• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Wouter

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Wouter 6 novembre 2009 16:33

    Bonjour !

    Cet article est hallucinant, et les réactions qu’il entraîne le sont tout autant.
    Le livre en question ne dit absolument pas ce que Cabanel y lit. Van Gogh n’a échangé que très peu de lettres avec Johanna Bonger. Les lettres ont été publiées en 1914, pas 1911, etc, etc, etc. Le nombre de contre-sens, dans cet article, est invraisemblable.

    Je vous propose de lire le livre et de prendre connaissances des « théories fumeuses » qui s’y trouvent avant de les commenter, et de réfléchir, avant de parler de la pauvreté supposée de Van Gogh, à la chose suivante : le facteur Roulin nourrissait sa famille avec un salaire de 135 francs par mois. Van Gogh, qui dormait tous les soirs à l’hôtel et mangeait tous les jours au restaurant, recevait plus de 200 francs par mois de son frère, riche marchand d’art (qui gagnait l’équivalent de 80 000 euros par an). Tous les faits mis en avant dans le livre sont documentés.

    Autre précision : Fanny Walz est graphiste, pas cinéaste. Elle n’a jamais fait de film.
    La théorie sur l’oreille coupée est, elle, très fumeuse. J’ai lu le livre de Wildegans et Kauffman pour pouvoir en parler.

    Bonne(s) lecture(s) à tous, et à votre disposition pour expliquer à l’aide de fait établis pourquoi Van Gogh n’était ni fou, ni pauvre, ni méconnu, mais un immense artiste qui devait tout à son talent et à son travail.

    Wouter van der Veen







Palmarès