• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

xmen-classe4

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 6 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • xmen-classe4 15 novembre 2008 19:00

    très bonne critique de l’américanisation des français.

    par contre je ne comprend pas bien le dernier paragraphe surtout que vous défendez une relation Antillaise et Africaine qui est essencielement rasciste


  • xmen-classe4 12 novembre 2008 19:17

    Le capitalisme est un système 	économique fondé sur la propriété privée 	et l’accumulation possible de capital. Le capitalisme chinois, 	japonais, russe, américain ou français ne sont pas 	similaires dans leur fonctionnement. Le capitalisme n’est ni moral 	ni immoral, il est ; et rien de plus. 	

    Déjà, le fait que des personnes dotés d’une morale soit au service d’un système amorale, cela constitue une situation immorale.
    Personnellement je trouve cela périlleux de chercher à définir un mécanisme qui est en perpétuel mutation, vous comprendrez donc que je ne cherche à vous suivre dans cette vision réductrice, la propriété privé et l’accumulation d’un capital existais bien avant d’en faire des dogmes.

    Le libéralisme est un 	courant de pensée qui se fonde sur les droits naturels de 	l’individu et se penche sur les mécamismes de l’échange. 	Il aborde donc les questions de protection des droits de chacun, des 	différentes formes de régulation (auto-régulation, 	régulation contractuelle ou légiférée, 	etc.). 	

    Le libéralisme c’est 	une bidouille administrative qui a permis au avocat et au médecin 	de ne pas etre considéré comme des fonctionnaires. De la même manière, 	les entreprises ont cherché un moyen similaire de s’exonérer 	des devoirs républicain.

    Quand vous parlez de protection 	des droits de chacun, j’image que vous ne pensez pas que le 	libéralisme a vocation à moraliser le capitalisme, ça 	me faite plutot penser à la libéralisation des armes à 	feu.

    La principale chose que je 	reproche au pensée libéraliste, c’est qu’elle cherche 	à prouver que plus on est riche, plus on est libre.

    Le 	capitalisme chinois, dans sa forme actuelle, n’a rien de libéral, 	qu’on privilégie l’angle plus économique ou plus 	social. Le capitalisme américain l’est plus que le 	capitalisme français, mais les Etats-Unis continuent à 	subventionner certaines industries, à taxer ou interdire des 	importations ou à intervenir dans la vie des entreprises (la 	crise des subprimes vient notamment du Community Reinvestment Act 	renforcé en 1995 par Clinton). 	

    	

    Normal ils défendent leurs 	intérêts, le libéralisme c’est surtout utile 	quand c’est chez les autres

    	

    Ajoutons le Patriot Act et 	d’autres pratiques choquantes, nous avons affaire à un Etat 	qui sait être dirigiste dans tous les domaines de la vie de 	chaque citoyen américain.

    	

    C’est facile de critiquer, chez 	nous il n’y a pas de massacre dans les université. 	

    	

    Un policier qui contrôle les 	papiers des chauffeurs, c’est contraire au libéralisme ?

    	 	 	 	 	 	 	 	 	 	 	

    qui peuvent 	amener des crises comme celle que nous vivons aujourd’hui.

    Personellement, je considère cette crise 	comme étant celle des crédits dans leur ensemble, et je ne suis pas le seul.

    Si vous écoutez Rocard qui 	condamne "l’ultralibéralisme, pour mieux 	défendre le libéralisme, ou Pascal Lamy qui défend 	le libéralisme dans le Monde de ce week-end (dans lequel il 	prône un meilleur encadrement "dur" de l’économie 	financière),il est aisé de comprendre 	que ce fameux libéralisme offre des réponses 	essentielles pour mieux faire fonctionner le capitalisme et revenir 	sur les mauvaises ’et parfois trop nombreuses) réglementations 	(obligation de prêter aux ménages défavorisés 	faite aux banques, normes comptables, Bâle II...)

    Je 	continu à penser, que lorsque nous serrons revenu sur :

    • le système 	publicitaire et sa politique de propagande matérialiste ,
    • le systèmes d’assurance et sa politique de gestion des 	risques.

    vous pourrez surement commencer à parler de manière cohérente du libéralisme.

    	 	 	

    En attendant, Il est bien plus fameux, que pour les financiers "mieux 	faire fonctionner le capitalisme" se resume en 	l’utilisation d’un +.


  • xmen-classe4 12 novembre 2008 17:04

     tâchons de mettre au jour les règles qui ont cours ds la vraie vie et qui discriminent les origines et la couleur dans un système ouvertement démocratique.
    la france n’est pas un pays ségrégationniste, il y a bien des différences entre les individus mais elles sont due à une différence culturel issu d’un exode massif de population.

    vous me faites penser à ses colonialistes humanistes qui ont lgtps cru aux valeurs de la république par tt et ts le temps.le reveil fut sanglant.
    si les pays d’afrique du nord arrétais d’utiliser les immigrés français pour prendre leur revanche sur le colonialisme, leur situation serrais surement bien meilleur aujourd’hui.

    certains français considèrent ces immigrés comme les pions d’un mouvement de colonisation barbare, et ce n’est pas avec des discours comme le votre qu’ils changeront d’avis.

    l’égalité sera la règle appliquée le jour où les maghrébins contraints de vivre en Europe( ns n’avons pas d’autres alternatives pour le moment)seront ds les mêmes proportions que les bretons en prison .
    mais comment tu veut faire ça ? en étant plus tolrérant envers les illégalité des personnes d’origine étrangère ?
    le jour ou les maghrébins n’aurront plus besoin de venir en france, déjà ce serra un progrès dans la relation de nos deux peuples.
    c’est quoi le truc, vous vous considéré encore comme français au maghreb ?

    c’est terrible.nos parents se sont exilés chez des étrangers pour mieux manger et leurs enfants se retrouvent ds les prisons des pays hôtes.
    l’honneteté qui c’est perdu quelque part, peut etre parce que le seul rapport qu’on certain avec leur pays d’origine c’est l’importation de produit de contrebande.
    pour l’instant on cherche a leur faire comprendre que c’est mieux de gagner le smic honnetement que de devenir millionaire en travaillant malhonnetement dans l’importation de vos produit agricole, et c’est pas gagné



  • xmen-classe4 10 novembre 2008 17:21

    Je suis d’accord Le pen ne se présente pas comme étant le candidat des bretons, d’ailleur à ma connaissance il n’y pas de lien entre les nationalistes bretons et le FN.
    au contraire il va même defendre pétain qui a divisé la bretagne historique.

    Le fait d’avoir un abassadeur antisemite est insultant pour les bretons, il n’y a rien de paradoxale là dedant.

    Et dire qu’il est breton, cela permet sutout au français de se déresponsabiliser de leur opinion, de la même manière que les allemands c’étais trouvé un autrichien.

    en suite, je ne suis pas d’accord avec le fait que les résultats éléctoraux eût été les mêmes si gollnisch avais été candidat, cela a indéniablement une influence culturel sur la bretagne et les votes.


  • xmen-classe4 9 novembre 2008 02:57

    Mais pour ne pas voir l’inflation et l’endettement public déraper, nous devrons rapidement assister au retour à la rigueur monétaire et à la cession de ces participations par l’Etat.

    Bah voyons, vous manquez pas de culot, c’est vraiment pas le moment de la ramener avec les privatisation massives. Vous n’avez pas été assez sage pour que l’Etat providence vous apporte un cadeau de Noël, salles gosses !

    Nicolas Sarkozy aborde maintenant la deuxième phase de la crise

    comme si vous controliez quelque chose, vous pressez une orange , il y a plus jus ,vous mettez les gents au chomage, l’etat vous en donne une autre ,ect... ça s’appelle du chantage.

    il prend le risque de transformer la récession en dépression par le renforcement de notre protectionnisme.

    Arguments ? Avec la baisse du prix de l’essence et des matières premières, je me demande comment vous voullez éviter la dépression, surtout si on maintiens une rigeures monétaire, qui plus est la société de consommation à crédit atteints ses limites.

    Or, notre économie va avoir besoin de toute la dynamique de la mondialisation pour redémarrer.

    Bah voyons importer plus va relancer la machine.

    En affirmant vouloir protéger les entreprises françaises contre les « prédateurs » étrangers, il envoie un signal négatif au monde.... Ce repli dirigiste nous éloigne de la reprise et menace nos finances publiques.

    vous souhaitez tester à partir de quel seuil on vous envoi dans un goulag ? Histoire de tester l’éfficience de vos marché boursier.

    D’un coté vous vous en fiché vous ne vivez pas en France, ou vous avez la capacité de vous tirer vite fait si ça chauffe trop

    L’Etat est en train de se transformer au mieux en fond de pension bricolé, au pire en économie socialiste. Inutile de préciser les risques que cela fait courir aux Français.

    Nationaliser les banques aurrais surement été une bien meilleur idée, moins risqué...

    L’Allemagne a été prompte à dénoncer cette attitude qui revient sur le fondement de la construction européenne

    Allemagne profite de l’euro fort au dépend des autres pays de UE, c’est une politique monétaire faite par les allemands et pour les allemands , et le luxembourg serrais surement dans la même situation que l’islande s’il ne profitais pas d’une concurrence déloyale provoqué par l’absence de frontière.

    L’europe a été fondé autour d’une idéologie de protectionnisme européens, si il n’y a pas de protectionnisme, l’europe n’est plus nécéssaire. C’est pas compliqué

    « Nos entreprises » à ce que je sache les multi nationales sont privé, les acquisions qu’elle font a l’étrangé n’apporte pas plus de richesse en france au contraire, en générale elles en profite pour délocaliser leur production. Peut etre en tirez vous une quelquonque fiéreté mais vous devez faire partie de cette bullocratie élististe qui s’ingenue à réproduire le systeme feodale.

    sur ce qui nous a assuré une magnifique prospérité à tous depuis la création du marché unique.

    menteur

    Pour rendre du pouvoir d’achat aux Français, le levier le plus important consiste à diminuer les impôts qui représentent 44 % du PIB (contre une moyenne de 36 % dans l’OCDE). Cette relance fiscale exige une baisse de la dépense publique, c’est-à-dire une vraie réforme de l’Etat.

    C’est bien vous avez de l’espoir, si vous payez trop d’impot achètez des bons du tresor, exonéré d’impots + intéret. Le beurre et l’argent du beurre, vous etes subventionné par decret et vous trouvez encore le moyen de vous plaindre.

    recentrer ses propositions sur la libération des énergies et des talents dans notre pays.

    C’est ça, vive le RSA







Palmarès