• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Yeelen

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Yeelen 25 septembre 2011 11:26
    Effectivement, je confirme, plus la quenelle est grosse, mieux elle passe. C’est bien dit. Sauf que ça prend de plus en plus l’allure d’un gros braquemard plutôt que d’une quenelle, tout ça !

    La question n’est pas de savoir si les chemtrails existent ou pas, cette question ayant déjà été traîtée depuis un certain temps par l’oeil, un merveilleux dispositif inventé par la nature il y a des millions d’années...

    Certains d’entre nous gagneraient certainement à exploiter toutes les facultés de ce système « oeil », qui résout tellement plus d’énigmes que le néo-cortex, lequel organe est beaucoup plus récent dans l’échelle de la création... D’ailleurs, on devrait se méfier infiniment plus de cet organe néo-cortex qui amène un très grand nombre d’individus à penser n’importe comment et à dire n’importe quoi. Autrement dit, avant d’utiliser le cerveau, il serait bon de l’étudier un minimum... Et ce n’est pas à l’école, ni chez les parents, ni devant la télé, qu’on apprend comment ça marche un cerveau.

    Je ne ferai pas de pédagogie sur le sujet, mais dirai juste qu’avant de réfléchir, il faut apprendre à regarder. Il faut ré-apprendre à faire confiance à son oeil, organe beaucoup plus ancien que le néo-cortex. Le néo-cortex vient appuyer les informations données par l’oeil, et non l’inverse ni autre chose.

    En l’occurrence, et concernant ce sujet « chemtrails » en particulier, il serait bon, avant toute chose, d’exercer son oeil à l’observation du ciel. Et, pour les plus anciens, à comparer ce qu’ils voient actuellement avec ce qu’ils voyaient il y a 20 ans...
    (s’il vous plaît ne m’attristez pas en répondant à ce message sans être un observateur du ciel...)


  • Yeelen 28 mars 2011 14:47

    Face à l’immaturité globale des humains, et s’agissant d’un sujet aussi délicat que la fusion de l’atome, il serait bon de se pencher (enfin !) vers les messages en provenance de « l’extérieur », bénéficiant de l’expérience passée malheureuse de leurs auteurs, réitérés avec force depuis la dernière guerre mondiale, et tombés dans les oreilles tout à fait bouchées de responsables de notre société...


    Voilà pourquoi :
    « [...] Toute activité nucléaire devrait cesser rapidement sur cette Terre ; c’est le plus grand crime contre l’humanité qui puisse être commis. Il n’existe aucun moyen de se débarrasser en toute sécurité des déchets provenant des installations nucléaires implantées en différents endroits de la Terre, et qui utilisent le plutonium ou d’autres substances radioactives. Le développement de ces installations nucléaires est une erreur monumentale ! Il n’existe pas non plus de moyen sûr d’utiliser les matériaux radioactifs. [...]

    Et, très très important :
    Tout ce qui existe sur la planète partage une substance éthérique commune qui imprègne les atomes. C’est au travers de cette substance que coule la Force de Vie qui relie toute la création et toutes les créatures entre elles, qu’elles habitent sur la planète ou à l’intérieur. Alors, pouvez-vous vous imaginer ce qui se passe quand l’homme déclenche une scission violente de la structure atomique, quelque part à la surface de la Terre ou dans ses profondeurs ? 

    La Force de Vie circule à travers l’éther aussi rapidement que vos pensées, qui traversent instantanément l’univers, et toute explosion atomique accélère immédiatement cette circulation, ce qui provoque l’accélération du temps, en tant que vibration, et vous fait ainsi faire un bon en avant brutal de nombreuses années dans le futur ! »



    L’usage du nucléaire n’est pas une nécessité de civilisation, mais l’expression de la « bête », au travers de physiciens, militaires et politiques inconscients, irresponsables, immatures, et au cerveau malade. Des énergies alternatives existent, comme par exemple :

    - la Z-Machine 2005), fusion propre avec ses 3,7 milliards de degrés (!), qui pourrait remplacer les centrales nucléaires, et passée (comme d’habitude) directement entre les mains des militaires...

    - antimatière : le « pendant » de notre matière dans notre univers « jumeau » et qui, mise en contact avec la matière, produit une énergie prodigieuse, elle aussi très certainement entre les mains des militaires :








Palmarès