• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Zed Wood

Zed Wood

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 07/06/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 6 17
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • Zed Wood Zed Wood 16 juin 2007 20:44

    Ce que vous dites sur le portable me semble largement réducteur, je ne parlais pas que de son utilisation. Je reprendrai donc cet exemple, de sa production à son recyclage. On a aujourd’hui un réel problème qu’il me semble difficile de nier : l’énergie. Un simple exemple, Ils faudrais aujourd’hui l’équivalent de 3 planètes comme la notre pour répondre aux besoins énergétiques des seuls Etats Unis. Quand je parle de bien- être, j’entends de l’air respirable, une eau potable et abondante, d’une alimentation saine, d’une urbanisation cohérente centrer sur l’homme etc...

    1)Votre portable puisque c’est l’exemple rien que pour sa production consomme énormément d’eau pour la gravure de ses circuits imprimés, de l’énergie électrique, des polymères (énergie fossile non renouvelable) etc. 2)Quelques villes, principalement en Asie, ont été reconstruites autour de site de production des dit portables, au prix d’expulsions de nombreuses personnes et de destruction de zone agricole, une urbanisation galopante centré sur le productivisme et non sur L’homme. 3)Leur dangerosité n’a jamais été clairement démontré par soucis de gain de temps et de retour sur investissement. Faut t-il attendre 20 ans comme pour l’amiante avant de le savoir ? Devons-nous servir de « consommateurs-cobayes » ? Les champs électromagnétiques émis par les relais et les portables eux-même sont t-il inoffensif ? 4)Ils ne garantissent pas votre intimité, vous êtes repérable à tout moment. 5)Des millions sont produits chaque année et on en change en moyenne tout les ans au grès des modes et de leurs évolutions. Leur recyclage est complexe, polluant et consomme également de l’énergie et des matières premières au même titre que les ordinateurs et bien d’autres produits de haute technologie.

    Il existe un gouffre entre ce que l’on peut penser être un objet simple, devenu indispensable au quotidien, et les dégats irréversibles qu’engendrent leur production. Il existe de nombreux études, faites par des scientifiques indépendant qui tendent tout à démontrer qu’on arrive réellement à la limite du possible en terme de consommation d’énergie. Il passe tous pour des obscurantistes paranoîaques ... tellement facile.

    On est malheureusement des acteurs inconscients, les rouages de la machines qui nous éloignent en douceur du vivant, de notre rapport à la nature. Combien de temps son équilibre va t-il tenir ?

    Je vous conseille sincèrement de regarder le film « Alerte à Babylone (l’observatoire de l’évolution) », qui pose un certain nombre de problématique lié aux nouvelles technologies et leur dénient de l’homme. C’est édifiant... Notament l’intervention de Frédérick Lemarchand sur le site nucléaire de la Hague. le problème lié aux puces RFID sont aussi abordé sur le site de Grenoble. A ne pas rater !!!



  • Zed Wood Zed Wood 14 juin 2007 10:59

    Tout d’abord merci de cette réponse étoffée.

    Bien sur qu’aujourd’hui il est possible de suivre vos achats pas le biais des « sympathiques » cartes de fidélité de grande surface (qui rappelons le, permettent au bout de 5000 pts d’obtenir par exemple un magnifique sèche cheveux :)), seulement il vous reste le choix d’y souscrire ou pas. Le but de cette article, si tant est que j’ai réussit à être clair (pas gagné), est justement de soulever le problème du choix. On peut revenir sur l’idée de technologie utile comme dans l’exemple que vous décrivez, mais à quel prix. Ce qui nous facilite la vie aujourd’hui ne nous la rendra t-elle pas insupportable demain, une fois accepté dans nos vies quotidiennes ?

    Le téléphone portable, hier discuté, est aujourd’hui devenu un objet du quotidien indispensable. Vous passez presque pour un paria si vous n’en avez pas (c’est mon cas et je vous rassure je vais bien).Qui garantit ça non dangerosité ? Des experts mandatés par les organisme d’état. La belle affaire !!

    Je ne voudrais pas passé pour réactionnaire dans mon discours c’est juste une histoire de choix. J’accepterais volontier toute nouvelle technologie me donnant un certain nombre de garantie au niveau de la santé, de son recyclage, de sa réelle utilité, ainsi que son respect de la confidentialité.

    Il y a à mon sens un autre moyen que l’organisme d’état qui soit capable de surveillé tout abus.Et Là on est bien d’accord, quel état dans le monde aujourd’hui serais capable d’une tel éthique au risque de freiner l’économie de son pays et de vexer les grandes entreprises ?? Consommons intelligemment et que nos besoins ne soit plus ceux qu’on nous crées par le matraquage publicitaire, mais ceux qu’on choisit pour notre bien être. les grandes entreprises, toujours soucieuses de leurs profits, suivront.

    Pour finir sur le dernier point que vous abordé. Un quidam seul n’intéresse pas grand monde effectivement, mais une gande quantité oui. On peut faire confiance à Big Brother pour simplifié les criptages et rendre aisé la lecture des RFID si ça n’est déjà le cas.

    Ces Puces sont à mon sens les outils très efficaces de demain pour étouffer toute contestation sociale et anticiper les comportements populaires. Une belle société endormit au rythme du politiquement correct....



  • Zed Wood Zed Wood 8 juin 2007 08:03

    Ca risque de tourner au débat d’expert en s’éloignant du sujet. Donc pour résumer en deux phrases, la Royale Air Force pendant la seconde guerre mondiale, testais des émetteurs radio pour repérer ses avions lors de raids. Il ne s’agit pas alors d’un ordinateur de milliers de lampes mais un simple boitier contenant un émetteur radio (bien évidement pas miniaturisé comme aujourd’hui). De plus, comme souvent, une technologie dévoilé et vendu et déjà obsolète. Jack Kilby n’a fait que développer ce qui existais déjà.



  • Zed Wood Zed Wood 7 juin 2007 14:45

    En effet on peut dire ça avec beaucoup d’autre chose. Est-ce qu’on doit pour autant ne plus rien dire et laisser faire ? Certainement pas. On retrouve souvent cette rengaine du : « à quoi sa sert puisqu’on y peut rien ? » En ce qui concerne le RFID puisque c’est le sujet, la CNIL (Commission national informatique et liberté) a été alerter sur son utilisation à la frontière de la légalité et planche sur le sujet. Ca reste donc utile d’en parler même si la machine est en marche et que cette organisme, du reste, à un pouvoir limité. je pense que c’est a chacun de savoir ce qu’il peut ou veut changer dans sa vie quotidienne pour éviter le pire à défaut du meilleur.



  • Zed Wood Zed Wood 8 mai 2007 11:58

    1) la comparaison entre la politique française et italienne me semble bien hasardeuse : l’italie est un pays beaucoup plus complexe me semble t-il. La séparation Nord - Sud, une laicité flou, un système politique instable et l’omniprésence de la mafia dans les hautes sphères. Le tout enrobé de médias misérables. Rien qui soit comparable.

    2) En ce qui concerne les médias français : je pense que l’important n’est pas de savoir qui est avec qui, mais plutot de se rendre compte que TOUS les médias ont participé à mettre Sarkozy au centre de la campagne. Ce qui reste finalement n’est pas ce qui se dit de lui ou les critiques portées mais simplement sont nom. Les bouffons n’hésitaient pas à critiquer ouvertement leur roi, ils n’étaient qu’un outil du pouvoir. Trop de critiques tue la critique et les nouveaux bouffons s’appellent maintenant « les guignols » ou « groland ». J’ai personnellement reçu 18 mail anti-sarkozy au point de finir par les jeter sans les regarder. Résultat les vérités passent à la trappe et NS devient un Héros spartiates luttant contre les millions de critiques.

    3) Quant au PS il serais vraiment temps de virer les vieux dinosaures aux regards fuyant et aux discours insipides. Leurs querelles internes sont pitoyables. Il est grand temps d’une nouvelle gauche .... mais avec qui... vous avez des noms ???

    4) deux mots sur la vidéo : sans intérêt ...

LES THEMES DE L'AUTEUR

Technologies Société Nanotechnologies






Palmarès