• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

youkeo

youkeo

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 12/10/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 5 46
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires


  • youkeo youkeo 12 octobre 2006 21:01

    Merci de vos commentaires, qui permettent d’enrichir le débat. Voici, vu d’un autre angle, ce que l’application des technologies issues d’internet pourrait apporter à la démocratie :

    - lundi : le fil RSS de ma commune m’amène sur une page de vote concernant la construction d’un rond-point dans mon quartier. ça devenait nécessaire pour désengorger le carrefour en question. Hop, je vote et je relaye l’info sur le blog communautaire du quartier.

    - mardi : je suis un lien posté sur un forum, qui m’informe sur la nécessité de voter en ligne pour ou contre un projet de loi sur “l’économie numérique”. Comme le sujet m’intéresse, je transmets le lien à mes contacts en leur exprimant mon opinion à ce sujet. Certains ne sont pas d’accord, on en discute sur leurs blogs. Un débat citoyen naît, dans lequel chacun aura son mot à dire, par son vote. (l’époque du lobbying ? c’était le moyen-âge...)

    - mercredi : je lis un billet sur la réforme des retraites. Il faut que je vote pour ou contre avant jeudi, et je ne me suis pas encore assez documenté sur le sujet. Un coup de skype à deux ou trois collègues pour savoir ce qu’ils en pensent, un tour sur wikipedia pour approfondir, et je pense pouvoir me faire une opinion fondée sur des bonnes bases pour le vote de jeudi.

    - jeudi : encore un SPAM pour que je vote pour la loi Nicolas Royal et que j’accepte leurs idées toutes faites. Marre de me faire prendre pour un abruti, comme si on était encore en 2006 et que je n’avais pas mon mot à dire...

    - vendredi : le fil RSS de mon département m’indique un référendum sur une réforme du réseau de transports publics. Oulah ! ils veulent supprimer l’arrêt de bus qui dessert mon quartier. J’imprime des tracts réalisés avec Scribus et je passe chez le boulanger, le boucher, et les commerçants du coin, pour les sensibiliser. J’en parle aussi sur le forum du quartier, et je signe la pétition que j’ai découverte par le Wiki du département.

    - Samedi : le budget de la commune est publié sur son site internet, comme le veut la loi. Une communauté de spécialistes (comptables et économistes) de la région signale sur leur forum que l’adjoint au maire a commis des abus. Je vérifie la véracité des faits, et je coche la case “bloquer” dans mon gestionnaire de vote, en face du nom de l’adjoint (extension pour firefox 16.1).

    - Dimanche : pas de vote aujourd’hui. Par contre, la parroisse du coin organise un référendum interne après la messe sur Utube 12.5 et son homélie collaborative par webcam, pour élire les membres de l’association parroissiale. Bon, comme je ne suis pas croyant, ça ne me regarde pas. Mais j’en informe mon voisin, membre de la paroisse, pour qu’il ne rate pas l’élection.

    C’est-y-pas-beau le web 52.0 ? (je sais, je rêve, mais techniquement, c’est possible...)

    L’accès au web pour tous, c’est une nécessité non seulement pour l’accès à l’information, mais parce que la démocratie directe y devient possible. Preuve que c’est possible : en Estonie, pays pilote en matière d’internet, l’accès à internet est inscrit comme droit dans la constitution, et les lieux publics connectés permettent à tous ceux qui n’ont pas d’ordinateur à la maison d’avoir accès au vote électronique (qui a cours dans ce pays) et à l’information qu’ils souhaitent.


  • youkeo Youkeo 10 octobre 2006 17:17

    Intéressante, cette précision sur l’Asie.


  • youkeo Youkeo 10 octobre 2006 17:15

    Il y a une différence à mon sens entre les signes religieux et les jours fériés. Je suis favorable au port du voile et de tout signe religieux, parce que je pense que la manière d’intégrer des communautés, ce n’est pas de les fondre dans la masse en les neutralisant, mais de faire exister leurs différences à côté de celles des autres communautés.

    Quand aux jours fériés, ils concernent tout le monde : c’est donc anormal à mon sens qu’un Juif ou un Musulman soit sensé fêter Noël ou toute autre fête chrétienne.


  • youkeo Youkeo 10 octobre 2006 17:07

    Cette vision de l’histoire dont tu parles (la lutte des classes) a fait ses preuves en Roumanie, où j’habite, et ailleurs... On voit avec quelle triste efficacité malheureusement.

    La synergie entre forts et faibles est possible, c’est une réalité dans bien des structures sociales nouvelles. C’est un autre débat, qui peut prendre des pages...


  • youkeo Youkeo 10 octobre 2006 17:03

    Le problème a mon sens, est qu’il y a en France deux poids et deux mesures entre la repentance concernant la seconde guerre mondiale, et le reste. La repentance concernant la Shoah est tout à fait justifiée. Ce qui ne l’est pas, c’est le reste :

    - On soutient un régime comme Israël, dont seule l’intervention au Liban a fait plus de victimes civiles qu’Oradour sur Glane.

    - On accepte le débat avec des partis politiques affichant une faucille et un marteau, et qui s’opposent au principes de liberté et de démocratie (= qui prônent la révolution par la violence, comme la LCR et LO), et qui soutiennent encore des génocides comme celui des Arméniens (Besancenot a refusé de le condamner).

    - etc... Les exemples ne manquent pas. La repentance, on ferait bien de l’élargir !

LES THEMES DE L'AUTEUR

Politique Politique Citoyenneté






Palmarès