Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

worf

worf

je suis belge.
J’ai 44 ans.
J’ai une formation de biochimiste.
Je suis passionné par de nombreuses choses : musique, cinéma, l’espace, la nature, les sports mécaniques, l’histoire, les jeux, philosophie.
Je pratique le tennis de table dans un club.

Tableau de bord

  • Premier article le 07/05/2009
  • Modérateur depuis le 26/05/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 13 260 194
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 7714 3627 4087
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • worf worf 5 juillet 2010 12:33

    excellent !


  • worf worf 5 juillet 2010 12:03

    Vous parlez que du sport de haut niveau, de la quête de la performance, des enjeux économiques et politiques (JO, mondial) et vous avez raison sur certains points relevés. Cette quête de la performance de certains sportifs amènent son lot de problèmes aussi bien physiques mais aussi de dopage et donc de santé, sociaux voir familiaux. Ces sommes énormes investies rien que pour avoir la fierté d’organiser pendant quelques semaines une manifestation internationale !
    Pourtant à côté de cette face immergée de l’iceberg sportif, il a tous les millions d’adhérents à différents clubs qui sont très loin d’être ces bêtes de compétition mais souvent de simples personnes appréciant une activité sportive qu’ils pratiquent une à 2 fois par semaine, l’occasion de côtoyer des gens de différents âges, etc. La pratique régulière mais sans excès d’une activité physique comme le sport est bénéfique pour la santé dans notre société de la tv et du jeu vidéo.
    Vous semblez avoir été traumatisée lors de votre jeunesse par les cours d’éducation physique, certes ne n’étais pas le 1° dans ce domaine mais je ne me rappelle pas en être dégoûté. Tout dépend comment ces cours sont donnés et l’intégration du yoga ou d’une autre discipline à l’écoute du corps pourrait être bénéfique. Tous les profs d’éducation sportive ne sont pas des Woodcock (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=57783.html) et la pratique d’un sport permet de connaître aussi son corps ; un sport d’équipe permet de se mouvoir dans un groupe.

    Non le sport n’est pas cette bête immonde qu’il faut bannir, mais, comme à l’image de notre société, il a aussi ses dérives qu’il faut combattre.


  • worf worf 1er juillet 2010 09:55

    Chers amis,

    Nous avons réussi ! La proposition de légalisation de la chasse à la baleine a été enterrée au Maroc — et notre campagne a contribué à faire pencher la balance du bon côté.

    En seulement quelques semaines, nous avons construit ensemble la plus grande pétition pour la protection des baleines jamais signée, réunissant plus d’1,2 million de citoyens, et nous l’avons remise directement aux principaux négociateurs de la Commission Baleinière Internationale réunis à Agadir. A la fin du sommet, ils ont décidé de maintenir le moratoire sur la chasse à la baleine vieux de 24 ans.

    Le lobby pro-chasse a tenté de recourir à des manoeuvres politiques pour obtenir le texte dit de « compromis » équivalant à un quota de chasse à la baleine. Mais alors que la tension montait dans ces négociations à huis clos, notre gigantesque pétition est apparue sur la Une de la BBC World et dans une longue dépêche AFP, et nous avons agi avec les délégations proches de nos vues et d’autres partenaires pour mettre la pression là où elle était la plus utile, afin d’attirer encore plus l’attention de l’opinion internationale.

    Le Ministre australien de l’Environnement Peter Garrett a reçu notre pétition et à travers lui l’ensemble des pays défenseurs du moratoire. Face aux médias du monte entier, il a déclaré : "Merci beaucoup à Avaaz. C’est un réel plaisir d’être ici et d’accepter cette pétition(...). J’estime que les voix des peuples du monde doivent être entendues. Je les ai clairement entendues aujourd’hui. "

    La délégation américaine nous a accueilli par ces mots : « Avaaz ! Nous avons vu votre grande affiche à l’aéroport ! » On nous a aussi rapporté les propos animés de négociateurs évoquant le compteur géant que nous avions installé face au centre de conférences pour indiquer en temps réel le nombre de signatures dépassant largement le million.

    Après la réunion, un négociateur européen nous a confié : "nous avons réussi à maintenir le moratoire en place (...). J’ai suivi les chiffres de la pétition en ligne. J’ai été vraiment impressionné par la vitesse de croissance et les signataires venus du monde entier."

    C’est une victoire importante en faveur des baleines — et pour la mobilisation citoyenne mondiale. Ensemble, nous avons démontré que les décisions internationales peuvent être influencées par une seule initiative bien coordonnée et qui réunit des citoyens du monde entier.

    Mais en remportant cette bataille, nous ne garantissons pas encore la protection des baleines — la flotte japonaise dite « scientifique » est déjà en route pour exploiter les failles de la Commission Baleinière Internationale et tuer des centaines de baleines.

    Si nous voulons gagner pour de bon, nous devrons mener campagne pour le renforcement et la réforme de la Commission Baleinière Internationale, et pour mobiliser les citoyens dans les pays où les gouvernements soutiennent la chasse commerciale, comme le Japon
    — où l’équipe au pouvoir connaît Avaaz et où par le passé nous avons fait changer la politique environnementale.

    Nous pouvons y arriver, si nous sommes suffisamment nombreux à faire une petite contribution régulière. Nous avons déjà réuni 6000 donateurs hebdomadaires réguliers — si nous parvenons à 10 000 donateurs, nous pourrons commencer à financer des campagnes au Japon et dans d’autres pays clés. Cliquez ici pour parrainer l’action d’Avaaz et atteindre notre objectf :

    https://secure.avaaz.org/fr/whales_reportback_6/?vl

    En seulement 3 ans d’existence, notre mouvement a rassemblé des millions de membres autour d’une idée démocratique simple : le pouvoir des citoyens peut être mobilisé et obtenir des victoires face à de puissants groupes d’intérêts. Qu’il s’agisse de la protection des baleines, de la lutte contre la corruption, du soutien aux forces démocratiques, ou de la lutte contre le changement climatique, nous agissons ensemble pour réduire l’écart entre le monde tel qu’il est et le monde voulu par la grande majorité d’entre nous.

    A présent, si un certain nombre d’entre nous décident de faire un don pour soutenir les campagnes d’Avaaz financées par ses membres, nous aurons plus de force pour remporter encore plus de victoires.

    Avec espoir,

    Ricken, Alice, Paul, Mia, Ben, Luis, David, Graziela, Milena et toute l’équipe d’Avaaz


  • worf worf 29 juin 2010 11:10

    il est vrai que j’aurais pu ajouter le massacre aux îles Feroes.

    Concernant le boycott, pénaliser toute une population (car c’est toujours la population et pas le gouvernement qui subit directement les conséquences du boycott) alors que beaucoup ne sont pas au courant n’est pour moi pas la bonne solution.
    La diffusion du film « the cove », le buzz autour, soutenir des organisations qui prennent des risques, ainsi que signer la pétition sont préférables.

    La pétition contre la chasse aux cétacés :
    https://secure.avaaz.org/fr/whales_last_push/?vl







Palmarès



Agoravox.tv