• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Communiqués > Location de vacances : gare aux arnaques !

Location de vacances : gare aux arnaques !

Les vacances d'hiver approchent et vous vous apprêtez à chercher une location de qualité ? Soyez vigilants. En effet, les arnaques se multiplient concernant les locations saisonnières sur Internet. Ainsi, récemment, un New-yorkais a découvert que ses locataires avaient prévu d'organiser... une orgie chez lui. L'exemple est certes insolite et reste heureusement très extraordinaire.

Mais à en croire les huissiers, certaines arnaques se sont bel et bien banalisées. En voici quelques cas parmi les plus fréquents : le bailleur se volatilise après le versement de l’acompte ; l’adresse mail du propriétaire a été piratée par des escrocs ; le bien est déjà loué ; le logement n’existe pas ; ou encore, la location ne correspond pas au descriptif de l’annonce.

Petit guide pratique contre les arnaques

Voici donc quelques conseils afin de déjouer les escroqueries.

D'abord, méfiez-vous des tarifs ultra-compétitifs. Des prix cassés, en décalage avec les offres concurrentes, sont souvent suspects.

Ensuite, vérifiez toujours les coordonnées du bailleur. Si c’est un professionnel, vous pouvez consulter le registre du tribunal de commerce. Si c’est un particulier, l’annuaire suffit.

Assurez-vous également qu’aucune arnaque n’a été signalée concernant cette location ou ce bailleur. Pour cela, consultez les forums sur internet, ou des sites d’association de consommateurs.

Soyez vigilants sur le montant de l’acompte. Si l’on vous demande des arrhes supérieurs à 30 % du montant total du séjour, cela peut être le signe d’une escroquerie.

Gare encore au mode de paiement. Certains sont risqués, comme le mandat cash ou le virement bancaire non sécurisé ; évitez aussi les paiements vers l’étranger, surtout si le bien à louer se trouve en France.

Pensez à demander un contrat de location écrit. La loi l’impose d'ailleurs au loueur. Il doit être rédigé en deux exemplaires et signé par les deux parties. Y figurera un descriptif des lieux, les dates de la location et son prix. Vérifiez s’il contient des clauses abusives.

Demandez un état des lieux détaillé en présence du bailleur. Comme pour la location classique, il doit être réalisé à l’arrivée dans le lieu et au départ. N’oubliez pas de procéder au relevé des compteurs. En cas de problème, par exemple si le bien n’est pas conforme au descriptif ou révèle des vices non signalés, empêchant l’usage normal et paisible de la location, demandez un remboursement ou un rabais. Et si le bailleur n’est pas d’accord, saisissez la justice.

Des sites géolocalisés et sécurisés

Afin d'éviter tous ces désagréments, qui pourraient vous gâcher vos vacances, la jeune société My Home In a mis en place plusieurs sites internet mettant en relation propriétaires et locataires dans un univers sécurisé. Les sites My Home In sont géolocalisés, c'est-à-dire qu'un site est dédié à une destination spécifique. Par exemple, si vous voulez une location ile de ré, une location maison ile de ré ou une location ile de ré pas chère, tous ses services sont regroupés sur le même site dédié à cette région.

Le parti pris de My Home In consiste à ne mettre en ligne que des annonces de qualité, triées sur le volet. Par ailleurs, dans le but d'éviter les arnaques diverses et variées de la location de vacances sur internet, My Home In se positionne comme tiers de confiance entre le propriétaire et le locataire - le processus de réservation se faisant en ligne et le propriétaire n'étant payé que lors de l'entrée du locataire dans les lieux.

My Home In a lancé un premier site dédié à l'ile de Ré, puis un second dédié à la location vacances Marseille. Plus récemment quatre autres sites ont été lancés pour une location Deauville, mais aussi à Nice, Cannes et en Corse. 

Le modèle ne demande qu'à être déployé sur d'autres destinations. Si vous adhérez au concept My Home In et êtes intéressé à développer une destination qui vous est chère, contactez-les.


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Palmarès