Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Zevengeur

Zevengeur

Ingénieur ENSAM et travaillant dans l’informatique, mon salaire ne dépend donc pas de ce que j’écris  !

Tableau de bord

  • Premier article le 12/03/2008
  • Modérateur depuis le 23/03/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 20 407 1544
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 52 30 22
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0












Derniers commentaires

  • Zevengeur (---.---.---.50) 10 mars 17:00
    Zevengeur

    @L’enfoiré

    Parler de fausse monnaie signifie que la FED « émettait » des dollars pour acheter directement des obligations d’état US, en gros l’état US se prête à lui même !
    (le reste des dollars émis servit à spéculer en bourse pour faire grimper le cours des actions)

    Au vu de la dette US (103% du PIB si je ne m’abuse), qui peut croire qu’elle sera remboursée un jour ?
    En particulier, le jour du défaut américain, les dollars de la FED seront les premiers à valoir zéro, CQFD !

    Nota 1 : les autres dettes, France en tête sont dans le même cas, à ceci près que jusqu’à présent les européens se sont financés sur les marches, dans ce cas, ce sont les prêteurs qui vont perdre leur mise (vous souvenez vous des emprunts Russes ?)

    Nota 2 : si les « marchés » lisent ceci, ils perdront confiance et tout s’effondrera. Prions pour qu’ils ne tombent pas sur ce commentaire :)))

  • Zevengeur (---.---.---.50) 10 mars 14:01
    Zevengeur

    @moussars

    Le dollar monte pour la simple raison que le QE de la FED a été stoppé, donc puisqu’on ne trouve plus de dollars gratuits, alors sont « prix » augmente c’est logique !

    Ensuite, pourquoi l’impression monétaire pléthorique des 4 années de QE n’a t’elle pas fait bondir l’inflation américaine ?

    La réponse est simple, c’est parce que cette (fausse ?) monnaie n’est jamais entrée dans l’économie réelle, elle n’a servi qu’à spéculer sur les marchés boursiers pour assurer les rendements des actionnaires.

    Enfin, le QE US n’ a pu être arrêté que parce que la BOJ puis la BCE ont pris le relais.

  • Zevengeur (---.---.---.50) 10 mars 11:59
    Zevengeur

    @Fifi Brind_acier

    Notons tout de même pour être honnête que sur les 3, seuls 2 d’entre eux ont « fait leurs preuves ».

  • Zevengeur (---.---.---.50) 10 mars 11:43
    Zevengeur

    @AlainV

    Le triptyque évoqué reste vrai si l’on ne veut pas complexifier à outrance le modèle.
    Il est simplement multiplié par le nombre d’entreprises autant qu’il en existe, soit des millions de fois.
    La réalité est bien entendu d’une complexité que personne ne maitrise, c’est pour cela que l’on fait des modèles simplifiés (c’est vrai dans tous les domaines d’ailleurs, pas uniquement en économie).

    Une entreprise qui investit dans une machine outil ou un ordinateur le voit comme du capital, par contre celle qui vend le matériel le voit dans la catégorie « richesse produite ».

    Les ingénieurs, concepteurs et autres inventeurs sont dans la catégorie des salariés.

    Pour l’Allemagne, il s’agit d’un capitalisme Rhénan, où les 3 acteurs se mettent autour d’une table pour prendre des décisions qui préservent les intérêts de tous (*), ce que ne savent pas faire en France les « partenaires sociaux ». Ici, on fait appel à l’état pour trancher, c’est une autre culture.

    (*) Bien que la finance tente sans aucun doute de phagocyter l’ensemble comme partout. Elle est cependant, me semble t’il, moins puissante en Allemagne comme le prouve l’existence d’une seule méga banque (Deutch Bank).

  • Zevengeur (---.---.---.50) 10 mars 10:58
    Zevengeur

    @Fifi Brind_acier

    C’est exact, les 3% ont été établis au pif par Mitterrand et ses sbires, mais c’était dans une période de croissance à 4 ou 5%, alors aujourd’hui avec une croissance à 0.5%, devinez quel déficit serait admissible ?







Palmarès