• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Xxx

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • 28 septembre 2007 12:43

    islamophobie est un terme surtout employé par des leaders islamistes en costards cravates érigés en pseudo-intellectuels (genre Tarik Ramadan )par les médias, afin d’annéantir tout vélléité de réistance à l’égard de cette religion conquérante et intolérante .

    heureusement il y a des idiots utiles pour nous raconter un hypothétique âge d’or de l’Andalousie occupée ou l’Empire Ottoman tolérant .( les descendants des peuples occupés apprécieront )

    PS quand à Voltaire :

    Toujours au 18ème siècle, Voltaire ne cachera pas non plus sa haine pour les Turcs, qu’il qualifie de « tyrans des femmes et ennemis des arts ». Dans un poème dédié au prince Eugène, vainqueur des Turcs en 1716, il écrit :

    Poursuivez les musulmans Rompez bientôt la barrière Faîtes mordre la poussière Aux circoncis insolents Et plein d’une ardeur guerrière Foulant aux pieds les turbans Achevez cette carrière Au sérail des Ottomans

    Il faut « ...chasser de l’Europe ces usurpateurs barbares... » dira encore Voltaire. Il reproche en effet aux Turcs d’être les destructeurs du patrimoine antique de l’Empire chrétien d’orient. Là encore, parmi les écrits des auteurs les plus célèbres du 18ème siècle, on trouve des citations saisissantes : Voltaire va même jusqu’à écrire :

    « Je n’aime point un peuple qui n’a été que destructeur et qui est l’ennemi des arts » ou encore :

    « Je me borne à souhaiter très passionnément que les barbares turcs soient chassés incessamment du pays de Xénophon, de Socrate, de Platon, de Sophocle et d’Euripide. Si l’on voulait, cela serait bientôt fait ; mais on a entrepris sept croisades de superstition et on n’entreprendra jamais une croisade d’honneur ». « Nous ne connaissons presque aucune ville bâtie par eux ; ils ont laissé dépérir les plus beaux établissements de l’Antiquité, ils règnent sur des ruines ».







Palmarès