• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

xelaitesilas

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • xelaitesilas 28 janvier 2009 18:46

    Je suis loin d’être un zélote de cette pratique franco-française de la grève et de la manifestation, et je suis d’accord sur le fait que celle-ci, comme souvent, ne peut déboucher sur rien de trés concret en termes de revendications, MAIS :
    Quel espace reste-t-il entre "Nicolas 1° le petit" et le "peuple" ? en d’autres termes, quelles sont les médiations de la désespérance croissante, ou même simplement de la grogne populaire, que nous offre cette monarchie élective, dont ce président a poussé au bout - à bout ?- la logique bonapartiste ? ou encore, quel état de coma dépassé faudra-t-il atteindre -aprés les convulsions d’usage- dans la démocratie représentative, sachant par ailleurs que les partis qui s’en réclament sont dans l’état que l’on constate ?
    ALORS, cette communion cathartique à encore de beaux jours devant elle, avec les risques à terme que l’on a appris à connaitre, y compris de réaction autoritaire, par défaut de leadership alternatif...


  • xelaitesilas 28 janvier 2009 18:25

    je suis loin d’être convaincu par le rituel franco-français de la grève et de la manifestation, MAIS :
    aujourd’hui, plus qu’hier -et bien moins que demain ?- l’espace entre "Nicolas 1° le petit" et le "peuple" se réduit car la démocratie représentative ne fonctionne pratiquement plus - sauf à considérer que notre monarchie élective qui nous vaut ce président poussant au bout (à bout ?) la logique bonapartiste des institutions, en fasse partie...
    Il me parait donc logique que l’on assiste de plus en plus à la confrontation entre "le plus haut et le plus bas", et ce n’est pas l’opposition parlementaire réduite à la portion congrue et les partis qui se fondent essentiellement sur elle, qui inverseront cette réalité.



  • xelaitesilas 15 janvier 2009 20:07

    mais voyons ! tout cela est à la mesure de notre identité française profonde : le retour du refoulé monarchique qui n’en finit donc pas de pousser, et ce surmoi qui tente de le censurer en voulant lui couper...la tête.
    faudra-t-il boire ce foutu calice bonapartiste jusqu’à la lie avant que de vomir une bonne fois le tout ? quand serons-nous adultes en cessant de croire qu’un pouvoir central doit et peut tout régler, avec une déception à la hauteur d’espérances démesurées ? il faut donc grandir, et ce site doit y contribuer quelque peu j’espère...







Palmarès