• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > A ces femmes d’exception… Khadija, 1ere femme de (...)

A ces femmes d’exception… Khadija, 1ere femme de Mahomet...

Un livre à lire…

L'été est souvent le temps de la pause, le temps où l'on prend le temps ! Le temps de lire, le temps de flaner, le temps de rêver... Bref, le temps de vivre !

Et du rêve, de l'aventure, le livre de Marek Halter, Khadija - Les femmes de l'islam 1 - en regorge à foison ! " Pour la première fois, un grand roman emporte le lecteur dans l'aventure extraordinaire de la troisième religion monothéiste" !

Des femmes d’exception, il y en a toujours eu ! C’est vrai ! Et on aurait tort d’ignorer toutes celles qui avant nous se sont battues pour être entendues, respectées et considérées ! Parmi elles – il faut remonter à la naissance de l’islam- il en est une qui marqua l’histoire en générale et l’islam en particulier : Khadija, la première épouse du prophète Mahomet. Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir cette femme ! Découvrir n’est pas vraiment le terme, je dirai plus volontiers redécouvrir ou découvrir autrement

« Une veuve, belle et riche  », c’est ainsi que la présente Marek Halter dans son livre « Khadija, les femmes de l’islam 1″. Mais elle est en réalité bien plus que cela ! C’est une femme libre, intelligente et amoureuse aussi. C’est une femme courageuse qui aura dû se battre (déjà !) dans une société masculine pour sauver sa richesse, ses biens, se sauver elle-même face aux choix qu’on tentait de lui imposer, ne pas céder à la mouvance du moment. Aller de l’avant, prendre des décisions, le faire intelligemment ; ainsi était rythmée la vie de cette femme généreuse aussi ! Elle était entourée, elle avait su le faire mais elle décidait seule. Et elle était respectée.

C’est le récit de cette femme, de sa vie, que nous conte Marek Halter. Et c’est aussi l’histoire de la naissance de l’islam que l’auteur fait découvrir au lecteur à travers les yeux, les gestes, les actions, la force de cette femme amoureuse : Khadija qui saura entourer et soutenir l’homme qu’elle aime, défendre ses idées, jusqu’au bout, jusqu’à la fin de sa vie….

Un auteur hors du commun… Marek Halter…

Marek Halter est un homme qu’on ne présente plus ! On le sait très attaché à la paix au Moyen-Orient. Il n’hésite pas à lancer un message de réconciliation entre les peuples, les religions en ces temps marqués par des conflits religieux. Homme de paix,déjà en 1967, à la veille de la guerre des Six jours, il lance un appel international en faveur de la paix au Proche-Orient. A la fin de cette guerre, il fonde le Comité international pour la paix négociée au Proche Orient et est à l’origine des premières rencontres entre Israéliens et Palestiniens.

Homme très engagé donc, Marek Halter a publié une vingtaine de livres, romans et essais. Il collabore à une douzaine de journaux et magazines à travers le monde.

Dans ces dernières œuvres, il s’est beaucoup intéressé aux femmes. Parue aux Editions Laffont, la trilogie La Bible au fémininSarah (2003), Tsippora (2004), Lilah (2005) – suivie de Marie en 2006, s’est vendue à près de 800 000 exemplaires en France.

 Khadija – Les femmes de l’islam est pour moi un vrai coup de coeur ! Mon vrai coup de cœur pour cet été… C’est un livre à lire, probablement à relire et surtout à faire partager… J’ai tout simplement aimé !


Moyenne des avis sur cet article :  1.35/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • chapoutier 13 août 2014 10:56

    marek halter est un sioniste enragé alors j’ai du mal à garder mon sérieux quand vous écrivez ’’ Marek Halter est un homme qu’on ne présente plus ! On le sait très attaché à la paix au Moyen-Orient.’’


    • volpa volpa 13 août 2014 11:03

      Pour dire la même chose.

      Ce mec est rempli de confiture et on essaie de s’enthousiasmer sur sa découverte d’une femme formidable.

      La promotion des bouquins c’est ailleurs.

      Elle aurait été formidable elle aurait coupé les couilles du pédophile.


      • Gnostic GNOSTIC 13 août 2014 14:10

        Pas mieux !


        Ce type fait partie du lobby
        il peut écrire n’importe quoi, il est immédiatement publié et les merdias font la promo de ses bouquins

      • Idriss Idriss 14 août 2014 14:59

        commence déjà par t’occuper de ceux de ton monde l’ami...


      • Crab2 13 août 2014 13:24

        Pour l’avenir d’excellence des croyants musulmans  : LE PARADIS D’ALLAH

        http://laiciteetsociete.hautetfort.com/le-paradis-d-allah/



          • Alex Alex 13 août 2014 13:58

            Khadija, que l’on appellerait aujourd’hui une “femme-cougar”, fut une excellente gérante de société qui permit au jeune et pauvre futur prophète de devenir riche. Le fait qu’elle ait embauché comme VRP un Mahomet ne sachant ni lire, ni écrire – alors que le commerce se développa grâce à l’écriture... – prouve que Mahomet était un excellent commerçant.
            On peut se demander pourquoi, après cette très belle expérience avec une femme mure, le Prophète ne choisit que des jeunes, voire très jeunes femmes, comme épouses suivantes.

            « Marek Halter... Un auteur hors du commun... »
            Effectivement hors du commun, bien que pas seul dans son genre. Dans un article du Nouvel Obs intitulé “Les mensonges de Marek Halter”, on découvre que « la clé de son aura dans le milieu intellectuel parisien » est le récit rempli d’« anachronismes et de contradictions » de ses origines de jeune Juif polonais...
            Bonne lecture !


            • RAF 13 août 2014 15:55

              @ l’auteur

              Du jamais vu !

              Elle s’appelle naïma et c’est Marek Halter qu’elle choisit pour nous présenter la si noble Khadidja. Remarque, y a pas mieux pour réussir dans ce monde de pervers et de faux-culs que d’être à la solde des sionistes, genre Boualem Sansal, vous voyez ce que c’est, l’homme qui porta un jour la kippa ? supplétif de la plume, lèche-botte, ça rapporte gros ! j’en conviens, sauf que du coup on perd son âme, on prostitue son art, on fait la manche, on quémande un peu du « paradis » des autres, on s’écrase, on s’aplatit, on s’anéantit, moralement, si vous voyez ce que je veux dire.

              Cela dit vous allez passer pour - j’allais dire - une Arabe - bardée de qualités, courage, objectivité, ouverture d’esprit, tolérance, universalisme... Quelle horreur d’être dans cette trajectoire ! alors qu’à Gaza on meurt par paquets, comme des mouches, foudroyé par ceux-là nourris aux idées de l’engeance minable qui engendre les Marek Halter. Quel mépris à l’égard de ces victimes innocentes que de se ramener avec un article pour briller aux yeux des vampires, article puant la bassesse, transpirant la mauvaise foi, faisant passer le fiel pour du miel - comme si le moindre bien est à attendre de ce côté-là. Comme si lire Marek Halter et ne pas dégueuler ne relevait pas de la gageure.

              RAF


              • OMAR 13 août 2014 18:09

                Omar33

                Naima, qu’est-ce-qu’ils vous ont servi au diner du CRIF  ?


                • COVADONGA722 COVADONGA722 14 août 2014 06:21

                  Caedite eosNovit enim Dominus qui sunt eius !!!



                  • Idriss Idriss 14 août 2014 10:13

                    S’il y a bien quelque chose que je trouve méprisable c’est la traitrise. En plus de divulguer un étron de mensonges... smiley


                    • Jonas 14 août 2014 10:31

                      Khadija représente ce qu’était la femme avant l’avènement de l’Islam.
                      Elle pouvait être indépendante et libre.

                      Cette liberté sera supprimée avec les préceptes du Coran et de la Sunna, les femmes seront alors cantonnées à leur deux rôles : pondre des jihadistes et obéir à leur mari.

                      Dans la sourate « les femmes » (An_nisan 4:34) du Coran, le Prophète Mohamed ordonne :
                      « Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les. »
                      http://www.coran-en-ligne.com/Sourate-004-An-Nisa-Les-femmes-francais.html

                      L’imam Al-Bukhari (1/583) a dit : « [...] Usamah rapporte du Prophète -sal Allahou ’alayhi wa salam- qu’il a dit : “ Je me suis posté à la porte du Paradis et j’ai vu que la majorité de ceux qui y entraient étaient des pauvres. Quant aux personnes opulentes, elles furent empêchées d’entrer [et devaient attendre que tous les pauvres s’y introduisent]. Lorsque les gens de l’enfer furent jetés dans le feu, je vis que la majorité d’entre eux étaient des femmes. ”
                      Rapporté aussi par Muslim (4/2236)
                      http://www.rappel01.fr/article-la-majorite-des-habitants-de-l-enfer-sont-des-femmes-67292592.html

                      Khadija, la dernière femme libre de l’Islam.


                      • Hannibal GENSERIC Hannibal GENSERIC 14 août 2014 11:39

                        La religion musulmane = un sacré business pour les Saoudiens et pour les Islamistes

                        A la Mecque, le complexe commercial Jabal Omar éclipse la mosquée Al-Haram, le site le plus sacré de l’Islam. Pour le construire, les autorités ont démoli la forteresse Ajyad datant de l’ère ottomane et la colline sur laquelle elle s’érigeait. Le lieu de naissance du prophète est devenu une librairie,  et la maison de sa première femme Khadija est devenu des toilettes publiques  !

                        http://numidia-liberum.blogspot.com/2013/03/la-religion-est-un-sacre-business.html

                        Par ailleurs, comme le nouveau calife des arabo-musulamans , Abu Bakr Al Baghdadi est en réalité un agent israélien du nom de Shimon Elliot. . Son faux nom « arabo-musulman » : Ibrahim ibn Awad ibn Ibrahim Al Badri Arradoui Al Hoseini.

                        Il n’est pas étonnant qu’un sioniste enragé, Marek Halter, sorte ce genre de roman, afin d’enfoncer encore plus ces pauvres arabo-musulmans.


                        • Crab2 15 août 2014 14:11

                          Le droit de ne pas croire ou de croire, c’est le visage sans voiles ou ce qui fait l’identité culturelle de la France

                          Suite :

                          http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/08/france.html

                          ou sur :

                          http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/08/15/france-5428584.html


                          • Crab2 15 août 2014 14:11
                            Quand un voile ne brouille pas l’esprit des femmes

                            La France, certes a pris plus d’un an de retard, mais, ce jour, l’Allemagne attend de voir s’il y a un génocide des Yézidis ou des chrétiens d’Irak avant de décider de livrer des armes aux Kurdes

                            Suites :

                            http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/08/quand-un-voile-ne-brouille-pas-lesprit.html

                            ou sur :

                            http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/08/13/quand-un-voile-ne-brouille-pas-l-esprit-des-femmes-5427479.html


                            • Crab2 29 août 2014 19:33

                              " Ceux qui prétendent détenir la vérité sont ceux qui ont abandonné la poursuite du chemin vers elle. La vérité ne se possède pas, elle se cherche."
                              - Albert Jacquard.

                              Suite :

                              http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Einstein

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Auteur de l'article

naima semache

naima semache
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès