• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Aperçu littéraire : Le successeur de Pierre

Aperçu littéraire : Le successeur de Pierre

Je suis en train de lire pour la deuxième fois (ma première lecture datant d’environ un an) « Le successeur de Pierre » de J.M. Truong et je ne peux m’empêcher de faire partager cette expérience unique de lecture. Rarement un livre m’avait laissé aussi abasourdi, et en terme de roman d’anticipation (ou plutôt d’extrapolation comme il le dit lui-même), mon avis est qu’il se hisse au niveau d’oeuvres telles que « 1984 » ou « Le meilleur des mondes ».

Pourquoi ce livre n’a pas reçu une promotion à la hauteur de sa qualité, j’ai ma petite idée sur le sujet mais je vous laisse en juger par vous même. Quand je vois le tapage pour un livre comme "Da Vinci code", ou d’autres du même acabit, cela me laisse perplexe. Je vais ici tenter de vous en donner un petit aperçu tout en espérant ne pas trahir le sens qu’a voulu donner l’auteur à son roman.

Ce livre écrit en 1999 nous plonge au coeur du monde en 2032. Suite à une grande épidémie (tiens tiens ?), le monde s’est divisé en 2 groupes. En raison de cette "Grande Peste", Le monde occidental du pacte de Davos a voté la loi "Zéro Contact" qui a mené au Grand Enfermement. Les autres pays (Chine,pays d’Amérique du sud notamment) ont quant à eux choisi de continuer à vivre comme avant. Le Vatican, en échange de son accord à la loi Zéro Contact, a également échappé au Grand Enfermement.

Voici donc le mode de vie occidental à cette époque :

- La vie courante
Les citoyens des pays occidentaux vivent donc reclus dans des cocons hyper technologiques connectés au web en permanence. Les murs, le sol, le plafond du cocon peuvent accueillir des images donnant l’illusion à l’occupant de se trouver à n’importe quel endroit. Ils disposent d’un tapis roulant leur permettant de simuler des déplacements dans les environnements ainsi projetés. Chaque cocon dispose d’un "polochon", sorte de marionnette qui peut prendre l’apparence de n’importe qui et être animée à distance par l’intermédiaire du web. Ce polochon peut avoir de multiples usages, le principal étant le sexe.
La nourriture ainsi que tous les objets nécessaires à la vie courante sont livrés via un sas étanche vis-à-vis de l’extérieur. Si un citoyen est malade, les instruments médicaux sont livrés par ce sas et un médecin anime le polochon à distance pour l’intervention.
La reproduction est plus une formalité administrative qu’autre chose, l’enfant étant enlevé à sa mère pour être placé dans son propre cocon, une fois le sevrage effectué.
Ces cocons sont érigés en tours gigantesques dont les niveaux les plus bas (les plus anciens) sont "débranchés" à savoir que leur occupant est mort.
Echappent à cet enfermement 2 catégories : Les imbus à qui profite le système, tenants du pouvoir, hauts fonctionnaires et financiers, vivent dans des dômes paradisiaques où les citoyens des cocons peuvent parfois gagner des voyages de quelques jours (quotas). Enfin les NoPlugs, minorité de citoyens enfuis des cocons, subsistants par des menus larcins, interceptant des marchandises la plupart du temps livrées dans des cocons des "débranchés".

- le travail
Pour le travail les citoyens des cocons passent par une gigantesque bourse au travail baptisée WebJobs, sur le principe des enchères inversées à savoir que le job va au final à la candidature la meilleure marchée pour le temps de réalisation le plus bas. Les jobs vont des tâches les plus nobles aux plus dégradantes. Le découpage des tâches en les plus petites unités d’oeuvres possibles permettent ainsi aux entreprises d’optimiser au maximum les coûts (elles n’ont déjà plus de personnel à gérer, de locaux à entretenir, ...).

- la politique
La politique se résume à un grand spectacle médiatique virtuel visant à optimiser l’audimat pour vendre au plus offrant les espaces publicitaires. Dans ce que reçoivent les spectateurs sur leur écran, rien n’est en fait réel, de l’animateur au public. L’animateur ainsi que les personnalités politiques sont des marionnettes animées par des équipes entières (concernant les hommes politiques par les QG respectifs). L’objectif est de pousser au maximum le côté sensationnel pour rentabiliser au maximum l’audimat mesuré en temps réel, en utilisant le storytelling (créer des événements de toute pièce, tiens tiens ...), voire jusqu’à organiser un suicide en direct. De leur côté les QG politiques utilisent les sondages en direct auprès des spectateurs (nommés les "Trous-du-cul" dans le livre) pour mesurer l’effet de leur discours et l’infléchir en fonction. Enfin, le public consiste également en des mannequins achetés par des groupes de pression ayant ainsi la possibilité de modeler l’opinion des spectateurs.
Tout est dans le paraître et dans les coups d’éclat, il n’y a pas de place à la réflexion qui conduirai droit à l’échec.

- le contexte géopolitique
L’ennemi désigné par le monde occidental est la Chine car vivant différemment et étant réfractaire à la politique menée par le pacte de Davos, et donc notamment au Grand Enfermement. Le piratage du Wonderworld, sorte de logiciel de réalité virtuelle plus vrai que nature donne une excuse pour appliquer des mesures coercitives vis-à-vis de la Chine.

- l’intrigue
Outre la mise en scène de ce futur proche, l’intrigue est également passionnante et philosophique, et débute vers l’an 30 avec le Christ parlant à ses apôtres. Je n’irai pas plus loin sur ce point, d’un parce qu’elle nécessiterait pratiquement un autre article à elle toute seule, et de deux, préférant laisser aux lecteurs alléchés (j’espère) le plaisir de la découvrir d’eux-mêmes dans le roman. Un petit indice toutefois, "Pierre" dans le titre est à double sens.

En conclusion de cet article, vous l’aurez compris, je recommande plus que chaudement la lecture de cet excellent roman. Jean-Michel Truong a également écrit le très noir Eternity Express dont je ferai peut-être également à l’occasion un petit résumé.
 

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • jako jako 28 août 2009 13:44

    Interessant d’attirer l’attention sur ce livre que je vais me procurer au plus vite ( s’il existe encore)
    J’ai adoré le « nommés les »Trous-du-cul dans le livre« parceque ici on est plutot les »casses toi pauvre con" mais bon , je pense que l’on s’adaptera très bien.......


    • tinga 28 août 2009 15:26

      C’est marrant, ce bouquin est sorti en 99, comme le film culte (à juste titre) Matrix (juste le 1, les 2 autres n’ayant aucun intéret), le sujet est identique, mais traité de manière différente, le livre de Truong est superbe, l’ IA, la piraterie informatique, la simulation tout cela est mis en scène avec brio. Son ouvrage « Totalement inhumaine » plus spécifiquement consacré à la mémétique est à lire pour mieux aprehender la penséee de Truong.
      Merci d’attirer l’attention sur cet ouvrage.


      • Krokodilo Krokodilo 28 août 2009 15:45

        Eh oui, « seulement » quatre ou cinq livres de SF, mais déjà tous des classiques, trop fort le gars ! Comme quoi, il n’y a pas que la SF angosaxonne.
        Déjà en 1989, à l’époque où personne ne parlait de clonage, son bouquin Reproduction interdite était un choc, et bon nombre de scénarios en ont repris des éléments...
        Eternity express aussi, c’est un coup de poing, et même si on devine évidemment quelques éléments, il y aura des surprises, c’est très fort.
        Son site


        • Surya Surya 28 août 2009 16:21

          Merci pour votre article qui m’a donné envie de découvrir cet auteur et ce roman en particulier. Ca a l’air très bien. On peut lire le premier chapitre (ainsi que ceux de ses autres livres) sur le site de l’auteur.
          J’espère pouvoir le lire en entier dans pas trop longtemps (j’ai tendance à dévaliser les libraires d’occasion, et après j’ai des piles de bouquins qui s’accumulent...), et si c’est le cas, je reviendrai ici donner mes impressions.


          • bobbygre bobbygre 28 août 2009 17:38

            J’ai lu ce livre il y a un petit moment de cela. A l’époque, j’étais un peu passé à coté du livre je crois, faudrait que je le ressorte de ma bibliothèque.
            Je me souviens avoir eu un peu de mal avec le style trés riche et un peu difficile à lire parfois. Mais j’avais aussi beaucoup aimé le scénario !


            • Valparaiso JJSS1979 28 août 2009 18:23

              Jean-Michel Truong est un cogniticien qui avait témoigné dans le document « Alerte à Babylone ». J’avais longuement ré-écouté ce qu’il disait, surtout sur le fait que le cloonage et les nanotechnologies sont des dérives aussi inéluctables que la dérive des continants.


              • Halman Halman 29 août 2009 10:52

                http://www.jean-michel-truong.net/

                http://www.jean-michel-truong.net/totalement_inhumaine/page/totalement.html

                http://www.jean-michel-truong.net/successeur_de_pierre/page/successeur.html

                J’ai adoré Jean Michel Truong.

                Totalement Inhumaine et Le Successeur De Pierre sont deux chefs d’oeuvres d’une lucidité trop rare sur notre société et celle qui se prépare.

                D’ailleurs dans Successeur de Pierre on y découvre des personnages qui ne communiquent que par le net et des comportements qui existent déjà. (Ecrit en 1999 alors qu’Internet en était à ses balbutiements)

                Dans Eternity Express il y décrit ce qui est en train de s’installer insidieusement dans la mondialisation de la gestion des personnes agées. Des pays comme la Chine qui se spécialisent dans la gestion des déchets de la planète, (ce qui se fait déjà depuis pas mal de temps) et des maisons de retraites. Enfin ce qui est décrit comme des maisons de retraites dans les prospectus pour bobos européens mais en réalité, une horreur absolue.

                Truong ne veut pas que l’on parle de ses livres comme des livres de SF ni des romans.

                Totalement Inhumaine, une oeuvre d’une lucidité fantastique sur la place de l’intelligence humaine dans l’univers devrait être donné à lire dans toutes les écoles de commerce, de politique, à l’Ena. Une leçon d’humilité salvatrice quant à notre place soi disant supérieure dans l’évolution. Ceux qui placent la biologie au dessus de tout dans l’univers feraient bien de s’en instruire.

                Et de plus, ce qui est rare à notre époque, d’une qualité d’écriture d’un vrai bonheur.


                • Halman Halman 29 août 2009 11:14

                  Une épopée troublante de la parole de Dieu, de Pierre au silicium des ordinateurs.

                  Des scribes humains aux scribes virtuels informatiques.

                  De la pierre au silicium, jeu de mot avec Pierre l’apôtre.


                  • Halman Halman 29 août 2009 11:46

                    En fait Totalement Inhumaine et Le Successeur de Pierre parlent du même thème mais de manières différentes : « L’Homme est le Temple du Verbe, mais pas pour l’Éternité »


                    • Bobby Bobby 29 août 2009 12:22

                      Bonjour,

                      Merci pour cet article qui me fait découvrir un auteur qui me parait bien intéressant !

                      Merci également à Krokodilo et Halman pour les liens vers cet auteur !

                      Je pense que je vais faire quelqu’ emplette !


                      • PtitLudo PtitLudo 30 août 2009 21:50

                        Merci pour vos réactions, et pour ceux qui vont découvrir le monde de J.M. Truong je vous souhaite bonne lecture. Le problème après c’est qu’une bonne partie de ce que l’on peut lire ensuite paraît assez fade en comparaison.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires