• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Communiqués > Pouvoir d’achat en baisse : auto-entrepreneur, un bon moyen (...)

Pouvoir d’achat en baisse : auto-entrepreneur, un bon moyen d’arrondir ses fins de mois

Votée le 4 août 2008, la loi sur lauto-entrepreneur simplifie au maximum la création dune activité indépendante. Soutien scolaire, jardinage, ventes sur internet, création artisanaleà partir de janvier 2009chacun pourra lancer son business du dimancheDe quoi augmenter facilement ses revenus en toute légalité !


Un statut juridique ouvert à tous
 
Salarié, retraité, chômeur, étudiant, tous peuvent accéder au statut dauto-entrepreneur. En effet, ce statut sadresse aussi bien aux entrepreneurs individuels quaux particuliers souhaitant compléter leurs revenus avec une activité complémentaire. Ainsi un étudiant pourrait devenir auto-entrepreneur le temps des vacances pour encadrer son activité de guide touristique. Les vendeurs sur internet (eBay, PriceMinister) et les blogueurs profitant de revenus publicitaires sont également concernés.
 
Une seule condition pour pouvoir bénéficier du statut, le chiffre daffaires généré ne devra pas dépasser :
- 80 000 euros pour les activités commerciales ;
- 32 000 euros pour les activités de service (services à la personne ou services aux entreprises).
 
Quest-ce que le statut dauto-entrepreneur va vraiment changer ?
 
  •  Une seule formalité pour devenir entrepreneur :
Fini les déclarations multiples, limmatriculation de lentreprise, les formalités à la chaîne. Une seule déclaration à son CFE (Centre de formalités des entreprises) suffira pour devenir auto-entrepreneur. De même pour clore lactivité.
 
  • Pas de charges sans activité :
Les charges et impôts sur les bénéfices ne seront calculés que sur le CA effectivement généré. Si, pendant deux mois, vous ne facturez aucun produit ou service, pas de charges.
 
Pour plus de simplicité, le montant de limposition sera calculé par pourcentage :
- 23 % du chiffre daffaires pour une activité de service ;
- 13 % du chiffre daffaires pour une activité commerciale.
Et une fois ces charges acquittées (au mois ou au trimestre), la totalité des bénéfices de lactivité revient à lauto-entrepreneur !
 
  • Pas dengagement du patrimoine personnel :
La résidence principale est insaisissable et lauto-entrepreneur peut élargir cette protection à tous ses biens fonciers bâtis et non bâtis par une simple déclaration chez le notaire.
 
Et des revenus supplémentaires pour lÉtat ?
 
Avec autant de simplicité pour déclarer son activité, le gouvernement espère bien inciter les nombreux particuliers exerçant déjà des activités rémunératrices à les déclarer. Directement visés les vendeurs sur les sites de ventes comme eBay, les blogueurs dégageant des revenus publicitaires via des liens sponsorisés ou de laffiliation et toutes les activités de services encore couramment exercées au noir : jardinage occasionnel, soutien scolaire, ménage
 
Pour en savoir +

L’espace Auto-entrepreneur sur le Salon des micro-entreprises, du 14 au 16 octobre 2008
ParisPalais des congrès
 
Cette année, le Salon des micro-entreprises consacre un espace entier à lauto-entrepreneur. Les visiteurs trouveront une réponse personnalisée auprès des conseillers de lAPCE (Agence pour la création dentreprises).
 
En plus, deux conférences pour approfondir ce sujet :

  • « Auto-entrepreneur : quels avantages et limites ? » Conférence débat, le jeudi 16 octobre 2008 à 12 h 15 ;
  • chaque jour, une conférence organisée par lAPCE : « 30 minutes pour comprendre le statut de lauto-entrepreneur ».
Laccès au salon est gratuit sur présentation de votre badge. À demander gratuitement sur www.salonmicroentreprises.com.

Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (78 votes)




Palmarès