• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

zib

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 7 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • zib 20 juin 2007 11:43

    « trop carriériste, trop égocentrique, trop individualiste, trop dans l’à-peu-près pour parvenir à autre chose qu’à un constat d’échec supplémentaire... »

    tout ça pourrait s’appliquer à la plupart des personnages politiques français de 1er plan, y compris, et surtout, à l’actuel président de la république (qui a en commun avec Royal le fait d’avoir été trompé par sa femme)...

    Mais à une femme on ne personne rien, pour une femme le pouvoir est toujours « trop ».

    Je ne suis pas fan inconditionnelle de Royal, elle a ses qualités et ses défauts, mais je trouve ce lynchage nauséabond...

    Cette femme est Présidente de Région mais personne pendant la campagne l’a attaquée sur son bilan. Excellent. Evidemment la gestion de la res publica, elle sait faire ! La seule attaque, de la part de quelques membre de l’opposition régionale : elle est « trop dure ».

    La position de Hollande a dû être difficile elle aussi. La France est un pays très macho : avoir une position de 2è rang en rapport à sa partenaire, supporter les blagues, les grandes interrogations philosophiques sur son éventuel rôle de 1st lady masculine.... !

    La qualité des attaques contre Royal, me fait penser que ça n’existe pas encore, en France (mais aussi dans beaucoup d’autres pays), une manière « acceptable et acceptée » de faire de la politique pour l’accès au poste suprême de président de la république.

    Le poste de Présidente de la République n’existe pas. Ce poste se décline seulement au masculin.

    Peut être que la cause de tout ça est que la France est un pays profondément monarchique, on élit un roi, pas un président.

    La Reine est un accessoire du Château, même si indispensable. A la nouvelle Marie Antoinette on pardonne ses caprices et ses amants, ses infractions au protocole, on lui laisse creuser des piscines pour noyer l’ennui, on la montre avec ses belles robes.

    Mais le Roi, même moche, petit, complexé et minable, est toujours le Roi.

    Tout le monde se doit de lui faire allégeance.

    Face à Sarkozy, à son bilan, à son programme l’élection était « imperdable ». Pour un homme.

    Un homme aurait eu tout son parti avec lui. Mais pour une femme c’est « trop » demander.


  • zib 25 mai 2007 00:37

    CORRECTION Le taux d’abstention réel est probablement bien en DESSUS du 64% officiel


  • zib 25 mai 2007 00:34

    Tout d’abord merci de parler de l’Algérie (je ne suis pas algérienne mais je me suis l’actualité de cet intéressant pays). Vous parlez comme si c’était le peuple algérien qui élit l’APN (qui d’ailleurs n’a aucun pouvoir réel). Les clowns, les marabouts et d’autres personnages de ce genre ne sont pas rares dans l’APN, il ne faut surtout pas avoir des compétences mais des relations : le copinage ou mieux encore le « cousinage » est la règle dans tous les secteurs (en France on est en train d’arriver au même niveau... mais bon, concentrons-nous sur l’Algérie, pour une fois). Le problème ne sont pas les diplômes (que d’ailleurs on peut acheter si on est bien placé), mais l’existence d’une véritable démocratie, d’un véritable débat politique dans la société. Le système éducatif empire de plus en plus, pourtant il y a un haut taux de scolarisation et la gratuité de l’éducation. On n’éduque pas les jeunes à analyse et à la critique, dans aucun secteur. La production intellectuelle est très pauvre et dans les rares cas où il y a des bons travaux, ils sont ignorés ou bien méprisés. Toute l’économie est fondée sur la rente pétrolière, on ne pense pas à préparer le futur, quand le gaz et le pétrole finiront. La distribution des ressources est très inégalitaire et non fondée sur le mérite. Il y a des couches de la population qui vivent dans des conditions misérables et l’ostentation de richesses des nouvelles « élites » qui gagnent des chiffres impensables dans les « affaires ». C’est vraiment triste voir tout ce gâchis, alors que l’Algérie est un pays très riche et qu’il aurait les moyens pour se développer. Donc le problème n’est pas aujourd’hui qui siège à l’APN, mais s’il y a une véritable APN. Le taux d’abstention réel est probablement bien en dessous du 64% officiel (= 36% de votants !) et un parti qui personne ne connaît a obtenu 8 sièges (sic !). Elections vous avez dit ?

    ********************************************************************************************************** J’ai toujours près de moi six fidèles amis (Ils m’ont appris tout ce que je sais) Leurs noms sont Pourquoi, Quand, Où, Quoi, Comment et Qui. ] Rudyard Kipling, The Serving-men


  • zib 7 mai 2007 15:28

    bienvenue dans l’ère Sarkozy ! ce n’est qu’un début...

    En effet en voyant la courte intervention transmise par la télé j’ai pensé : « il a parlé pour rien dire »...et je ne comprennais pas la raison de ses courtes déclarations. Maintenant je comprends mieux.

    Peut être, je dis bien peut être, aurait il mieux fait à appeler au vote Royal ? qui sait...aujourd’hui on serait pas là, dans la nouvelle ère du thatcherisme gaulois, comme The Guardian a suggèré....


  • zib 7 mai 2007 09:01

    Je suis pleinement d’accord avec une interdiction des sondages durant la campagne électorale. Les électeurs devraient s’intéresser aux contenus des programmes des candidats ou des partis et à leur discours pour exprimer librement leur choix sans suivre des tendances données comme dominantes, avec des méthodes absolument non scientifiques et plus ou moins farfelues. Malheureusement je ne crois pas qu’il y ait une véritable volonté de donner des conditions de calme et de liberté au choix des électeurs. Les sondages sont partie intégrante de la stratégie de certains groupes d’intérêt et source de profits juteux. Ils influencent le choix des électeurs, autrement ils seraient inutiles. Les citoyens sont réduits au rang de public et les sondages font partie du spectacle.







Palmarès