• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Abderrahmane Lounès, Anthologie humoristique des fourberies de (...)

Abderrahmane Lounès, Anthologie humoristique des fourberies de Djeha

Toujours placé sous la thématique de l’humour, Abderrahmane Lounès, vient de publier chez les éditions Dar El-Othmania : Anthologie humoristique des fourberies de Djeha. Avec son humour caustique et son sens de la dérision si personnel, le livre ne nous laisse pas indifférent. Une vente-dédicace a eu lieu à la Librairie générale d’El-Biar, place Kennedy (Alger), samedi 14 juin dernier.

JPEG - 300.8 ko
Abderrahmane Lounès
Anthologie humoristique des fourberies de Djeha, édition Dar El-Othmania

Il est des moments où il faut savoir rire de tout ! En effet, l’humour « est enfant de nos haines » comme disait le grand poète et scénariste français Jacques Prévert, cependant ne serait-il pas plutôt l’euphorisant de la souffrance ?

Enfant de la Casbah, Abderrahmane Lounès est journaliste, romancier, scénariste, comédien et un vrai autodidacte, d’ailleurs, il se déclare souvent être « diplômé de l’école du trottoir ». Il possède toute une série de livres humoristiques dans son tiroir comme : Tout va bien hélas ! Les polis p’tits chiens, ou son recueil de poèmes Pieds et poings liés et bien d’autres. En 1983, il publie une BD humoristique, Une scène de la vie quotidienne, qui a été censurée.

Il a participé à des tournées humoristiques, aux cafés théâtre, à des conférences culturelles et intellectuelles à l’étranger et même à des spectacles avec Fellag en octobre 1994. Dérangeant par sa satire, censuré par la presse algérienne qui le considérait comme submersible n’arrivant pas à décortiquer ses jeux de mots, et ses plaisanteries qui « passent mal » ; avec Fellag, ils montent un spectacle en hommage au TNA (Théâtre national algérien), en s’inspirant de son poème Pieds et poings liés.

En 2010, son ouvrage Djeha est publié chez Casbah-Éditions, à travers lequel il nous trace l’image d’un « personnage qui s’oppose à tous les pouvoirs et à tous les diktats. Il fait éclater les convenances, bouleverse les normes, transgresse les règles communément admises. Il s’adresse à nous sans souci de frontières et continue à vivre sous toutes les latitudes, dans tous les pays et tous les milieux. »

Satire, calembour, jeux de mots, inventions burlesques, « lapsus volontaires », etc., sont au rendez-vous avec son nouvel ouvrage : Anthologie humoristique des fourberies de Djeha. Il affirme : « L’humour nous manque, nous sommes une société mortifère, nous ne rigolons pas tellement ». Submergés par les problèmes quotidiens, « même si nous rigolons, notre rire demeure un rire jaune, ce n’est pas un rire libérateur mais un rire diplomatique ».

Selon lui, Djeha demeure « un personnage intemporel, il parle à tous les Algériens, à tous les Arabes et au monde entier. C’est un personnage "univer-seul" et "universel" ».

Cependant, l'intérêt pour le livre en Algérie est aigu, alors qu'il est « l’opium de l’Occident », l'auteur affirme « Nous ne possédons pas cette culture livresque, les Algériens sont plus attirés par le net que par le papier. Cela est dû à plusieurs facteurs comme le prix du livre qui demeure assez cher pour la population en général, par conséquent ce sont les enfants issus des familles aisées qui lisent le plus ».

Malgré cela, le livre continue à être un outil de liberté car il nous aide à forger notre propre jugement. Par ailleurs, l’humour reste le moyen fiable pour détourner ou contourner les problèmes quotidiens.

L’écrivain ajoute : « L’humour est une préoccupation sérieuse, il n’y a pas plus sérieux que l’humour. C’est une sorte de thérapie et comme disait l’humoriste américain Elbert Hubbard : "Ne prenez pas la vie trop au sérieux, de toute façon vous n’en sortez pas vivant" » . Oui ! Il faut affronter la réalité avec une pointe d’humour, autrement on passe à côté.

Et à bon entendeur, nous vous disons Carpe diem (vivre le jour présent ― Ndlr) !

Anthologie humoristique des fourberies de Djeha, est paru chez les éditions El-Othmania, à vous de juger le livre, mais attention si vous jugez le livre, le livre vous juge aussi !

PNG - 99.5 ko
Abderrahmane Lounès
Djeha, Casbah-Editions
JPEG - 418.2 ko
Abderrahmane Lounès
Une scène de la vie quotidienne, BD.

 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 23 juin 2014 18:23

    Bonjour à Constant s’il passe par ici .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Bellamine Nassira

Bellamine Nassira
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès


Derniers commentaires