• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Anne a 20 ans » par Anne Roumanoff au théâtre des Bouffes (...)

« Anne a 20 ans » par Anne Roumanoff au théâtre des Bouffes Parisiens

Si Guy Bedos avait une émule, ce pourrait être Anne Roumanoff, mais sans doute ni lui ni elle ne semblent en avoir pris la mesure, ni même la filiation.

Puisque, donc, elle c’est elle et que lui c’est lui, il faut convenir que leurs registres et leurs tons ne sont pas vraiment à l’unisson. Mais pourtant à y regarder de plus près, l’esprit sous-jacent aux deux one (wo)man shows y est à l’oeuvre de manière fort similaire : davantage corrosif en apparence chez l’un, plus narquois mine de rien chez l’autre, les deux humoristes affichent une semblable détermination à pasticher les idées reçues sans doute parce qu’ils revendiquent pour eux-mêmes, une volonté semblable d’indépendance farouche.

Alors il pourrait paraître que là où Anne donne des coups de griffes, Guy livre des coups de patte, cependant au demeurant le "Radio bistrot" de l’une rejoint la "Revue de presse" de l’autre sur l’orbite de la médiasphère politico-mondaine où de concert les deux artistes fustigent méthodiquement tous les comportements psychosociaux d’assujettissement ainsi que les stigmates du conformisme.

Par la suite concernant l’emballage scénique du show, c’est affaire de sensibilité personnelle et il faut dire qu’en ce domaine, la Roumanoff a acquis désormais une assurance et une maîtrise confondantes d’où le moindre effet de tonalité et le geste le plus anodin semblent se répercuter en échos qui s’esclaffent jusqu’à l’ultime balcon des Bouffes Parisiens.

De toute évidence, elle n’a de leçon à recevoir d’aucun maître en show-bizz, lorsqu’au détour d’un sketch, soudain improbable animatrice d’un débat interactif, il faut l’entendre suggérer aux témoins d’une pseudo télé-réalité les réponses toutes faites aux questions orientées qu’elle aligne en manipulatrice patentée des consciences formatées ; c’est donc dire : CQFD.

En outre si la bonne humeur est l’apanage de la dame et son sourire labellisé dans l’empathie collective, sa silhouette s’est désormais affinée au point d’en esquisser une sensualité subliminale commençant à rivaliser, sans en avoir l’air, avec l’arrêt sur image "comique".

Oui, Anne Roumanoff est aussi belle et cela va finir par se savoir, quel que soit le talent qu’elle déploie à nous faire rire.

Toutefois puisqu’elle ne cesse de marteler que "l’on nous cache tout, l’on nous dit rien...", ce n’est pas la moindre de ses subtilités que de fêter sur son affiche : "Anne a 20 ans" puisqu’en ricochet malicieux, ce pourrait être aussi l’âge convoité par son public.

Photo © William Let

ANNE A 20 ANS - *** Theothea.com - de Anne Roumanoff - avec Anne Roumanoff - Théâtre des Bouffes Parisiens -


Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (7 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès