• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de OMAR

sur La démocratie chez les Frères musulmans au pouvoir, à travers deux exemples : turc et tunisien


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

OMAR 20 avril 19:08

Omar9

Bonjour R. Barnat ;"S’ils s’inclinent et font mine de célébrer, l’un Atatürk, l’autre Bourguiba ; en douce, ils défont petit à petit leurs réalisations....« .

Je souscris totalement à votre article, principalement au fait que tout islamiste qui prend le pouvoir »n’a d’autre ambition que prendre sa revanche sur l’Histoire sinon sur la vie. Il instrumentalise l’Islam pour anéantir tout ce que de grands hommes avaient créé, pour assujettir le peuple et l’ entraîner vers la régression intellectuelle, économique et sociale ; au nom d’une idéologie passéiste, le panislamisme !"

Seulement, je regrette deux éléments importants éludés par votre excellent article :
1er : Attaturk, comme Bourguiba n’ont pas laissé d’héritiers idéologiques ou écoles aptes à assurer la continuité de leurs magnifiques œuvres.
2eme ; C’est Benali , comme la junte des généraux turcs, et leur règne (plus de 30 ans) maléfique et destructif, qui ont préparé le terreaux de l’Islamisme obscure et désastreux.

Enfin, il ne faut rien s’attendre ou espérer de bien ou de bon de la part de l’Occident, car, actuellement, tout se qui peut détruire le monde arabe ou musulman, est bien vu sinon encouragé par cet Occident.
Regardez autour de vous ce qu’il est advenu d l’Afghanistan, le Yémen, le Soudan, le Pakistan, la Libye, la Syrie, l’Irak, ils sont en train de bruler.....
Et si ce n’est pas tellement le cas de l’Algérie, le Maroc, l’Egypte et la Jordanie, ce n’est pas faute d’avoir tenter de détruire aussi ces pays.
Alors, il reste encore la Turquie et l’.... Iran....
 


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès