• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Abraham, de et par Michel Jonasz au théatre du petit Montparnasse

Abraham, de et par Michel Jonasz au théatre du petit Montparnasse

Abraham est juif, ce qui n’est pas exceptionnel avec ce prénom
Abraham est polonais,
Abraham vit en Hongrie,
mais en 1944...

Abraham se retrouve donc après les aboiements des chiens et les cris en allemand enfermé dans une douche avec d’autres.
Abraham sait très bien ce que cela signifie, des amis le lui ont dit.
Abraham veut résister à cette machine qui va le broyer, il se réfugie dans ses souvenirs, son enfance dans une Pologne triste et grise qu’il quittera pour la Hongrie.
Abraham se souvient de la jeune Rosele qu’il demandera en mariage non sans angoisse.
Abraham se souvient de son épicerie, de ses six enfants qui naîtront et des quatres aînés qui partiront vers la France pour être en sureté.
Abraham se souvient qu’il était Cantor à la synagogue.
Abraham chante et parle parfois en yddish, cette sorte d’allemand très doux à entendre.
Abraham se souvient de ses joutes oratoires avec son ami Yankle, le tailleur, de ses interrogations sur les commandements de la kasheroute, sur l’importance que Dieu accorde à la destination des casseroles, Yankle et Abraham discutent et se chamaillent sur un banc.
Abraham résiste comme il peut à ce néant qui voudrait l’avaler.

Abraham connaitra le sort des autres juifs hongrois à Auschwitz, sa femme, ses deux petits enfants connaitront le même sort , deux de ses enfants réfugiés en France ne reviendront pas non plus, livrés par la police française à des occupants qui les déporteront.
Seuls survivront Charlotte, la maman de Michel Jonasz, et un de ses frères.

Non, Abraham a survécu à la nuit et au brouillard, je l’ai vu rue de la gaieté (non c’est vrai) au théâtre du Petit Montparnasse, plaisanter, rire, chanter, taquiner son ami Yankle, raconter ses bonheurs simples, l’amour de sa femme, ses enfants, les pastèques rafraichies dans la source fraiche en été, les gefilte fish, et le poulet casher...


Petit Montparnasse, 31, rue de la Gaîté (XIVe). À partir du 9 septembre, à 21 h, mat. dim. à 17 h 30. Places : 39,80 et 43,10 €. Tél. : 01 43 22 77 74.

en tournée la saison prochaine

Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • stephanemot stephanemot 11 septembre 2009 13:47

    interessant

    Jonasz a deja demontre ses qualites d’acteur et cela donne envie de le voir sur un sujet aussi personnel.

    il est ne apres la guerre. a Drancy.


    sur les interrogations de la generation d’apres, il y a toujours Maus.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Swing


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès