• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

xana

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 277 0
1 mois 0 40 0
5 jours 0 21 0

Derniers commentaires


  • xana 25 juillet 00:52

    J’ajouterai que les gens sont si bien endoctrinés qu’ils confondent CROYANCE et RELIGION. Ca n’a pourtant pas grand-chose à voir.

    Une croyance est quelque chose de personnel, que vous pouvez proclamer en public si vous le voulez, mais que vous pouvez tout aussi bien dissimuler, et, pire, contrefaire.

    Combien de « croyants » qui dans leur for intérieur ne croient pas un mot de la doctrine à laquelle ils adhèrent officiellement ? Dieu (s’il existe) seul le sait, et Il reconnaîtra les siens, donc on peut tous les tuer.

    Vous pouvez vous proclamer musulman si vous vivez au milieu des musulmans, c’est plus confortable et moins risqué que vous proclamer adepte de Dieu sait quelle autre secte. Idem, il vaut mieux se dire chrétien chez les chrétiens (et cela ne suffit pas, il faut être catholique chez les catholiques pour ne pas être brûlé vif, ou huguenot chez les huguenots pour la même raison). Bref, ca paraît curieux mais la majorité des catholiques se trouvent dans les pays catholiques, à croire que dans ces pays seulement Dieu a semé la bonne parole. De même, il y a beaucoup de musulmans dans les pays musulmans, Dieu aurait-il des préférences géographiques ?

    Bref, les croyances affichées sont pour le moins suspectes. Est-ce que je sais réellement à quoi croit ma propre épouse ? Est-elle XXX parce que je suis moi aussi XXX (remplacer XXX par la religion que vous me supposez) ? Croit-elle en réalité à la Théière volante, à Allah ou à Vishnou, me le cachant pour avoir la paix ?

    Vous comprenez que si vous, vous croyez (peut-être) à quelque chose, moi je ne crois pas forcément que vous y croyez vraiment. On a découvert bien des choses en torturant des vieilles femmes lors des procès en sorcellerie (combien de morts, déjà, qui ne doivent rien à Staline ?).

    C’est un peu trop facile de mentir. Surtout quand on vous propose le bûcher.
    A propos, les athées aussi étaient brûlés, chez les catholiques comme chez les protestants. Je ne sais pas chez les orthodoxes, mais je comprends qu’on ait envoyé des religieux au Goulag.

    J’allais oublier. Il y a aussi la religion. Une religion, c’est une organisation. Avec son ou ses théoriciens, son système de recrutement, son système de financement. Curieusement, les prosélytes de ces religions quelles qu’elles soient, n’aiment pas trop parler de cet aspect un peu trop matériel de leur passion. Ah sur les croyances ils ont énormément à raconter. beaucoup moins sur leurs effectifs réels, qui intéresseraient certainement le fisc. La prochaine fois que vous recevrez la visite des Témoins de Jéhovah, demandez-leur de vous parler du budget de la secte, de ses investissements... Je suis sûr qu’ils ne s’incrusteront pas !

    La religion, c’est pour ses chefs le moyen de gagner du pouvoir. De l’argent et donc encore plus de pouvoir. Rappelez-vous Rome et le Pape au moyen âge : Faire et défaire les empires. Ah, c’était le bon temps, Canossa et tout ça... L’ennui, on peut être le Pape, on n’en reste pas moins homme (sauf la papesse Jeanne, bien sûr). Et le pouvoir rend fou, le pouvoir absolu rend absolument fou. On commet des erreurs, et un beau jour se lève un Martin Luther, puis on a beau faire, tout s’écroule... Finis les beaux jours du monopole sur les âmes et sur le denier du culte.

    Il faut partager avec des sectes innombrables (demandez aux Mormons ce qu’ils pensent de toute cette concurrence dans ce charmant pays que sont les USA...) Tiens, ça aussi c’est une bonne question pour les Témoins ! Dites-leur du bien des Adventistes, des Pentecôtistes, des euh...

    Et rappelez-vous une chose : Peu leur importe que vous croyez réellement ou non. Il suffit de leur dire oui. Et de donner pour « leurs oeuvres ». Ils vous compteront dans leurs grands livres et ils vous ficheront la paix. Jusqu’à la prochaine quête.

    Jean Xana

    Et vous ne saurez jamais à quoi je crois vraiment, moi !


  • xana 25 juillet 00:49

    J’ajouterai que les gens sont si bien endoctrinés qu’ils confondent CROYANCE et RELIGION. Ca n’a pourtant pas grand-chose à voir.

    Une croyance est quelque chose de personnel, que vous pouvez proclamer en public si vous le voulez, mais que vous pouvez tout aussi bien dissimuler, et, pire, contrefaire.

    Combien de « croyants » qui dans leur for intérieur ne croient pas un mot de la doctrine à laquelle ils adhèrent officiellement ? Dieu (s’il existe) seul le sait, et Il reconnaîtra les siens, donc on peut tous les tuer.

    Vous pouvez vous proclamer musulman si vous vivez au milieu des musulmans, c’est plus confortable et moins risqué que vous proclamer adepte de Dieu sait quelle autre secte. Idem, il vaut mieux se dire chrétien chez les chrétiens (et cela ne suffit pas, il faut être catholique chez les catholiques pour ne pas être brûlé vif, ou huguenot chez les huguenots pour la même raison). Bref, ca paraît curieux mais la majorité des catholiques se trouvent dans les pays catholiques, à croire que dans ces pays seulement Dieu a semé la bonne parole. De même, il y a beaucoup de musulmans dans les pays musulmans, Dieu aurait-il des préférences géographiques ?

    Bref, les croyances affichées sont pour le moins suspectes. Est-ce que je sais réellement à quoi croit ma propre épouse ? Est-elle XXX parce que je suis moi aussi XXX (remplacer XXX par la religion que vous me supposez) ? Croit-elle en réalité à la Théière volante, à Allah ou à Vishnou, me le cachant pour avoir la paix ?

    Vous comprenez que si vous, vous croyez (peut-être) à quelque chose, moi je ne crois pas forcément que vous y croyez vraiment. On a découvert bien des choses en torturant des vieilles femmes lors des procès en sorcellerie (combien de morts, déjà, qui ne doivent rien à Staline ?).

    C’est un peu trop facile de mentir. Surtout quand on vous propose le bûcher.
    A propos, les athées aussi étaient brûlés, chez les catholiques comme chez les protestants. Je ne sais pas chez les orthodoxes, mais je comprends qu’on ait envoyé des religieux au Goulag.

    J’allais oublier. Il y a aussi la religion. Une religion, c’est une organisation. Avec son ou ses théoriciens, son système de recrutement, son système de financement. Curieusement, les prosélytes de ces religions quelles qu’elles soient, n’aiment pas trop parler de cet aspect un peu trop matériel de leur passion. Ah sur les croyances ils ont énormément à raconter. beaucoup moins sur leurs effectifs réels, qui intéresseraient certainement le fisc. La prochaine fois que vous recevrez la visite des Témoins de Jéhovah, demandez-leur de vous parler du budget de la secte, de ses investissements... Je suis sûr qu’ils ne s’incrusteront pas !

    La religion, c’est pour ses chefs le moyen de gagner du pouvoir. De l’argent et donc encore plus de pouvoir. Rappelez-vous Rome et le Pape au moyen âge : Faire et défaire les empires. Ah, c’était le bon temps, Canossa et tout ça... L’ennui, on peut être le Pape, on n’en reste pas moins homme (sauf la papesse Jeanne, bien sûr). Et le pouvoir rend fou, le pouvoir absolu rend absolument fou. On commet des erreurs, et un beau jour se lève un Martin Luther, puis on a beau faire, tout s’écroule... Finis les beaux jours du monopole sur les âmes et sur le denier du culte.

    Il faut partager avec des sectes innombrables (demandez aux Mormons ce qu’ils pensent de toute cette concurrence dans ce charmant pays que sont les USA...) Tiens, ça aussi c’est une bonne question pour les Témoins ! Dites-leur du bien des Adventistes, des Pentecôtistes, des euh...

    Et rappelez-vous une chose : Peu leur importe que vous croyez réellement ou non. Il suffit de leur dire oui. Et de donner pour « leurs oeuvres ». Ils vous compteront dans leurs grands livres et ils vous ficheront la paix. Jusqu’à la prochaine quête.

    Jean Xana

    Et vous ne saurez jamais à quoi je crois vraiment, moi !


  • xana 25 juillet 00:05

    @bonalors

    Je vous souhaite bonne chance !

    Et ensuite, attention aux crash bancaires...


  • xana 24 juillet 23:59

    Merci P.A.Teslier pour cet article qui relève avec humour les différentes sottises que les croyants intelligents font semblant de ne pas prendre au sérieux, mais que les croyants cons gobent les yeux fermés.

    J’attends la suite de votre article avec un grand intérêt.

    Bien entendu la horde des trolls fanatiques ou tout simplement imbéciles est au rendez-vous, avec leur champion de la connerie au premier rang : La Mouche du Coche !


  • xana 24 juillet 23:52

    Bonjour Chroniqueshumaines,
    Un article intéressant et des idées à creuser...

    Ceci dit, je crains qu’il faille se faire une raison. Les hommes de notre époque ne sont tout simplement plus capables de s’entendre pour faire front commun. Cette stratégie était à la limite des capacités humaines de collaboration (Un exemple : la Résistance chez nous entre 39 et 45), et les dernières générations ont été si bien abruties qu’il n’y a désormais plus grand-chose à espérer...

    La classe dominante se sert d’une représentation savamment faussée de la démocratie en faisant élire sur des critères purement émotionnels des « représentants » tous issus de cette classe et en laissant les gens croire que parce qu’ils ont choisi « démocratiquement » leur représentant, ils n’ont plus rien à faire et doivent désormais laisser « ceux qui savent » s’occuper des choses importantes.
    Les gens y croient parce qu’ils y trouvent leur compte : Ils ont exercé leur droit de vote et il ne leur reste qu’à regarder la suite à la télé.
    Il n’est donc pas possible de modifier cette situation sans recourir à une révolution, ce qui fait trembler dans les chaumières. La situation est donc bien bloquée.

    Une chose pourtant donne quelques raisons d’espérer. Le fait que quelques citoyens réfléchissent à une société plus humaine et plus juste, et parfois parviennent à en discuter ensemble comme les mouvements de recherche pour une nouvelle constitution, montre que le ferment n’est pas encore totalement détruit. Et après tout, leur travail ne sera peut-être pas inutile, si une révolution a lieu, il y aura alors une petite chance que ces gens puissent proposer un projet déjà bien dégrossi. Nos ancêtres ont connu cela avec la Constituante il y a 230 ans environ. Les ambitieux ont réussi à confisquer la Révolution, mais une autre fois ce ne sera peut-être pas si facile, car nous nous y attendons...







Palmarès