• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 59 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Wokom 30 septembre 2011 19:22

    Tout ça pour dire « cétait mieux avant »... en quoi, exactement ? C’est plus sociologiquement, psychologiquement et biologiquement naturel, peut-être, les relations entre représentants des traditions religieuses et de pauvres gamins ? C’est la modernité, encore, qui est responsable des déviances des prêtres ?

    Oui, c’est bas, de parler des prêtres pédophiles, mais voilà, quand on extrapole les positions d’une agence de pub — qui par nature cherche à choquer — à toute une société, il vaudrait mieux s’assurer d’avoir fait un ménage complet chez soi avant... ou du moins éviter de se présenter comme un modèle de perfection.

    Mais laissez moi deviner... la santé mentale de quelques bambins inutiles, des villes de sous-hommes hérétiques, la liberté d’agir des femelles, tout ça ne sont que de maigres sacrifices face à la Vie, la Civilisation ? Waouh, cette vision de la moralité nous emmènera au paradis sur terre...

    Désolé pour le ton un poil agressif, mais ça m’énerve passablement de voir des gens se battre pour une utopie passée plutôt qu’une utopie future (et j’ajoute que la morale capitaliste EST une utopie passée).


  • Wokom 7 septembre 2011 15:06

    Les uns croient qu’agiter un paquet de molécules ensemble a donné naissance à des cellules, les autres croient qu’agiter un paquet de molécules ensemble a donné naissance à un dieu (voir plusieurs), qui à son tour a donné naissance à des cellules...

    Dans tous les cas, agiter un paquet d’humains avec une poignée de croyances toutes faites a toujours donné naissance à des comportements profondéments ridicules, voir meurtriers.

    Pourquoi vouloir à tous prix nier sa propre ignorance, et prétendre la combler avec un bouquin (de quelque sorte qu’il soit) sans jamais essayer de se remettre en question ?


  • Wokom 2 septembre 2011 23:16

    Oui, j’avais choisi mes exemples de façon à ce que les conclusions de mon « analyse » soient radicalements opposées à la ligne de parti de l’UPR : je cherchais à montrer de façon claire que lorsque l’on cherche à tordre une symbolique, il est facile de faire dire n’importe quoi à un logo. Et c’est ce que, à mon humble avis, l’auteur fait à plusieurs reprises.

    En effet, même si je ne conteste absolument pas que l’UMP est le parti le plus aveuglément atlantiste que nous n’ayons jamais eu au pouvoir, dire qu’un bleu est plus américain qu’un autre c’est juste n’importe quoi : le bleu du drapeau US aussi est foncé ! Si les graphistes ont préféré dans tous ces cas un assemblage de couleurs plus pâles et proches, c’est pour des raisons purement esthétiques (ou pour des raisons identiques à celles de l’UPR : se distinguer du front).

    Pour le PS, trois lignes d’analyse du logo et deux pages de commentaires sur les décisions du parti... je cherche encore le rapport (en dehors des caricatures faciles). Le suivant réussi à se faire critiquer parce qu’il utilise du vert (le V d’EELV, il fait de la figuration ?), puis paf, 12 pages nous démontrent que les écolos sont des brutes assoiffées de sang. Quand au logo du Modem... plus aucun argument sur sa forme, juste un jugement aussi subjectif que sans appel... qu’est-ce qui permet à l’auteur de dire qu’il est victime de la mode ? Sa typographie simple et sans empattements ? Sa monochromie (un manque de gris, peut-être) ? Sa construction trop stricte ? Le fait que ça ne soit pas marqué « UPR » dessus ?

    C’est ce qui me dérange, dans le fond : des jugements sur des bases entièrement subjectives, alors que le titre de l’article me suggérait quelque chose d’objectif. Si il avait été nommé « Que signifient pour moi les logos des partis politiques ? » et traité comme tel, j’aurais applaudi ! 


  • Wokom 2 septembre 2011 20:21

    En bref : l’auteur à parfaitement le droit de vanter les mérites de son parti, mais le faire en noyant sous la mauvaise foi un sujet qu’il ne maîtrise de toute évidence pas, c’est plus que limite...


  • Wokom 2 septembre 2011 20:19

    Article qui aurait pu être intéressant, si l’auteur ne mélangeait pas de façon aussi douteuse quelques analyses objectives à un défilé d’attaques politiques purement subjectives... Ce qui était présenté comme une étude sérieuse n’est au final qu’un tract publicitaire pour l’UPR, dont le nouveau logo ne résisterait pas plus longtemps à une « analyse » aussi biaisée (plus grande part du blanc dans le drapeau = visées monarchiques, rameau d’olivier coupé = volonté de séparer les français de leurs racines, drapeau sur un socle = visées colonialistes... paf, ça va vite). Il est déjà facile de faire dire n’importe quoi à un nom, alors à un logo... 







Palmarès