• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Corinne Colas

sur Pourquoi ne pas légaliser la prostitution (?) (1/2)


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Corinne Colas Corinne Colas 11 août 2014 19:26

Continuons sur une lancée qui permet de se nourrir de beaux principes sans rien changer au monde qui ne tourne pas rond puisque la prostitution y est un « débat » : 

 

"Pourquoi la prostitution ?"

 

Ah oui, il y a des pauvres, c’est vrai qu’on n’était pas au courant. Et en face, ce sont des désespérés malheureux au final puisqu’ils sont obligés de payer pour ce que la majorité fait gratuitement. (M. Strauss-Kahn est ravi)

 

Bon, pour ceux/celles trop moches pour faire le tapin, on n’interdit pas le vol non plus car il faut bien se nourrir. 

 

Quant à la drogue, pourquoi la refuser aux accidentés de la vie s’ils y trouvent leur bonheur ? Qui sommes-nous pour juger qu’il est artificiel ?

 

Ah la la, vous m’en direz tant ! Victimes ... « de la société » diraient Les Inconnus avec leur esprit caustique ! Ce qu’il faudrait, c’est s’occuper des vrais problèmes en amont !!!!!

 smiley

 

Et la liste est si longue qu’on ne sait plus par quoi commencer, ce qui est le but ! Tous responsables mais pas de coupables...

 smiley smiley

 

Heureusement pour nous, les raisonnements inconfortables sont vite balayés par la même espèce de prêcheurs dont le statut est lié uniquement à l’argent. "Après tout, louer ses bras, son vagin ou son utérus, n’est-ce pas la même chose", serinent-ils ! 

Les esprits chagrins répondent en cœur que tapiner sur un trottoir ou au parlement européen, c’est pareil aussi (ah bon ?? est-ce tirer avantage de sa position sur le trottoir ? est-ce que c’est le corps des députés qui intéressent les lobbies ?).

Au ras des pâquerettes, d’autres encore justifient la prostitution au prétexte qu’elle aurait toujours existé (?), un « argument » choc, et parce que ces dames sont de bonnes comédiennes, les couillons affirment comme d’habitude qu’elles aiment « ça ». 


La boucle est bouclée, surtout ne la défaisons pas ! 

Certains ici ne font que répéter un discours enfoncé dans leur tête tandis que des clients viennent simplement défendre leurs « achats ». Q’ils ne viennent plus déclamer sur l’injustice à propos d’autres sujets, on aura du mal à les trouver crédibles.

Le corps humain (ou ses parties) n’a de valeur que s’il peut être vendu, la cause est entendue, il ne s’agit que d’un contrat tacite ou écrit peu importe. 

Dans ce cas, pourquoi pleurer sur Gaza actuellement, ses habitants n’ont de valeur que celle accordée par le gouvernement israélien... Et pour le moment, ils n’en ont pas ! La loi du plus fort est toujours la meilleure. Les survivants n’auront qu’à vendre leurs organes ou venir tapiner en France (les réseaux roumains leur expliqueront la marche à suivre), il se trouvera toujours des acheteurs prêts à leur tendre « les bras » tout en pleurnichant sur « les victimes de la société » !


Hé oui, s’il y a des prédateurs... c’est parce qu’il y a aussi des acheteurs ! 

 Sur ces derniers, les incantations marchent-elles mieux que la loi ? 

 

La prostitution doit être interdite avec coffrage des réseaux et des... clients ! Même si cela reste symbolique, sa non légalisation empêche d’ailleurs de relativiser ou de confondre entre elles d’autres formes d’abus « modernes » ou pas. 


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès