la crise financière, au prix des carburants, voire à l’euro fort. Conclusion : c’est la merde, les caisses sont vides, l’Etat est aussi fauché que le Français moyen, ça justifie le fait de se serrer la ceinture en attendant des jours meilleurs.

    C’est beau non ?


  • Winst 26 juillet 2008 04:55

    En France, contrairement à d’autres pays démocratiques comme les États-Unis, la classe politique rassemble des personnalités souvent douées, intelligentes, brillantes.

    Je propose de mettre le verbe "rassembler" à l’imparfait, pour plus de crédibilité déjà, ensuite parce que dès la première phrase ça choque et parce qu’enfin de sarkozy à dati en passant par albanel ou pécresse, j’ai pas trop le sentiment qu’on ait la dream team du Trivial Poursuit sous la main là !







Palmarès