• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

zebulon

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • zebulon 8 janvier 2009 16:34

    Le JT de la 2, est déjà sous la botte de Sarko.
    Ce n’est pas de l’information, c’est de la propagande !
    Bien vu pour Herzog ! ses arguments puaient la connivence avec le pouvoir politique en place.
    Malheureusement combien de gens peuvent encore se prévaloir d’une oreille critique face à cette main mise
    du politique sur la plupart des médias, en France ?
    Le Canard, Marianne et Charlie Hebdo semblent les seuls rescapés du naufrage dans lequel sombre la
    plupart des journalistes. Il faut bien vendre sa soupe pour vivre pourraient-ils rétorquer, mais le journaliste
    ne doit pas perdre de vue sa possibilité de <<blâmer>> . Corruption ou crédibilité pour garantir sa respectabilité ; il faut savoir choisir.
    La suppression du juge d’instruction fera, si cela passe, de nouveau pencher la balance en faveur du pouvoir politique en place et c’est une menace de plus pour notre régime démocratique, qui ne se résume pas simplement à déposer tous les 4 ans un bulletin de vote dans l’urne mais à se faire entendre et écouter par nos élus sur tous les sujets qui nous préoccupent pour que ceux -ci soient pris en compte s’ils sont légitimes.

    Je constate, désabusé, que la plupart de nos élus se préoccupent d’abord de leurs intérêts matériels,
    revenus, cumuls de mandats, retraites spéciales, avantages liés à la fonction etc... de caqueter dans
    l’hémicycle... quand ils sont présents, ou encore à vouloir jouer les tribuns sans en avoir le talent . Spectacle déplorable !

    Sarko 1er a compris le dysfonctionnement de notre système ; il n’est pas prêt de s’arrêter d’en profiter.
    La suppression du juge d’instruction n’est qu’une étape et les frais de l’Elysée ne sont, eux ,pas prêts
    d’être soumis à l’effort demandé aux français.












Palmarès