• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Groupe BLE Lorraine

sur Enfouissement des déchets radioactifs à Bure : les coulisses d'un mensonge organisé


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Groupe BLE Lorraine Groupe BLE Lorraine 17 juillet 20:03

Dans son rapport d’évaluation du dossier d’options de sûreté du projet CIGEO de Bure, l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) souligne « quatre points susceptibles d’entraîner des modifications de conception du stockage ». Il redoute notamment « les conséquences d’un incendie dans un alvéole de stockage de colis d’enrobés bitumineux », dans la mesure où « le concept retenu par l’ANDRA (Agence Nationale pour la gestion des Déchets Radioactifs) pour le stockage de ces déchets ne présente pas les garanties de sûreté suffisantes. Le nombre de colis d’enrobés bitumineux concernés est d’un peu plus de 40 000 (soit environ 18 % du total des colis destinés à être stockés dans l’installation CIGEO) et présente un risque d’emballement thermique si leur température augmente, notamment lors d’un incendie ».

L’IRSN conclut qu’il est donc « nécessaire pour l’ANDRA, en relation avec les propriétaires des déchets, d’étudier la possibilité d’un prétraitement destiné à neutraliser la réactivité thermique des enrobés ou, à défaut, de revoir significativement les concepts, afin d’éliminer la possibilité qu’un incendie puisse se propager dans l’alvéole de stockage. A cet égard, les travaux que devrait conduire l’ANDRA sur ces sujets pourraient avoir un impact sur le contour de la demande d’autorisation de construction (prévue en 2018) ou les délais associés ».


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès