• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Yaltanne

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 123 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Yaltanne 26 janvier 12:34

    Salut Patdu :)
    .
    Ce mois-ci, je suis des 214 700.
    Oubli. Ben oui.
    Il faut dire qu’en ce début janvier j’étais en échanges constants avec le conseiller de Paul (emploi) à propos de validation d’expérience pro, courriels et réponses et inscription à session d’information (de préférence au bout du monde sans transports en commun).
    Il m’était déjà arrivé d’oublier, une ou deux fois. Un rappel sous forme de texto m’avait permis de rattraper le coup, sur la ligne.
    Cette fois, rien.
    Bug ?
    Oubli de l’algo (rythme) ;)
    .
    Tj est-il que j’ai reçu un courrier violent, intitulé décision de cessation d’inscription (ah ah :D)
    Lequel m’informait que - en tout premier lieu - si j’étais indemnisée je ne recevrais rien ce mois ci, et que si je bénéficiais du RSA cette décision était « adressée au Président du Conseil Général qui pourra décider d’interrompre le versement de ce revenu ».
    Outch ! Voilà qui est aimable et précautionneux. Limite comminatoire.
    .
    Quant on vit sous le seuil de pauvreté (misère ?) depuis plusieurs années (ah oui, j’ai 55 ans autant dire qu’il faut que je m’habitue à « vivre » de peu) ce genre de nouvelle peut précipiter dans les tréfonds de la déprime si ce n’est du haut du toit. A la fois, c’est sans doute le seul moyen de se débarrasser durablement des traine-misère.
    .
    Heureusement pour moi, les rigueurs de la violence sociale m’ont dressée il y a bien longtemps. Ça m’a touchée une couette sans faire bouger l’autre. Me suis instantanément réinscrite via internet, signifié au malheureux CDD intitulé Conseiller que notre échange prenait fin pour cause de rupture administrative. Le jeune homme m’a répondu que j’étais ré-inscrite.
    .
    Le suspens restant : vais-je à nouveau percevoir les 470 € mensuels que je vole à la société depuis si longtemps ? Tada !…


  • Yaltanne 27 octobre 2016 12:50

    Une fois encore : Merci Patdu’ _o_
    .
    En découvrant le ras de marrée de psittacismes enthousiastes et flagorneurs pour l’immense majorité d’entre eux, à peine relativisés pour les autres, quant à cette miraculeuse « inversion de la courbe » j’ai été comme prise d’une grande déprime.
    Puis je me suis rappelée que Patdu allait nous faire son compte-rendu mensuel, et que j’aurais les éléments pour apprécier la situation…
    Ô ! grand soulagement que tu n’aies toujours pas lâché.
    .
    Infiniment merci (et tant pis si je me répète :p)


  • Yaltanne 26 janvier 2016 11:46

    @Hector et l’auteur

    Justement, d’où sort ce chiffre effroyable ? J’ai suivi les liens proposés :
    « En 2011, sur les 4 983 plaintes pour viols, 3 742 viols ont été commis à l’encontre de femmes et 432 contre des hommes. »

    • 3742 / 365 c’est plus proche de dix que de deux-cent…
    • Par ailleurs 3742+432 nous donnent 4174… les 800 restants… ce sont des enfants (donc ni hommes, ni femmes) ? O.O

    Je me dis que pour me forger un point de vue su cette histoire ça va être coton…


  • Yaltanne 9 décembre 2015 10:59

    @franc tireur

    Je propose :
    http://preuves-par-images.fr/#/11-septembre-le-nouveau-pearl-harbor

    …qui donne vraiment matière à s’interroger, et quand je dis matière, c’est le terme adéquat.

    Par ailleurs, histoire de vigorifier mon esprit critique (crible), je veux bien que vous m’apportiez ne serait-ce qu’une ou deux réponses aux questions qui émaillent les chapitres.

    (je poste) Sans sarcasme ni ironie.


  • Yaltanne 20 novembre 2015 16:00

    @Pyrathome

    Si j’habitais Paris, je prendrais mes petites baskets pour aller vérifier sur place ce qui est vérifiable :
    .
    "Ils ont tiré sur mon hôtel. Le tireur a calmement rechargé son arme à plusieurs reprises. Il a fait le tour des fenêtres de la rue pour s’assurer que personne ne filmait ou ne prenait de photos. Cela a duré plus de six minutes, il a tiré beaucoup de balles.« 

    Si je comprends bien les façades ont étés arrosées de tirs… donc on doit y voir encore les impacts.
    .
    Un habitant du onzième pourrait-il aller jeter un œil ?

    -
    Par ailleurs, je me demande comment on peut observer à travers un mur :  »et je me suis baissé derrière le mur".
    Peut-être glissait-il un œil derrière un rideau… c’est possible aussi.







Palmarès