• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

ykpaiha

ykpaiha

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1032 0
1 mois 0 6 0
5 jours 0 3 0

Derniers commentaires


  • ykpaiha ykpaiha 26 juin 17:44

    @Pascal« L
     » Un vrai agnostique ce Jean« 
    Je n’ouvrirais pas le débat sur les significations mais si l’agnosticisme est la remise en cause de la »gnose" cad la remise en cause du savoir tel qu’il nous est imposé, c’est une démarche de salubrité.
    Vous vous etes piqué sur la signification actuellement professée qu’un agnostique est au mieux un non-croyant au pire un faux-cul.
    Rien de plus faux !!!
    C’est plutot une démarche critique nécessaire afin de tenter une compréhension, c’est d’ailleurs ce que je lis dans les posts précédents.


  • ykpaiha ykpaiha 24 juin 01:17

    @Emile Mourey

    Je voulais répondre a votre second point mais en plus bref.
    Non pas a priori les évangélistes n’ont pas écrit selon leur destin future mais en schématisant a l’extrême a partir d’un ou plusieurs scribe de base (certains pensent a Marc) ils l’ont élaborés selon les contraintes rencontrées afin d’en adapter non pas le message mais la compréhension.

    Pour sourire un peu j’imagine Jean en Grece, avec son petit Jésus sous le bras essayer d’impressionner le panthéon avec ses Gorgones et autres Metis, les grecs ayant inventé Marvel bien avant les ricains.


  • ykpaiha ykpaiha 24 juin 00:59

    @Emile Mourey
    Merci pour ce bref aparté que vous me sembler apprécier, rien de bien convaincant, en effet au dela de la démonstration du volontarisme culturel du sacré, Tresmontant a en effet a l’instar de l’abbé Carmignac essayé cette double retranscription.
    grec > hebreux ou aramééen plutot
    Ils sont tombés tous deux sur les memes conclusions qu’en effet les evangiles s’ils étaient écrits en grec il ne l’étaient pas de maniere classique mais avec les tournures hebreux (un peu pour simplifier ce que font nos enfants ou certains avec l’anglicisation aujourd’hui).
    Ce qui a laissé pour ainsi dire planer le doute.
    Mais les deux restent formels : c’est bien le grec qui a été le véhiculaire des évangiles, contrairement a l’affirmation de wikipedia battue en breche par les historiens.
    De plus je vous conseillerais la lecture de Jean Carmignac sur le sujet (
    CARMIGNAC, Jean, La naissance des évangiles synoptiques) dont s’est inspiré Tresmontant en validant la démarche.Vous en trouverez ici les notes de fin.

    ..........« Autrement dit : le grec des Évangiles n’est pas un mauvais grec, ni un grec maladroit ; c’est le bon grec d’un traducteur respectueux d’un original sémitique, qui en conserve la saveur et le parfum » (p. 12).".......

    Donc ni oui ni non bien au contraire....

    Bien a vous, sans acrimonie aucune



  • ykpaiha ykpaiha 23 juin 15:15

    @Emile Mourey
    Plusieurs elements dans votre réponse.
    1) Non les évangile n’ont pas été ecrit en hébreux du fait que les dialecte parlés n’avaient aucune unification, et tres pauvre linguistiquement, seul le grec était admis comme langue véhiculaire et de commerce.
    2) A mon humble avis , votre confusion vient de la symbolique et non du fond de la philosophie portée par les apotres ; afin de colporter et d’imprimer le Texte dans les sociétés traversées, d’ou les
    différence entre les textes dont la symbolique correspondait au repères de chacuns., autant que les missionaires bien apres eux.
    Matthieu dont il est question ici a adapté les ecrits de marc pour se conformer a son évangélisation des juifs de palestine, en se reposant sur leurs références idéalisees, d’ou également par exemple la marque de « son » Jésus contre les pharisiens.
    3) « On sait aujourd’hui que la création n’a pas commencé comme cela »
    Pas tres scientifique que cela je dirais plutot...il est admis aujourd’hui que.....rasoir d’okham ou est tu ?


  • ykpaiha ykpaiha 23 juin 01:04

    Monsieur Mourey.

    Beaucoup de contradictions dans votre prose et meme si tout cela semble teinté de sincérité, une mise en perspective s’impose a moi lors la lecture.

    Le sujet abordé de l’historique essénienne des apôtres, ne semble pas etre corroborée par les études des manuscrits, et surtout par le mode de vie essénien en complète contradiction avec ce qui a été , tout au moins d’apres les témoignages évangéliques y compris par les apocryphes de nag hammadi.

    Que cette inspiration eut été cela va sans dire, cette période troublée et agitée, comme vous le dites ne pouvait qu’engendrer un renouveau salvateur, voila qui est le propre de tous les peuples. parfois jusqu’a leur destruction meme, mais dans le cas des évangiles certainement pas syncrétique.

    Les 4 évangiles restant le canon des églises orthodoxes et romaines ont toutes étés écrites en grec, ceci laisse a penser que leur diffusion populaire n’était pas l’objectif principal, Seul matthieu dont il est sujet ici ,fait référence a ses propres écrits en araméen il est le seul aussi a décrire l’apocalypse de la mort de Jésus. 

    Si la periode christique était turbulente que dire de la naissance des églises prechrétienne, tous ces sujets y compris la deification de Jésus, furent alors abordés commentés et meme mis au pinacle par toute sorte de textes révélés justes ou non.

    Bien que répudiés les Judeonazaréens et autres niceens, ariens, nestoriens auront eux aussi leur part d’histoire en fondant plus tard l’islam une autre version .....des évangiles.(=bonne nouvelle=grec évangiles= arameen ha-bishara=arabe al bishara = annonciation).

    Au commencement était le verbe, et le verbe était avec Dieu, et le verbe était Dieu.
    Il était au commencement avec Dieu.
    Toutes choses ont été faites par lui, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans lui.
    En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes.

    Un vrai agnostique ce Jean.







Palmarès