• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

ZobraK

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 9 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • ZobraK 18 février 2010 21:24

    Odebian n’est pas la panacée pour garantir l’anonymat. Il a le mérite de masquer l’adresse IP et de limiter les traces laissées par une session de surf sur le web dans le système d’exploitation et sur le poste.

    A propos de TOR,

    Le fait d’utiliser TOR en mode ’relais de sortie’ expose votre adresse IP, puisque c’est depuis celle-ci que des utilisateurs du réseau crypté peuvent réaliser leurs propres sessions de surf. De plus l’IP est publiée dans les annuaires des relais de sortie de TOR, publiquement consultables et mis à disposition afin que les services qui ne souhaitent pas recevoir d’utilisateurs du réseau TOR puissent les bannir automatiquement (et c’est bien leur droit après tout).

    Avec l’instauration prochaine par la ’loi Hadopi’ de la négligence de sécurisation de son accés à Internet, je parierai que le fait de permettre à des tiers non identifiés d’utiliser votre accès à internet, par l’installation volontaire d’un programme dont c’est l’unique but ; finira par être considéré comme relevant de la-dite infraction.

    —> La solution réside dans l’utilisation de TOR en mode ’relais simple’ ou bridge qui n’autorise que la transmission des informations chiffrées qui transitent entre les nœuds dans le réseau, et ne permet aucune sortie en clair, vers Internet.

    Cependant, l’idée de la ligue Odebi de proposer un système d’exploitation qui permette à quiconque de pouvoir surfer, en tous lieux, sur toute bécane, en exerçant son droit fondamental à la liberté d’expression, je la trouve excellente.



  • ZobraK 22 décembre 2009 10:30

    J. Myard ou comment se ridiculiser publiquement en parlant d’un sujet qu’on ne maîtrise pas ?

    Les simplifications sémantiques de ce député sont faites pour induire en erreur les non initiés aux réseaux et pour une fois de plus entretenir le sentiment de peur dans la population.

    Après les vilains internautes pirates, terrosristes et pédophiles, maintenant les méchants ce sont les américains qui contrôlent et espionnent internet, ont des chevaux de troie prêts à surgir de nulle part pour attaquer nos centrales nucléaires !
    - Si les systèmes de contrôle des centrales nucléaires transitent par des réseaux IP publiques, ça n’est pas la faute des américains, mais la notre. C’est pareil pour les banques, les hopitaux, les armées, les administrations.

    Quant à l’idée de prendre exemple sur la Chine, modèle de démocratie respectueuse des droits de l’hommes, cela montre où l’on veut nous mener.

    Cependant, je pense qu’on nous veut nous vendre le pire pour nous faire accepter l’inacceptable, à savoir LOPSSI et le filtrage de l’Internet en janvier un moindre mal à côté du contrôle total de l’internet, mais un un scandale tout de même.

    Pour ma part, je ne peux que les inciter à continuer dans cette voie, puisque j’attend avec impatience que la révolte se mette à gronder. A oeuvrer en ce sens, nul doute que ça arrivera encore plus vite, et que ces tous ces idiots seront jugés et punis pour leur méfaits contre la liberté, la démocratie et le peuple.



  • ZobraK 15 décembre 2009 13:44

    Ca n’est pas parce qu’il existe de bons côtés qu’il ne faut pas souligner les mauvais et réciproquement.

    D’ailleurs si Google est dangeureux, c’est parcequ’il est bon, et que son moteur de recherche est le meilleur.

    Maintenant si Google, fort de sa position s’engage et milite pour le respect des libertés et de la vie privée, alors oui il sera le fantastique outil dont nous avons tous besoin.

    Mais tant que Google persiste et signe à vouloir controler Internet à tout prix, au mépris des règles les plus élémentaires de respect de la vie privée, alors il faut avertir les gens qu’ils puissent agir en leur âme et conscience.



  • ZobraK 15 décembre 2009 12:38

    Et la tendance n’est pas prête de s’inverser.
     Les déclarations récentes d’Eric Schmidt le PDG de Google à propos du respect de la vie privée de ses usagers ne sont pas là pour nous rassurer.

    Google pour moi c’est du terrorisme numérique.

    Plan B de la guerre contre les internautes, dans la course à « Qui possedera le monde » :

    Chrome OS : Pour moi ce n’est pas un OS, il transforme le système informatique sur lequel il est installé en un navigateur évolué.

    L’utilisation de l’OS passe par l’accès impératif à un compte gmail. Plus aucune donnée ni application ne sont stockés localement, tout est dématérialisé sur les serveurs de google, dans le cloud. Mais vos données sont chez google et nul ne sait quels traitements -statistiques par exemple- elles subissent.

    GROS DANGER !!! Car cet OS a l’avantage de simplifier l’utilisation de l’outil informatique pour l’utilisateur lambda. Par sa légèreté il convient tout à fait aux solutions de mobilité : netbooks et autres protables légers.

    Avec Chrome OS il y donc perte du contrôle physique des données. On imagine pas forcément de façon intuitive ce que cela implique. Mais imaginons une société Française qui développe un produit novateur. Si cette société utilise pour ses solutions de mobilité Chrome OS, le stockage chez Google, couplé au réseau échelon pose un risque d’espionnage industriel, par exemple.



  • ZobraK 14 décembre 2009 14:15

    Ce qui me fait bien rire, c’est qu’avec la grippe H1N1, on nous assure que le vaccin sera efficace même si le virus mute, alors qu’on nous invite à nous faire vacciner chaque année pour la grippe saisonnière, justement parceque le virus mute d’une année sur l’autre rendant les vaccins précédents inopérants.

    Qui dit vrai ? Le gouvernement qui veut écouler ses stocks de vaccins H1N1 coûte que coûte, ou les labos qui voudraient bien nous abonner à leur vaccin annuel, par un contrat avec tacite reconduction ad vitam ?

    A part la torture, je ne vois pas ce qui me poussera à accepter ce vaccin. Je n’ai AUCUNE confiance en ce gouvernement et ses plans machiavéliques, si mercantiles soient-ils.

    Le seul vaccin qui soit utile en ces temps ci est celui contre l’abrutissement du peuple.

    Cette histoire de grippe mexicaine c’est l’arbre qui cache la fôret. Depuis la grippe A, les médias ne se sentent plus obligés de parler des sujets qui fachent, et ça arrange bien du monde.

    Corruption, association de malfaiteurs, prise illégal d’intérêts, abus de biens sociaux, empoisonnement, et j’en passe...
    Je le dis aux dirigeants, il faudra tôt ou tard (le plus tôt sera le mieux) rendre des compte devant le peuple, et sa vindicte est en générale bien peu clémente. couic !







Palmarès