• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Zéphirin

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Zéphirin 25 avril 2008 09:35

    Je parlais du film, pas d’autre chose. Un million d’euros pour un film, effectivement ce n’est pas peu, mais ça ne nous regarde pas, nous les spectateurs, pas plus que tous ses aspects financiers, à moins qu’il ne s’agisse d’argent public. Si un producteur est prêt à y mettre cette somme, et qu’il s’y retrouve, tant mieux pour lui, s’il y perd ses billes, tant pis. En tout cas, il prend des risques et on ne peut l’en blâmer car l’ambition culturelle de l’Auberge rouge est loin d’être négligeable.

    Pourquoi suis-je qualifié de spectateur béat, je me le demande.

    Il est à peu près sûr que Frontere n’a pas vu le film, sinon il en parlerait un peu. Il serait quand même plus intéressant de discuter de ce film avec des gens qui l’ont vu.

    Zéphirin

    (a 



  • Zéphirin 19 avril 2008 18:50

    Je n’ai pas choisi d’aller voir ce film, je l’ai découvert avant-hier au cours d’un vol Air France et je dois dire qu’il a fait plus que m’aider à passer le temps. Comme il était sous-titré en anglais, j’ai pu enrichir mon vocabulaire dans cette langue, par exemple apprendre comment on dit épouvantail (scarecrow). Ce film m’a rappelé les films d’humour noir anglais de la belle époque de ce genre, Noblesse oblige, tueurs de dame, arsenic et vieilles dentelles etc.

    Je ne vais pour ainsi dire jamais au cinéma, j’ai été heureux de voir qu’il y avait encore des film très écrits, aux dialogues riches et bien travaillés.

    Je louerais l’auteur du film pour son art du portrait, au sens propre, qu’on pourrait encadrer, les images sont très soignées. Le personnage du curé interprété par Gérard Jugnot est très réussi.

    La fin qui est un clin d’oeil tout à fait inattendu au Pont de la Rivière Kwai est infiniment savoureuse.

    Zéphirin 

     







Palmarès