Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

xbrossard

« Celui qui pose une question risque cinq minutes d’avoir l’air bête. Celui qui ne pose pas de question restera bête toute sa vie »

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 701 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • xbrossard 10 juillet 2012 16:48

    @anty


    on en parlera quand la démocratie aura VRAIMENT un pouvoir sur la vie des hommes ; or, ce pouvoir, il se trouve dans l’économie, les entreprises

  • xbrossard 5 juillet 2012 16:58

    @sam turlupine


    heu, je pense quand même que l’économie réelle reste la principale productrice de richesses dans ce monde...toutes les entreprises autour de nous ne sont pas tous coté en bourse quand même...

  • xbrossard 5 juillet 2012 16:40

    @le peripate


    devant l’abjection de vos remarques, je ne vois comme poste pour vous que gardien de mirador dans vos camps libertarien

  • xbrossard 5 juillet 2012 16:06

    @le peripate


    « La puissance de calcul dans un univers polycentique, ça s’appelle le marché »

    le marché étant dirigé par l’ensemble des agents producteur de richesse, c’est à dire les entreprises, et ces dernières étant à l’extrème majorité dictatoriale, on a donc affaire à une cohalition de dictateurs qui décident « justement » pour le bien de tous, c’est ça ?

  • xbrossard 2 juillet 2012 10:57

    la bonne question à se poser est en fait : pourquoi notre système crée des riches aussi riches ?


    et la réponse est facile à trouver : parce que dans les entreprises, se sont les riches qui décident de la répartition de la richesse.

    Si l’on mettait en place un système démocratique de répartition du chiffre d’affaire en fonction de ce que chacun apporte à l’entreprise, il n’y aurait pas d’inégalités indécentes comme aujourd’hui

    et donc si pas d’énormes fortunes, pas d’énormes spéculateurs qui déséquilibreraient la finance mondiale et les états

    et pas de chantage à la délocalisation puisque les licenciements pour augmentation des bénéfices disparaitraient démocratiquement (et je pense que beaucoup d’entreprises licencient alors qu’elles sont encore en bonne santé)

    et plus de corruption des politiques par les entreprises si la gestion des fonds en entreprise étaient contrôlables par les salariés






Palmarès