• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

zelda3

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • zelda3 26 octobre 2009 15:59

    La plainte précède la colère, la dépression, la...réaction ? Ce n’est pas forcément l’ultime défaite de la pensée. L’élément imprévisible est l’élément humain !

    Oui, je m’interrogeais sur les « mobiles du crime » car, si l’on en croit certains, la vaccination pourrait renforcer les défenses du virus et le rendre redoutable. Si cela était un dessein, ce nouvel ennemi menacerait aussi ceux qui ont permis son éclosion(?) Quelle serait leur parade ? Car j’imagine qu’ils n’ont pas programmé leur propre décès- ceux qui sont censés savoir !-ou leur suicide, c’est selon, tel Hitler et son staff dans The Bunker...
     Expliquez-moi !



  • zelda3 26 octobre 2009 14:15

    A cette lecture, il apparaît tristement que la confiance- si nécessaire à la guérison, l’espoir, le bien-être- s’est envolée. J’ai été naïve des années, au point de me laisser convaincre que la vaccination était un bien « naturel », puisque stimulant les défenses immunitaires : vaccin anti-grippe tous les ans, rappel DT de trop...Jusqu’à aujourd’hui, je n’ai jamais fait de lien entre la détérioration de ma santé et ces injections répétitives. Psoriasis(1% de la population il y a 10 ans, 5% aujourd’hui), AVC..Face à la menace actuelle( j’ai écouté les sirènes officielles), j’ai DEMANDE le vaccin contre la pneumonie et 15 jours plus tard celui de la grippe saisonnière et...ai cru mourir tant j’étais malade, à ne plus pouvoir respirer, perdue face à l’indifférence de mon médecin, pas du tout affranchi des enseignements reçus malgré qq années de pratique, et surtout soucieux de ne pas multiplier les arrêts de travail, d’être rappelé à l’ORDRE ! J’ai réalisé récemment son indifférence face ces détériorations et mesuré la condescendance dont je fais l’objet depuis la perte de mon emploi. Ma survie n’est vraiment pas à l’ordre du jour puisque je me suis vu recommander le vaccin H1N1, malgré l’épreuve douloureuse du mois écoulé. Impression d’être un cobaye. Au fond, je suis un peu responsable, puisqu’on a le pouvoir de refuser tout cela. Mais c’est terrible de se dire que désormais, en consultant un médecin, on ne peut plus s’en remettre à sa pseudo « science ». Il faut bien réaliser aussi qu’on ne peut jamais prouver SCIENTIFIQUEMENT le lien de cause à effet.
     Une question me tarabuste : quel serait donc l’intérêt de menacer à ce point l’espèce humaine ? Aucune raison défendable ne m’apparaît spontanémént(?)







Palmarès