• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Pierre-Marie Baty

sur Conflits au Liban : les failles politiques ou un nouveau front de guerre contre la Syrie


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 28 mai 2012 13:53

Félicitations à l’auteur pour cet excellent travail d’analyse journalistique.

La carte des intérêts et des commanditaires se dessine petit à petit sous nos yeux.

- Les dictatures pétromonarchiques wahhabites du Golfe reçoivent des commandes d’influence stratégique en échange d’un soutien politique privilégié sur la scène internationale qui assure l’omerta sur leur complète absence de démocratie,

- Pour honorer leur part de l’échange, ces mêmes monarchies wahhabites suscitent, supportent et arment des groupuscules salafistes à l’ouest, et takfiristes au nord, en leur donnant pour objectif l’instauration d’émirats islamiques où ils peuvent avec la garantie qu’ils seront soutenus financièrement et logistiquement,

- Les violences causées par ces mêmes groupuscules salafistes et takfiristes à l’encontre de la population de ces émirats islamiques autoproclamés est mise sur le dos des gouvernements légitimes des lieux, de leur police et de leur armée, et on y escamote les groupuscules terroristes au passage : ne restent que les opprimés (la population), et les oppresseurs (et qui d’autre pourraient-ils être que la police et l’armée, et donc l’Etat, qui légitimement possède le territoire ?)

- Cette version simpliste est surabondamment propagée ad nauseam dans les principaux media des pays dont on veut préparer l’opinion à une action militaire humanitaire, afin de la parer au préalable des qualités de Justice et de Maintien de la Paix.

La boucle est bouclée, et la Spoliation devient la Justice, et la Guerre devient la Paix. Quel monde merveilleux... smiley

Bonne journée


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès