• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Jeussey de Sourcesûre

sur L'arnaque de la dette


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 6 avril 17:10

Les dettes d’états sont comme les cartes de crédit « revolving » : un moyen pour les financiers de s’enrichir sans qu’il y ait création de richesses mais seulement transferts de fonds du compte des plus pauvres à celui des plus riches en prélevant des intérêts tels que le débiteur qui s’enfonce ne parvient même plus à les rembourser, ce qui l’oblige à demander un autre emprunt ... qui lui est accordé même s’il est insolvable, car les banques se paieront en faisant saisir ses biens tout comme les financiers feront payer la Grèce insolvable en l’obligeant à vendre tout le patrimoine national à des privés et à dépouiller ses citoyens de leurs chemises.


C’est simple, c’est efficace et vieux comme la monnaie. Philippe le Bel a éradiqué l’ordre des templiers, son principal créancier, parce qu’il n’arrivait plus à sortir son royaume de cette spirale infernale.

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès