• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

yp_helmet

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • yp_helmet 24 avril 2007 11:35

    J’aimerais réagir sur la notion de « changement » qu’on entend souvent évoquée en ce moment.

    A droite d’abord, qui peut croire que Nicolas Sarkozy s’inscrit dans la continuité de Chirac ? Oubliez-vous que celui-ci a passé les 5 dernières années à le détester en silence ? Qu’il a apporté son soutien au « candidat désigné par l’UMP », et non à Nicolas Sarkozy l’homme ? Que ce fameux Nicolas Sarkozy prône la rupture (comprenez la manière de faire de la politique) depuis plusieurs années ? Et qu’on doit bien lui reconnaitre que c’est bien ce qu’il a fait pendant sa campagne ? Là, oui, je vois bien du changement.

    Dans le camp de Ségolène Royal en revanche, j’ai le sentiment qu’on cherche gravement à nous induire en erreur sur cette notion, en remplaçant un mot par un autre. En effet, dans la bouche de certains à gauche, comme François Hollande, on parle de changement pour éviter le mot « ALTERNANCE ». En effet, de ce point de vue, passer de la droite à la gauche constitue effectivement un changement, mais croyez-vous vraiment que cela constituera un changement de politique et de manière de gouverner à gauche ? Non, bien sûr, car il est clair que Ségolène Royal, quand bien même en aurait-elle la volonté, et si jamais elle venait à être élue au second tour, aurait sans doute trop à faire tout au long des 5 prochaines années pour être en permanence sur le dos de ces chers éléphants de gauche qu’elle n’aura d’autre choix que de placer dans son gouvernement, pour 2 raisons principales :

    - elle n’a guère le choix ; qui d’autre pourrait-elle bien nommer ?
    - ce sont eux qui ont fait semblant (pas tant que ça, il est vrai) de la soutenir pendant sa campagne

    Ainsi, il est bien clair qu’une fois membres du gouvernement, nos dinosaures de gauche feront bien ce qu’ils veulent comme ils ont pris l’habitude de le faire pendant les années où ils ont déjà eu l’occasion d’exercer ces responsabilités.

    D’autant que ce n’est assurément pas Ségolène, toute femme libre qu’elle soit, qui aura assez de personnalité pour les faire plier : il n’y a qu’à voir le peu de talent dont elle fait preuve pour prononcer un discours... Même Bayrou l’a trouvée mauvaise !

    Alors ne nous laissons pas blouser par les discours ! Quand vous entendrez « changement » dans la bouche d’un homme de gauche, faites l’effort d’ententre « ALTERNANCE » et vous verrez comme le sens du discours change !

    A bon entendeur !







Palmarès