• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Pierre Chaillot

sur L'arnaque de la dette


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Pierre Chaillot Pierre Chaillot 8 avril 20:28

@eric
Par cet article, vous défendez une idéologie et ne prouvez rien du tout. Vous voulez la fin des impôts et de la fonction publique, soit. C’est votre choix de société mais rien dans vos propos ne prouve qu’il est meilleur qu’un autre. Peu importe les opinions de chacun, comparer des choux et des carottes pour ensuite en déduire quelque chose est un acte militant et pas une démonstration.
Pourquoi comparer-vous les 75 milliards d’euros de la retraite au déficit ? Parce que les sommes se ressemblent ? Faites vous l’exercice avec tous les financements ?

Il est d’ailleurs intéressant de voir que vous citez un article qui utilise les mêmes abus d’argumentation et le même dénigrement que vous.
D’ailleurs pour votre information, une des sources principale pour la rédaction mon article est le figaro.

Concernant la retraite des fonctionnaires, vous remarquerez que ces derniers sont payés par l’état. Donc c’est l’état qui assure le salaire et la retraite. C’est donc à l’état de trouver les financements courants dans son budget pour financer les deux. Dire que l’état pique dans l’argent de l’état pour financer les salaires des fonctionnaires ou leur retraite c’est une aberration.
Si vous voulez que les salaires des fonctionnaires financent exactement les retraites, il suffit de mettre une somme fictive sur la paye de chaque fonctionnaire et de la prélever pour payer les retraités.

Encore une fois votre laïus sur le nombre de fonctionnaire est faux. C’est un raisonnement inacceptable que de comparer la France à un pays qui n’a pas d’éducation nationale par exemple. Si vous voulez comparer faites-le avec honnêteté, vous verrez que la France n’a pas plus de fonctionnaires par habitants que le autres pays européens.

Votre argument sur le chômage montre une fois de plus que vous ne maîtrisez pas votre sujet. Le chômage est une assurance. Donc chacun cotise pour lui même. Quel est le risque pour un fonctionnaire d’être au chômage ? environ 0, exactement ce qu’il paye.
Si vous voulez une solidarité nationale plus grande et changer le chômage en une allocation publique qui serait à chacun de droit, alors oui, tout le monde cotiserai. Cela serait un peu en contradiction avec le fait de diminuer l’impôt... Est-ce la preuve d’une certaine mauvaise foi ou d’une schizophrénie économique ?

Il paraît en effet mécanique que d’embaucher massivement des agents pour les hôpitaux ou la sécurité intérieur diminuerai le nombre de chômeurs. Dans l’autre sens, vous remarquerez que le hasard fait que le non remplacement des fonctionnaires se fait en même temps que l’augmentation du chômage... Mais c’est sûrement moi qui compare mal les choses...


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès